La Force

La Lame a le numéro XI,
le centre, le cœur de
22 Arcanes majeurs.

Elle est souvent assimilée à notre âme, à notre spiritualité, conçue comme la force de l’Esprit qui nous habite.

La lemniscate de sa coiffe la relie à l’Infini. Il n’y a point de sol sous son pied à sept doigts (le Chariot) car la Force fait corps avec la Terre, possède un lien Ciel/Terre qui lui vient de sa reliance d’une puissance extrême. Elle est les deux. Tout est centré, aligné, et les quatre éléments sont unifiés.

Plus nous sommes enracinés, mieux l’expérience de la spiritualité peut se vivre. Tel un Graal, la coupe de notre corps reçoit la Source pour qu’elle vive son expérience dans la matière.
L’énergie circule sans obstacle, la respiration consciente permet le passage de la force intérieure, raffermit cette verticalité et lui permet de s’accomplir.

Les chevaux du Chariot et les diablotins de la Roue de Fortune se sont transformés en l’animal jaune, dont la Force ouvre la mâchoire (l’âme à choir) sans effort aucun.
La bête est devenue docile par la force de notre âme. Le lion représente cette unification du mental et des émotions. Ces deux forces contraires et d’une grande intensité déstabilisante sont pacifiées.

L’ego senti-mental contient notre potentiel. Est-ce que nous connaissons cette puissance à l’intérieur de nous ? Puissance qui est agitée, troublante, perturbante. Le mental doit être informé que l’émotionnel est confus par nature et il est nécessaire qu’il l’accepte et qu’il reçoive ses ordres directement de l’âme.
Ce progr’âme ne peut s’accomplir que si notre ego senti-mental ouvre sa gueule avec docilité.

Nous brassons une quantité d’énergie colossale. Souvent, elle revêt le masque d’un personnage qui ne correspond pas à notre nature véritable.
Nous nous devons de protéger cette puissance en conscience, et d’en prendre soin afin de ne pas la dévoiler au grand jour.

D’où le masque de la Force, qui ne sert pas à cacher mais à protéger. Nous le revêtons en conscience, dans une sorte de jeu de rôle au service de notre âme. Le masque nous ramène à l’intérieur pour nous maintenir dans notre intégrité vitale.
Il est aussi celui du théâtre sacré où les personnages apportent une guérison et exorcisent les démons intérieurs.

La Force rechargée constamment par le Ciel et la Terre est intérieure et autonome.
Elle aide à préserver, rétablir, et équilibrer l’énergie pour qu’elle soit utilisée afin d’effectuer des actes efficaces. Elle donne la possibilité d’intervenir auprès des autres, afin de ramener une onde bienveillante et bienfaisante, sans rien attendre en retour.
Cette Force véritable provient uniquement de cet alignement parfait, et d’un centrage adéquat.

Le taux vibratoire de l’eau dans notre corps est différent de celui du mental.
L’eau est en communication avec les eaux cosmiques, ainsi qu’avec celles de la Terre, l’air du mental résonne avec celui de la planète.
Une seule pensée consciente, émanant de l’âme, rétablit l’ordre dans l’ensemble de notre corps senti-mental.
La puissance de l’âme peut s’exprimer et la Force dompte la bête sans efforts.

Bien que les tensions soient constantes, inévitables et inhérentes à notre nature humaine, il nous appartient de les accepter en conscience, de reconnaître les forces animales qui nous habitent et de les rassurer, les dompter, et les maîtriser. La maîtrise est l’acceptation et non la lutte car si nous opposons une résistance, elles seront toujours plus fortes.

L’âme utilise ces tensions pour en faire une création, unie aux forces de l’Univers: le yin et le yang, la rencontre des principes masculin et féminin, d’où naît le mouvement de la vie.
A chaque fois que nous acceptons nos faiblesses, nous sommes dans notre force car la plus grande force est d’admettre ses faiblesses.

Soit nous demeurons dans notre force, soit nous forçons: nous, les autres, les événements.
Nos rapports avec les autres ne sont que le miroir de ce que nous vivons à l’intérieur de nous. Quand nous nous servons de la force dans une relation, nous allons à l’encontre de la loi de la liberté et de l’autonomie.
Arcane de l’alliance, de la paix, de l’échange.

Mal vécu : agressivité, bagarres inutiles, violence, souvent dirigée contre soi, colère.
Un grand épuisement, manque de forces.
La peur de soi, donc la peur de tout, culpabilité.
Décalage, décentrage, mal-être profond, efforts fournis pour rien.

Pour ceux qui n’auraient pas lu les textes sur les Arcanes précédents, je conclurai encore par mon propos habituel : ici encore, ce ne sont que quelques généralités de cette Lame qui ne sera jamais vécue de la même façon par différentes personnes.

