Guy Corneau : La loi d’attraction

Pour tenter de saisir cette étrange loi qui semble unir l’intérieur et l’extérieur, le monde subtil et le monde physique, le psychiatre Carl Gustav Jung a formulé avec le physicien Wolfgang Pauli, le principe de synchronicité.

Ils cherchaient ainsi à expliquer l’apparition simultanée de phénomènes n’étant pas liés par une loi de cause à effet. La synchronicité met en valeur une forme de raisonnement de type analogique voulant que « le semblable attire le semblable » selon le fameux dicton alchimique. Jung trouva là le fondement de sa théorie. Il s’en est servi, notamment, pour expliquer comment la vie extérieure d’un patient se mettait à changer mystérieusement au fur et à mesure que son état intérieur se modifiait sous l’action de la thérapie.

J’ai été témoin de cela à de nombreuses reprises. Je me souviens d’un riche homme d’affaires, malheureux d’être exploité par les femmes qu’il fréquentait, trouver une vie amoureuse adéquate lorsqu’il a commencé à s’estimer et à cesser de se juger durement. À partir du moment où il a pris conscience qu’il abusait de lui-même en travaillant 70 heures par semaine, il a pu rencontrer des gens qui ne cherchaient pas uniquement leur profit personnel à son contact.

Toutefois, on observe dans la culture actuelle une tentative d’instrumentaliser la loi d’attraction sur laquelle se fonde le principe de synchronicité. Une femme de mon entourage dépose chaque jour rituellement un post-it sur son frigo demandant amour et richesse. Je connais d’autres personnes qui appellent ainsi la guérison de leurs maux et une santé resplendissante.

Il s’agit au fond de la pratique d’une pensée positive. Toutefois, ce n’est pas parce que l’on pense intensément à une chose qu’elle arrive pour autant! À ce compte-là, nous serions tous beaux, riches et en santé.

Ainsi, dans le livre « Le secret » qui connaît un succès mondial, on encourage les gens à penser intensément et positivement pour apporter santé, succès, argent et bonheur dans leur vie. Bien entendu, cela ne peut pas nuire. Après tout, on risque de rencontrer plus de gens intéressants si l’on a une attitude d’esprit ouverte.

Cependant, élevée en dogme, la pensée positive peut glisser du côté d’une pensée magique qui affirme que tout est possible. Il y a un autre danger : si l’on n’obtient pas ce que l’on appelle de tous nos vœux, on se met à douter de soi et même à se sentir coupable de sa contre-performance. Car la pensée magique comporte le risque d’un écrasement dramatique si l’on n’arrive pas à convoquer le résultat souhaité.

Or, il y a des limites objectives. La première de ces limites est que nous attirons, certes, toujours et sans cesse, mais nous attirons à partir de l’entièreté de qui nous sommes. C’est notre individualité globale qui émane et aimante. Le reflet tangible que nous rencontrons à l’extérieur de nous miroite notre état d’esprit conscient, certes, mais, détail de première importance, notre état affectif inconscient également. Ce dernier porte nos potentialités inexplorées mais aussi nos ombres, nos blessures vives et les nœuds affectifs qui ne sont pas dénoués.

Ainsi, une application plus réaliste de cette loi consisterait à regarder sa vie le plus lucidement possible, dans ses circonstances les plus prégnantes, et de prendre conscience que cela nous reflète parfaitement. On peut alors pacifier ce qu’il y a à pacifier et ainsi on agit sur son destin plus efficacement et plus durablement que par la répétition fervente d’affirmations positives.

Car, qu’on le veuille ou non, ces demandes adressées à l’univers ou à Dieu, gardent un individu en position de victime passive, alors que le travail sur soi a au moins le mérite de nous faire prendre conscience qu’il y a des efforts à faire si l’on veut briser nos conditionnements.

Ça ne veut pas dire qu’il est inutile de rêver à un futur meilleur et à une grande abondance. Sans cesse, l’imagination ouvre la voie du devenir. Toutefois, cette imagination gagne à être en relation avec notre essence profonde, à ce qui veut s’exprimer réellement en nous. Cela n’a pas toujours à voir avec le succès financier et la célébrité. Toutefois, assurément, c’est l’expression de cette essence qui mène un être à la joie.

Article paru sur : http://www.toslog.com/guycorneau/accueil

Publicités

14 réflexions sur “Guy Corneau : La loi d’attraction

  1. J’ai rencontrer Guy Corneau lors d une conférence qu il a fait après l écriture de son livre guérison du cœur , il m as dédicacé un de ces livres il a écrit <> car c est ce que je lui ai dit suite à cette conférence .
    Il est très rare qu il ne me rejoingne pas dans une partie de mon être
    J aime beaucoup Guy Corneau

    J'aime

    • C’est un homme rare, en effet, et il ne parle que de ce qu’il a expérimenté, avec une compréhension si profonde. Les épreuves qu’il a surmonté le rendent en plus si proche de nous, si humain, alors, je comprends bien que tu l’aimes, Jeanne.

