Une invitation au voyage

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un coup de cœur particulier, qui mettra l’accent sur la photographie. Pas n’importe laquelle mais celle qui a su m’émouvoir par son côté centré sur l’humain, sa diversité et la mise en valeur de la beauté d’un visage, d’une main, d’un regard.

La magie de l’univers de Philippe Cap, un homme si jeune, qui poussé par son envie de parcourir le monde a su en capter des merveilles et établir un pont entre des pays, des cultures différentes, des vies au quotidien. Son intérêt premier ce sont les habitants de tous ces pays qu’il a parcourus, s’attardant souvent chez les habitants, tissant des liens qui transcendent les différences.

« Voyager pour photographier, photographier pour voyager », telle est sa devise.

Les mots sont inutiles et peu appropriés pour traduire l’émotion …
Tant de cultures, tant de différences mais un seul lien, le regard rempli d’amour…


Âgé de 27 ans, photographe autodidacte, Philippe Cap entre dans l’image par le graphisme dont il développe la maîtrise à travers plusieurs projets de réalisation de sites Internet et d’illustrations. Cette discipline aiguise son œil et son sens de l’esthétisme. Électron libre de la photographie, hors des circuits de l’enseignement classique, son apprentissage se fait par son goût de la recherche et de la découverte. Il aime comprendre, manier, échanger.

C’est à 19 ans que Philippe s’envole pour son premier périple en solitaire. Ce sera l’Inde, avec ses mythes et ses couleurs, sa mosaïque de peuples et son explosion économique, ses contrastes et sa complexité, qui sera sa première destination. Envoûté, il multiplie les voyages. Son regard et son sens de l’esthétisme se peaufinent petit à petit.

En février 2008, il part pour son projet « Regard d’Asie », un voyage de 8 mois autour du thème de l’éveil, des premiers gestes du matin.

En mars 2011, après une dizaine de voyages au pays de Gandhi, la Compagnie du Livre décide de publier au sein d’un premier ouvrage les œuvres du jeune photographe.
Avide de nouvelles techniques, il est dans une quête permanente d’alternatives, d’essais, de jeux de lumières et de différentes déclinaisons que lui offre la technique photographique.

Publié dans le magazine Géo il a à son actif plusieurs expositions, dont la plus récente a lieu en ce moment à Paris.

Je vous invite donc à découvrir son merveilleux site, si plein de richesses.

Les Parisiens peuvent venir admirer ses photos à la galerie dont vous trouverez les coordonnées sur le site (le vernissage, auquel vous pouvez vous inscrire a lieu le 20 novembre), pour les autres, il vous reste le voyage à travers son site.

Je vous souhaite plein d’émerveillement…

http://www.philippecap.com

http://www.philippecap.com/blog/

facebook.com/philcap.photos

Publicités

34 réflexions sur “Une invitation au voyage

  1. Il faut ainsi capter la magie de l’instant, celui si présent que l’on voie, l’on côtoie…

    Les mots sont inutiles et peu appropriés pour traduire l’émotion …
    Tant de cultures, tant de différences mais un seul lien, le regard rempli d’amour…

    J'aime

  2. En effet ses photos sont très belles, et il a déjà si jeune une belle réputation de photographe !
    j’ai des jeunes amis qui font souvent des périples en Asie aussi , …je n’y suis allée qu’une fois pour deux mois en Thaïlande, il y a 8 ans en évitant bien sur la foule de touristes au maximum et en rencontrant le plus possible les gens du pays, quel magnifique voyage 🙂
    Bonne journée Elisabeth !

    J'aime

    • Merci, Juliette de raconter ton voyage dans ce pays si plein de beauté. Oui, la meilleure façon de découvrir est de se mêler aux habitants, apprendre leurs coutumes et leur façon de vivre au quotidien, loin des clichés touristiques habituels.
      Et en deux mois, tu as du pouvoir t’imprégner vraiment de cette culture.
      Belle semaine à toi.

      J'aime

  3. La photographie immortalise un instant de vie. Nous pouvons en ressentir toute la sensibilité qui se dégage de ces photos superbes.
    On a l’envie soudaine de prendre un avion, de se perdre dans ces paysages et de s’imprégner de la culture du pays en se fondant dans la population locale. De goûter à des instants si enrichissants.

    J'aime

  4. Merci beaucoup Elisabeth pour cette poésie et ce plein d’émotions dont la partie la plus noble de chacun de nous est si friande , la quête du Beau a de tout temps habité le coeur de l’homme. Merci à tous ces artistes qui offrent le meilleur de leur vision du monde et de leur savoir-faire. L’art et la littérature sont plus que jamais indispensables en périodes d’incertitude et de morosité. Jeux subtils, ici, entre la délicatesse d’un détail profondément humain si près de nous et la séduction de l’altérité en pays exotique, empli , dans notre idéal, de spiritualité. Elévation …

    J'aime

  5. J’ai beaucoup voyagé aussi pour des périples de plusieurs mois, au Chiapas au Mexique un chaman mas dit : les gens qui voyage beaucoup son des gens a la recherche de leur vie antérieure : vrai ou faux je ne le serai jamais.

    J'aime

    • Merci Orepuk, l’avis d’un autre photographe est précieux. Quant à ce qu’a dit le chaman, j’aime beaucoup mais il n’y a que vous qui pouvez ressentir si cela peut être vrai.
      Mais la quête de quelque chose me semble évidente.

      J'aime

  6. Capter la magie de l’instant n’est pas donné à tout le monde. Saisir l’émotion sans la figer. Toucher l’éternité du doigt et la partager. L’artiste emprunte une voie raccourcie pour appréhender le monde et la caresser la vérité mais seul lui connaît cette voie.
    Merci pour ce partage de pure beauté !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s