Guy Corneau

Voilà un homme peu banal, thérapeute au sens large. Psychanalyste de formation, Guy Corneau n’a pas un parcours traditionnel. Son intérêt s’est d’abord porté vers le théâtre.

Formé à l’Institut de psychologie analytique C. G. Jung de Zurich, il a reçu son diplôme de psychanalyste jungien, en 1981.

Après une douzaine d’années passées en cabinet, il a quitté la pratique privée afin de communiquer plus largement. Conférencier, chroniqueur, auteur de six livres qui sont devenus des best-sellers. Dans sa dernière œuvre, « Revivre ! » , c’est à partir de sa propre expérience du cancer qu’il nous invite à réfléchir aux aspects psychologiques et spirituels de la maladie.

Fondateur du  Réseau Hommes Québec, initiateur du Réseau Femmes Québec, qui sont des groupes de parole, d’entraide et de soutien.
Aujourd’hui, tout en continuant sa vie d’auteur et de conférencier, il tourne à nouveau son regard vers le théâtre.

Voici un très beau texte :

L’ombre fut tellement aimée de la lumière qu’elle devient CLARTE…

« Tu vas arriver.

Tu vas arriver et ils seront tous là.

Tous et toutes, ils seront là.

Et lorsque tu arriveras,

Le drame pourra commencer car il ne manquait que toi.

C’est ta propre histoire que l’on va jouer.

on va jouer ton éloignement par rapport à toi-même.

Ton éloignement de ce qui est même que toi.

Et que tu ne reconnais pas.

On va jouer la rage, le meurtre, la folie,

Le mensonge et la jalousie.

On va jouer le sexe, la passion, les soupirs,

Les ivresses, les défaites et la fatigue.

On va jouer toute la pièce.

Et tu pourras vociférer ou ne rien dire,

tout va se jouer quand même,

tout va se jouer jusqu’à ce que tu dises :

« ce n’est que du théâtre…! »

Mais cela est prévu dans la pièce,

et tu ne pourras pas sortir.

Tu pourras t’émerveiller, t’émouvoir,

t’immoler, t’humilier,

tout va se jouer quand même.

jusqu’à ce que tu t’écris :

« Je comprends maintenant ! Je suis tout ces personnages…! »

mais cela aussi est prévu dans la pièce.

Et tu ne pourras pas sortir.

Tout va reprendre et se répéter, jusqu’à ce que ton cœur se brise,

jusqu’à ce que ton petit moi s’épuise,

et que tu puisses tout accueillir.

Alors en silence, tu le diras :

« J’aime..enfin j’aime ! »

Je savoure tous ces personnages,

les victimes comme les bourreaux,

les sauveurs comme les persécuteurs,

je les ai dans la peau.

Ils passent tous en moi.

Je les vois circuler.

Et je me sens libre de devenir chacun d’eux,

ou de ne rien devenir du tout..

Cela aussi est prévu dans la pièce,

Mais cette fois tu pourras sortir du théâtre.

Cependant, ce ne sera pas une nécessité…

Tes yeux se seront affranchis et la pupille dilatée

Tu ne sauras plus que contempler tout ce que tu es.

Oui, je te le dis, lorsque tu arriveras,

ils seront tous là.

Tu ne les reconnaîtras pas.

Et pourtant ils ne seront que toi-même…. »

Voilà, si chacun prend sa part d’ombre, elle n’aura plus besoin d’être projetée sur l’autre ou sur le monde..et l’ombre sera tellement aimée de la lumière qu’elle deviendra clarté.

Je vous invite à visiter son site :
www.toslog.com/guycorneau/accueil

Et j’ajoute une vidéo où il donne une interprétation sage et profonde de cette célèbre « loi de l’attraction », souvent si mal comprise et appliquée.

A lire aussi dans ce blog : http://tarotpsychologique.wordpress.com/2012/08/29/guy-corneau-la-meduse-et-le-cancer/

https://tarotpsychologique.wordpress.com/2012/08/31/guy-corneau-la-saveur-de-la-vie/


Publicités

7 réflexions sur “Guy Corneau

  1. « Victime des autres, bourreau de soi-même » est un livre qui m’a ouvert les yeux et la cervelle
    il m’a aidée à ne pas me « laisser sombrer » et je l’offre régulièrement tant son message est toujours d’actaulité

    J'aime

    • Merci pour ce commentaire, j’adore ce livre et je ne m’en lasse jamais.
      Guy Corneau est un homme extraordinaire, ses ouvrages et ses conférences sont si précieux, d’autant qu’il parle en connaissance de cause, son propre parcours n’a pas été facile.

      J'aime

  2. Merci Elisabeth de nous faire partager une seul est unique vérité! Nous tous, nous faisons partie des mêmes caractèristiques de ceux que nous avons trop souvent tendance à critiquer!
    Plus l’épreuve est ensevelissante, plus notre entité apparait au grand jour. Nous sommes se « Tout » !
    Amicalement,
    Louis-Henri

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s