Les Nombres et l’art

Depuis la nuit des temps, les Nombres sont omniprésents. Aujourd’hui, je voudrais vous parler du lien qu’ils entretiennent avec l’art.

Il y a plus de 5 000 ans, Pythagore, qui voyait dans les Nombres les principes de toute chose, donna son fondement arithmétique et géométrique à la section d’or, base géométrique déjà utilisée par les Égyptiens.

Ceux-ci, ainsi que les Grecs, les Juifs et les Romains, semblaient tous d’accord : 1,618 était le Nombre d’or, celui de l’harmonie universelle, de la vie et de la beauté de la création.

Présent partout dans la nature, il a été employé dans les édifices dédiés au Créateur afin de s’en rapprocher.

Le nombre d’or, ainsi que la géométrie sacrée a régit la construction des pyramides, des temples grecs et ses règles ont ordonné les proportions des plus grands monuments, des cathédrales européennes jusqu’au Taj Mahâl.

Les grands peintres ont crée selon ses règles, toujours en vigueur dans la vision occidentale de l’harmonie, chez Picasso, Salvador Dali, ainsi que chez l’architecte, Le Corbusier.

Le nombre d’or, ou les Divines Proportions selon Léonard de Vinci, est égal à = 1,618034. Cette valeur est aussi directement liée aux Nombres de la suite de Fibonacci, mathématicien du 13e Siècle, connu aussi sous le nom de Léonard de Pisa. Il a découvert que toute vie sur cette planète évolue conformément à une Loi en forme de spirale.  De plus, il existe, en géométrie, des figures qui possèdent les propriétés du nombre d’or.

Mais laissons tous ces savants calculs, difficilement accessibles à des « profanes »  et concentrons nous sur la beauté qui en résulte.

Pour cela, je désirerais vous parler d’une femme extraordinaire, l’artiste peintre Margaret Nardello, et vous diriger vers son site où, outre les explications plus détaillées que celles que je vous ai données, vous trouverez des merveilleux Mandalas, dont je me suis servie pour illustrer cet article.

Basés sur les Nombres ainsi que sur des séquences de Fibonacci, ses Mandalas présentent par leurs formes géométriques le langage de la Lumière et sont porteurs de l’harmonie et de la paix intérieure, grâce à l’énergie qu’ils dégagent et à laquelle nous pouvons nous connecter.

Je vous en souhaite une belle découverte :
http://www.margaret-mandalas.fr/boutique

De plus, Mme Nardello continue à 78 ans son beau travail.

 

Publicités

14 réflexions sur “Les Nombres et l’art

  1. Je continue à parcourir le site … toujours avec beaucoup d’intérêt
    mon année 2014 est toute à fait selon les aspects que je viens de lire
    j’ai en effet quitté mon emploi après 21 ans de service pour me consacrer à ce don que j’ai développé et tout ce que je vis je le retrouve dans ces lignes, un regain de sourire merci 🙂
    Fabienne mon prénom (diminutif Fab) placé sous le nombre 11 je me retrouve aussi dans la lecture que je viens de faire
    à moi maintenant de retrouver ma sérénité, celle que j’avais il y a qq mois avant qu’un terrible clash vienne me perturber … un clash qui devait se produire certainement
    à nouveau merci Elisabeth, je vais poursuivre les lectures sur ton site
    à très bientôt pour de nouveaux échanges – Bisous

    J'aime

    • Heureuse que les articles t’aident à te retrouver, la vibration du Maître Nombre 11 est belle mais exigeante, alors, tu comprends bien que traverser les épreuves en fait partie, pour nous faire grandir.
      Continue à garder ton sourire… bisous, Fabienne

      J'aime

  2. Peut-être que tu le connais déjà, mais je profite d’être ici pour t’inviter à découvrir Angello Branduardi et sa chanson » la série des nombres ». C’est un artiste que je trouve extraordinaire aussi.

    J'aime

      • Alors, ravie que tu l’apprécie. Il est plus connu avec la chanson « Va ou le vent te mène » qui est excellente, ou encore « le Seigneur des beaux ». Il y a aussi « la terre et l’eau », « le Sang et la Chair » et bien d’autre encore..

        J'aime

        • Oui, Myriam, j’ai énormément apprécié et je te remercie de m’avoir offert cette belle découverte. Ce chanteur me fait penser aux troubadours des temps modernes et tout est beau, la musique, les paroles et sa crinière sauvage de poète. Grâce à toi, je l’écouterai souvent, merci.

          J'aime

      • Non, non, il me reste beaucoup beaucoup à explorer sur ton blog!
        Ici, tout le monde parle le même language ( même les Anglais et les Polonais..! Enfin, sûretout les Polonais!!!)
        Je ne me lasse pas de venir ici. Il y a toujours à apprendre et à découvrir. Ici on s’informe , on se déforme, on se transforme en permanence et c’est bon!

        J'aime

        • Je suis si touchée par ton envie d’explorer ce blog, chère Myriam et merci pour les Polonais 😀
          A mon grand bonheur, ceux qui viennent parlent le langage du cœur, des émotions, du partage, de l’échange et du respect, les autres s’en vont…
          J’adore ta phrase :  » Ici on s’informe , on se déforme, on se transforme en permanence et c’est bon! » et elle est une si belle récompense, merci à ton grand cœur.

          J'aime

  3. 😉 Tiens, je n’avais pas lu ce billet !
    Le nombre d’or était très utilisé par les Compagnons du devoir, un mode d’apprentissage spécifique qui permet à des jeunes de se former tout en voyageant et en faisant de belles rencontres professionnelles…

    J'aime

    • Oui, toutes les cathédrales (entre autres) ont été bâties selon ce nombre.
      Mais il s’est perdu, j’en ai parlé à mon neveu, architecte, il en a jamais entendu parler !!!
      J’aime beaucoup quand tu le démontres dans la nature, il est partout…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s