      J'aime

    • Merci Lune pour cette vidéo. Je crois que Guy Corneau a acquis une grande partie de sa sagesse en traversant l’expérience de la maladie.
      Il en parle dans l’article, cité en bas : « la méduse et le cancer ».
      Oui, c’est un bel homme, surtout par le charisme qu’il dégage.

      J'aime

  2. Bonjour Elisabeth,
    Je viens de lire cet article que tu m’as recommandé à la suite de la publication sur mon blog de la citation suivante : « Chérissez vos visions et vos rêves car ils sont les enfants de votre âme, les plans de vos réalisations ultimes. – Napoléon Hill ».
    Bien entendu, je suis complètement d’accord avec l’analyse de Guy Corneau, Il ne suffit pas d’avoir des rêves… d’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le slogan de mon blog préconise l’action pour se réaliser et être heureux (Je veux être heureux. J’agis). Mais que sommes nous, sans rêves, sans projets d’avenir ? Que sommes-nous sans confiance et sans espoir ?
    Le rêve, l’envie, la vision d’une vie meilleure sont de puissants leviers pour nous aider à agir et à surtout ne pas rester passifs ainsi qu’il est dit dans ton article.

    Merci à toi. J’aime beaucoup discuter avec toi.
    Bises.

    J'aime

    • Très touchée, Yveline, moi aussi j’adore ton blog et nos échanges enrichissants.
      Sans les rêves, les projets d’une vie plus pleine, en accord avec nos valeurs, nous ne serions que des tristes personnages dans une existence morne.
      La confiance en soi, en la Vie est vitale et l’action juste donne une vie bien remplie, qui nous aide à nous élever et participer au réveil des consciences.
      Alors « Chérissez vos visions et vos rêves car ils sont les enfants de votre âme, les plans de vos réalisations ultimes. »
      Merci pour cet échange, je vais aller lire tes nouveautés.
      Gros bisous

      J'aime

  3. Bonsoir,
    oui, la vie dite entre guillemets « spirituelle » est selon moi une prise en charge et un travail sur soi plutôt qu’une rencontre passive avec son destin. et une attente bouche en coeur-mains ouvertes, fût-elle toute enrobée de rose. Ce mouvement-là est certes intéressant mais seulement dans la mesure où il est accompagné en tout premier d’une responsabilisation. Apprendre à se connaître, se réconcilier avec ses démons et développer ce que l’on peut ensuite, c’est déjà pas ma et cela prend toute une viel. Comme tout apprentissage, il y a des pas en avant mais aussi des reculs réguliers pour réajustements. Le plus important à mes yeux est la constance et la persévérance, mais pour d’autres ce peut être la régularité, la fidélité à soi-même, la confiance ou autre chose…Certains on commencé à défricher cela peut nous aider en ce sens, chacun en la voie qui lui convient le mieux. J’espère ne pas avoir été trop « confuse ». Si c’est le cas, veuillez m’en excuser ce n’était pas volontaire et je suis disposée à m’améliorer. je vous remercie en tout cas .

    J'aime

    • Bonjour Prunelles,
      Non seulement tu n’es pas confuse mais ton point de vue correspond exactement au mien. J’ai l’impression que tu écris ce que je pense depuis toujours. Je me méfie aussi du mot « spirituel » car souvent, il est si mal interprété, alors que sa vraie signification est incarner l’Esprit dans la matière. Sans un ancrage profond, la quête désincarnée conduit à des douces rêveries de ceux que je nomme « les flottants au plafond » 😀
      Le chemin, qui dure tout une vie est un apprentissage constant, qui commence par les prises de conscience et la confrontation avec ses démons.
      Et à chacun sa voie…
      Merci de tout cœur pour ton passage et ce beau commentaire, nous sommes vraiment sur la même longueur d’ondes et cela me réjouit profondément de t’avoir trouvé.

      J'aime

  4. Comme beaucoup de personnes, je constate une abondance de livres sur la loi d’attraction en libraire. J’ai moi-même lu un de ces ouvrages dont je ne me souviens plus le titre exact … Ceci dit, j’ai toujours « douté » de cette fameuse loi ; je n’arrivais pas à expliquer ce qui me dérangeais d’autant plus qu’,avec une considération de pensée positive, elle me semblait plutôt sensée et bénéfique. Une fois de plus Guy Corneau (que j’admire également) a éclairé ma lanterne sur ce sujet et a mis les mots justes sur ce que je n’arrivais pas à exprimer … Merci pour le partage de cet article et bravo pour ce blog (que je viens de découvrir).

    J'aime

    • Bonsoir Stef,
      Particulièrement touchée par votre commentaire car je pense la même chose depuis fort longtemps. Si la loi de l’attraction « à l’américaine » fonctionnait, nous serions tous riches, heureux et libres. Alors quand j’ai trouvé cette vidéo, puis l’article de Guy Corneau j’étais ravie car il a mis les mots exacts sur ce que je pensais et disais depuis toujours. Il nous appartient d’abord de penser nos blessures car souvent, nous demeurons les marionnettes de notre inconscient.
      Merci à vous d’être passé, d’avoir mis ce commentaire et soyez le bienvenu sur ce blog.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s