Dans l’avion de Johannesburg

La scène qui suit a eu lieu dans un vol de la compagnie British Airways entre Johannesburg
et Londres : une femme blanche, d’environ cinquante ans, s’assied à côté d’un noir. Visiblement perturbée, elle appelle l’hôtesse de l’air.

– Quel est votre problème, madame ? demande l’hôtesse.

– Mais vous ne le voyez pas donc pas ? répond la dame. Vous m’avez placée à côté d’un noir.
Je ne supporte pas de rester à côté d’un de ces êtres répugnants. Donnez-moi un autre siège !

– S’il vous plaît, calmez-vous, dit l’hôtesse. Presque toutes les places de ce vol sont prises.
Je vais voir s’il y a une place disponible.


L’hôtesse s’éloigne et revient quelques minutes plus tard :

– Madame, comme je le pensais, il n’y a plus aucune place libre dans la classe économique.
J’ai parlé au commandant et il m’a confirmé qu’il n’y a plus de place dans la classe exécutive. Toutefois, nous avons encore une place en première classe.

Avant que la dame puisse faire le moindre commentaire, l’hôtesse de l’air continue :

– Il est tout à fait inhabituel dans notre compagnie de permettre à une personne de classe économique de s’asseoir en première classe. Mais, vu les circonstances, le commandant trouve qu’il serait scandaleux d’obliger quelqu’un à s’asseoir à côté d’une personne aussi désagréable.

Et s’adressant au noir, l’hôtesse lui dit :

– Donc, monsieur, si vous le souhaitez, prenez votre bagage à main car un siège en première classe vous attend.

Et tous les passagers autour, qui, choqués, assistaient à la scène, se levèrent et applaudirent.

Trouvé sur un très beau blog : http://jevoisjevis.wordpress.com/

 

38 réflexions sur “Dans l’avion de Johannesburg

  1. Je vis dans un port qui a pratiqué la traite des noirs (début en 1672). En relation avec l’article suivant « Comment accepter cette famille » et en parlant de psychogénéalogie, suis-je venu réparer cette abomination (bien entendu, pas moi tout seul) ? Bien que je ne sache pas si ma famille (mes ancêtres lointains) a fait cela…
    En tout cas, il y a beaucoup d’âmes errantes à faire monter dans « l’ascenseur » vers la destination finale : « l’eden » panoramique en first.

    J'aime

    • Je crois que nous sommes nombreux à être venus réparer tant d’injustices et abominations, que cela soit dans notre lignée ou pas.
      Chacun avec un don particulier.
      J’adore toujours cette touche d’humour mais je prie pour toutes ces âmes auxquelles tu offres le plus beau de voyages.
      Merci, Constellation

      J'aime

  2. Coucou Eliza,

    Elle me fait rire ton histoire, je suppose que ça se passe de nos jours ?
    Pour avoir vévu de nombreuses années en Afrique du sud, je sais que les vieux de la vieille sont souvent restés et resteront racistes jusqu’à leur dernier jour, ils sont nés avec, et partiront avec !
    Bravo au commandant et à l’hôtesse de l’air ! Je suis certaine qu’une fois rentrée chez elle cette dame a continué à se comporter de même, sans se remettre en question une seule fois !
    Bonne fin de journée – des gros bisous – Lili

    J'aime

    • Bonsoir Lili,
      J’ignorais que tu avais vécue en Afrique du Sud et tu es donc la mieux placée pour en parler. Oui, cette haine est trop tenace, malgré quelques progrès accomplis mais la femme en question n’est pas si vielle, elle a juste 50 ans…
      Mais sa fermeture d’esprit est trop tenace et, comme tu dis, cette expérience ne lui aura rien appris.
      Heureusement, la sagesse de l’hôtesse et du commandant ont eu raison de ses agissements et tous les passagers ont applaudi.
      Cette histoire du racisme ordinaire est certes encore plus à vif dans ce pays mais elle pourrait être une métaphore universelle.
      Belle journée à toi et de gros bisous

      J'aime

    • 😀 Tu m’as bien fait rire, Juliette…
      Cela me rappelle un film où une femme raciste devient noire, c’est une comédie mais le message qu’elle reçoit à travers ses expériences la change complétement. J’ai oublié le titre mais ta remarque est si juste, merci à toi.
      Si les gens voulaient essayer de se mettre dans la peau de l’autre, le monde changerait plus vite

      J'aime

  3. Bonjour,
    J’applaudis également comme les membres de cet avion mais….
    Oui avec moi il y a toujours un mais comme un bémol dans une portée.
    La vie est loin d’être comme dans cette histoire, rien que dans le métro tous les regards en disent long. Personne se lève devant une personne agée ou enceinte, les regards fuient la misère, on pousse, se parle mal …
    D’ailleurs si vous êtes souriant et courtois, les gens vous prennent pour un cinglé (je m’en amuse beaucoup🙂
    A croire que le bien être et la joie de vivre des autres dérangent, je dirais plutôt rendent jaloux.
    Je te souhaite une très bonne journée
    Nanou