La place qu’elle occupera dans un thème, comme ses interactions avec d’autres Arcanes déterminera aussi ma manière de l’interpréter.

Advertisements

24 réflexions sur “La Force

  1. Pingback: Nouvel an… | plpk

  2. Pingback: Le tarot | Pearltrees

  3. La Force
    est l’assise sur laquelle j’appuie ma volonté pour accomplir mon devoir en toute conscience. Elle me permet de bander l’arc et de passer de l’abdomen à la poitrine, du destin à la soumission en providence. Soumission non passive, soumission consciente en toute connaissance-action des lois de fonctionnement auxquelles je prends part, sous la protection de l’impersonnalité que le masque me procure, qui fait de moi un agent par lequel passe l’influx. Lorsque je revêt le masque, je me mets au service de cet influx, accompagnant mon frère dans sa quête, la notion de « frère » englobant ma propre personnalité autant que celle d’autrui. C’est le chemin qui mène depuis la multitude (que je suis et que nous sommes aussi), à l’infini, chacun étant tout à la fois maître et disciple de l’autre, regards en même direction. Nous remontons ensemble vers l’Adam Kadmon, le temps qu’il faut, lentement et sûrement, avec arrêt, écoute pleinement consciencieux, à chaque étape. J’aime ce masque que mon frère revêt pour me servir, que je revêts pour le servir en retour. Multitude de tous ceux qui passent avant avec et après nous, accompagnement, « infinitude » du chemin à notre échelle, « infinitude » de l’objet de la quête.

    Pour moi la force prend son essor grâce à la tempérance qui est le socle de la force. Elles sont intimement liées. Cela peut sembler paradoxal .

    Seule l’impersonnalisation permet la tempérance grâce au … « décollement » et à la mise à distance du « moi » qu’il permet.

    Les trois triangles s’accomplissent : prise de conscience (manque, désir, recherche), vénération ( pensée-lumière, parole-vie, action-amour ), service ( sacralisation, donner-recevoir, accomplissement ). 3X3.
    l’homme ( 5 ) gardien veilleur protecteur éducateur accompagnant au service de la première porte, la terre ( 4 ) mais aussi de l’homme ( 5 ) fragile, désirant, de bonne volonté, invoquant, coopérant prenant appui et bien assis sur 4 piliers (qui sont, mais cela n’engage que moi, : acceptation, bienveillance, persévérance, modération, mais pour d’autres ce peut être d’autres piliers)
    Oui j’aime ce service qui ne peut engendrer que gratitude, vénération, respect.
    La protection est concrète pour qui la vit. La peur, c’est important, n’est plus de mise.
    Seule la mise en pratique (mais il y en a plusieurs) permet de saisir.
    En recherche et cela peut « ne pas parler » à tout le monde. Toute recherche ne mène qu’à des étapes susceptibles d’être supplantées par un autre questionnement.

    J'aime

    • Chère Prunelles,
      Toujours aussi émerveillée par ta façon de « lire » les Lames. J’ignore, si tu les as étudié avant mais ton interprétation est encore si juste et profonde. Oui, la Force donne une belle assise car dans son alignement entre Ciel et Terre, elle nous permet d’agir au mieux et en pleine conscience de qui nous sommes. La force de notre âme, en lien avec les âmes des autres.
      Dans cette synergie qui fait que nous sommes tous UN.
      Ce masque n’est pas fait pour nous cacher, il est, telle une armure de chevalier, au service de la plus noble des causes, celle de notre cheminement vers l’Infini.
      J’aime beaucoup cette notion de fraternité où 1+1=11, le Maître Nombre de la puissance dirigée vers l’engagement spirituel.
      Le 3×3 donne le 9, le Nombre de l’amour inconditionnel, le 5, assimilé au Pape « gardien veilleur protecteur éducateur accompagnant » et le 4, le Nombre de la matière, de l’ancrage dans la Terre.
      L’as tu deviné par ton intuition si sûre ?
      Nous sommes tous en recherche, le chemin est pluriel mais celui que tu parcours est merveilleusement beau et conscient.
      Toute ma tendresse, j’adore te lire car tu rends les Arcanes si agissants et tu te les appropries pour ce « service qui ne peut engendrer que gratitude, vénération, respect ».

      J'aime

      • Ma chère Elisabeth, merci pour les précisions supplémentaires de ta réponse, qui m’enchantent encore plus que ce que tu as mis dans ton billet ( c’est encore plus ajusté à mon ressenti certainement ). Je te dirai au téléphone ce que je fais, quel chemin j’ai choisi. Oui, toute ma tendresse de petite soeur. Bien à toi Elisabeth.