    J'aime

    • Bonsoir Nanou,
      Cette belle histoire est effectivement l’exemple de ce qui devrait être…et de ce qui arrive quand une personne courageuse intervient.
      Ton bémol est très juste, je côtoie aussi quotidiennement cette indifférence, le manque de respect et de l’éducation la plus élémentaire.
      Mais j’ai décidé d’agir et quitte à me faire « incendier » ou abreuver d’injures, je fais se lever les hommes ou les jeunes, pour laisser la place aux personnes âgées ou aux femmes enceintes.
      Oui, la joie de vivre et le sourire sans raison dérangent, les gens sont enfermés, comme les huîtres dans leur coquille mais j’espère que tu vas continuer, parfois cela apporte de bons résultats.
      Je ne sais pas si tu as vu cette vidéo

      elle est merveilleuse et montre que quand nous osons…tout est possible…
      Belle soirée à toi et continue à sourire

      J'aime

    • de tous temps et partout i; y a eu ds fâcheux
      mon boss (87 ans!!) m’apprend chaque jour que rester calme et leur sourire est plus imparable que tout
      et tant pis si on est les seuls à sourire et à avoir cette attitude…

      J'aime

      • Oui, Pooky, les fâcheux (et encore l’appellation est trop gentille dans le cas de cette femme) sont partout…
        Et je loue la grande sagesse de ton boss, ce n’est pas la première fois que tu en parles et cela doit être vraiment une personne de grande sagesse.
        Le sourire et le calme sont des meilleures armes contre l’agressivité, la mauvaise foi ou autres attitudes déplorables et elles ont la capacité de désamorcer les crises, puisque nous ne donnons pas prise, en refusant de rentrer dans leur jeu.
        Et même si nous sommes les seuls, cela vaut toujours le coup d’essayer.

        J'aime

  4. J’adore l’intervention de cette intelligence posée, équilibrée, qui sait comparer et qui sait déduire où se trouve le bien et le mal. Il y a comme ça à travers le monde des millions de gens qui gâchent complètement leur vie parce qu’ils ne veulent pas regarder la vérité en face. …………On ne peut rien mettre dans un cerveau déjà plein……… Les plus forts ici sont l’hôtesse et le commandant de bord qui sont parvenu au point le plus haut dans l’éveil et qui transmette le meilleur en toutes choses et dans tous les domaines………… La chute est également magnifique avec tous les passagers autour, qui se levent et applaudissent……………Amicalement Bruno

    J'aime

    • Oui, heureusement, il y a ces esprits éclairés qui savent contrecarrer ceux, dont les cerveaux et les cœurs sont remplis des préjugés et de haine, parfois. Et ces passagers qui se lèvent et applaudissent sont aussi des beaux exemples d’ouverture d’esprit.
      Merci, Bruno de donner à cette histoire un éclairage universel.
      Toutes mes amitiés

      J'aime

    • Tu n’as peut-être pas fait attention, que l’avion part de Johannesburg. Et ce n’est pas à toi que je vais faire un exposé de la situation en Afrique du Sud… Cela doit être une afrikaner, particulièrement coriace.
      Ailleurs, surtout aux États-Unis, elle ne pourrait pas se permettre une remarque pareille.

      J'aime

      • 😳 pardon, j’ai lu en diagonale, et je suis restée sur le titre… l’avion de… y va et n’en vient pas😉
        Ce qui ne change en rien la question que je me pose… que fait-elle en Afrique si elle n’en aime pas les habitants ?

        J'aime

        • Tu connais, Agathe cette douloureuse histoire de l’Afrique du Sud, avec ces injustices, dépassant tout entendement, l’apartheid, la lutte de Nelson Mandela et ces mentalités qui ne changent pas. Donc, elle, en parfaite afrikaner se sent justement chez elle et voue une haine tenace à tous les Noirs, qu’elle considère comme des êtres inférieurs, voire les animaux

          J'aime

  5. Qu’elle soit vraie ou pas, idéalisée, amplifiée ou purement inventée, cette histoire transporte une jolie histoire. Comme un avion, en somme, qui transporte lui aussi, en lui, plein de jolies petites (ou grandes) histoires.
    Félicitations à l’auteur de ce billet. Et merci de votre générosité : sans votre partage, je n’aurais sans doute jamais lu ce billet.
    Continuez !

    J'aime

    • Belle comparaison, Elonele : Comme un avion, en somme, qui transporte lui aussi, en lui, plein de jolies petites (ou grandes) histoires ».
      J’ignore l’identité de l’auteur mais il transmet un beau message.
      Sans votre générosité, je n’aurai pas pu lire toutes ces magnifiques histoires que je trouve chez vous, notamment celle du miroir, que j’ai reprise ici. Merci à vous…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s