        J'aime

        • Chère Prunelles, c’est toi qui les as évoquées, je n’ai fait que développer ta pensée si riche. Je ne peux pas tout mettre dans les articles, qui deviendraient trop longs et compliqués. C’est pour cela que les commentaires de lecteurs et leur façon de percevoir les Lames sont si précieux.
          Cela sera un bonheur d’en discuter de vive voix.
          Tendresses à toi, ma douce…

          J'aime

      • ps : tu sais j’ai eu peur en postant ce commentaire d’avoir « exagéré », mais l’on ne peut écrire que ce que l’on vit, pense,ou ressent. j’aurais été bien incapable donc d’écrire autre chose, avec encore une fois le sentiment de risquer de ne pas me faire comprendre. certaines choses sont indicibles car difficiles à communiquer.

        J'aime

        • Aucune raison d’avoir peur, tu sais très bien qu’il n’y a que les témoignages personnels du vécu de chacun sont importants et le tien est particulièrement riche. Oui, certaines choses sont indicibles mais tu les fais bien ressentir…
          Je t’embrasse.

          J'aime

  4. Pingback: Quelques regles simples pour sortir de l’emprise des egregores | printempsmystique

  5. et bien là encore une carte où je ne trouve rien à dire… comme le pape et l’empereur
    ce n’est pas qu’elle me soit indifférente, juste que je ne sais pas, je ne sais plus
    même l’image ne me fait pas retrouver le chemin de la mémoire…
    pourtant je l’aime bien celle-là
    curieux !
    sourire
    allez sur ce, je viens de voir l’heure : je vais me coucher, même si je me sens en pleine forme !
    vais me faire une tasse de lait, ça m’aidera peut-être …
    belle et douce nuit à toi !
    mille bises
    sourire

    J'aime

    • Ma douce Marie, tu as passé toute la soirée à commenter les Lames, tu t’y es investie à fond, alors ne sois pas étonnée que les forces te manquent 😀 J’espère que tu as bien dormi, désolée de répondre avec du retard mais tes commentaires sont si riches et captivants que je voulais y répondre avec autant d’engagement que tu as mis à les écrire.
      Merci pour ces beaux commentaires, je t’embrasse avec toute ma tendresse et reconnaissance.

      J'aime

      • et bien oui, j’ai très bien dormi, j’ai même fait la grasse mat… les forces ne m’avaient pas manqué car j’ai eu bien du mal à m’endormir, hier !!
        sourire
        merci à toi d’avoir créé ton blog, merci d’avoir pris le temps de répondre à mes comms, merci, merci, merci !!
        au début, je ne voulais pas aller voir la signification des cartes, j’étais restée sur ma peur, celle de mes 20 ans, mais tu as su titiller l’envie d’aller voir de plus près avec tes comms chez moi, et je me sens bien plus à l’aise avec le tarot de marseille à présent, au point d’avoir envie d’en avoir un à nouveau… finalement, je n’en ai pas tant oublié que ça, et dire que je ne m’en suis servie que deux ou trois ans, peut-être même pas !
        alors te dire juste merci, c’est pas grand chose, mais c’est un mot fort qui vient du coeur !

        J'aime

        • Si Marie, c’est beaucoup, parce que cela vient de ton grand cœur. Et merci à toi, notre échange m’a beaucoup enrichi, tu as mis tellement de beaux et justes témoignages de ton vécu. Cela rend les Lames vivantes et leur permet de remplir leur mission, celle de nous faire avancer.
          Tu vois, elles t’ont marquée, peut-être avais tu juste besoin du temps de vivire, experimenter l’Hermite et la Sans Nom pour pouvoir te lancer à nouveau dans cette belle passion. Et tu n’as plus peur à présent… j’en suis émue.
          Si mon blog a pu t’aider, je remercie les Chevaliers du Tarot car ce sont eux, les Maîtres et je ne suis qu’à leur service.
          Belle nuit à toi, ma douce

          J'aime

  6. Bonjour Eliza,

    Voilà une lame que j’aime bien ! Pour moi, elle a été toujours bénéfique ! 😉
    Week-end fatigant, ras le bol de ce souk ! LOOOL !
    J’espère que tu vas bien et que la semaine s’annonce bonne.
    Belle journée – des bises – Lili

    J'aime

  7. Je viendrai relire plus tard , trop fatiguée pour bien assimiler .
    J’ai plusieurs livres assez bien faits …mais j’aime bien comparer pour voir si ça se recoupe …A +

    J'aime

    • Merci Maïa, vous êtes la bienvenue.
      J’ai découvert votre blog d’une rare beauté. Si mes commentaires se perdent, regardez dans les indésirables, j’ai quelques soucis avec WP.
      Tous les chemin justes mènent à Rome 😀
      Belle semaine à vous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s