La fin du monde : Pourquoi cela nous interpelle ?

Un calendrier maya l’a prédit, 10 % des Terriens y croient : ce sera le 21 décembre 2012. Que l’on en rie, s’en fiche ou s’en inquiète, nul ne reste indifférent face à cet (éventuel) événement.

Rire de la fin du monde ?

Franchement, vous y croyez, vous, à la fin du monde ? Tout ce foin parce qu’un calendrier maya s’arrête à cette date ! Allez, mieux vaut en rire, en attendant… En attendant quoi ? Que cette fameuse date soit passée ! Car, avouons-le, enfouie sous des strates de rationalisme et de dédain affiché, une petite voix ne peut s’empêcher de nous murmurer : « On ne sait jamais. »

Qui sait de quoi demain sera fait ? Si l’euro ne va pas s’effondrer et le Vieux Continent avec lui ?
Si les guerres ne vont pas se répandre comme une traînée de poudre ? Si nos enfants ne vont pas développer des maladies monstrueuses à force d’être gavés d’OGM ? Cette fin du monde devient le support de nos peurs concrètes face à des lendemains incertains. S’en moquer est salvateur. Car le rire, expression des pulsions de vie, est le meilleur rempart contre la peur.

La métaphore de notre propre mort ?

terre
Si l’annonce d’une fin du monde ne nous laisse pas indifférents, c’est aussi parce qu’elle est une métaphore de notre propre finitude. Pour beaucoup, Dieu est mort et, avec Lui, la moindre espérance d’une éternité rassurante. Alors oui, il y aura bien une fin du monde pour chacun : la fin de notre propre « petit monde ». L’enfant que nous étions exigeait que la lumière reste allumée le soir pour ne pas sombrer dans le noir, il aimait exorciser ses angoisses en écoutant des histoires de méchant loup qui dévore, sans distinction, grands-mères et fillettes.

L’adulte que nous sommes devenu continue de craindre le grand noir, le grand vide, l’inconnu, où le pire est toujours probable. Et se régale de faits divers sordides ou de films d’horreur irréalistes, qui ont le don de maintenir à distance ses terreurs. Et de le rassurer : pour l’instant, moi, je suis là, bien vivant. Je pense (à la fin du monde), donc je suis (encore de ce monde).

Penser à la fin du monde pour mieux vivre le présent

Et si, paradoxalement, cette histoire de fin du monde avait le pouvoir de nous redonner le goût de vivre ? Chaque jour est une vie, chante Louis Chedid (Album Bouc-Bel-Air – Atmosphériques, 2001), reprenant à son compte une pensée commune à toutes les philosophies : vivre l’instant présent. Mais comment s’y prendre dans un monde en accéléré ? Fatigués, parfois découragés, nous n’avons qu’un rêve en tête : non pas que tout s’arrête, mais que tout ralentisse, un peu. Vivre davantage au jour le jour. Et puisque la fin est annoncée, l’occasion est toute trouvée. La vie prévoit d’être brève, alors que vive la vie !

Anne-Laure Gannac  pour le magasine Psychologies

69 réflexions sur “La fin du monde : Pourquoi cela nous interpelle ?

  1. Samedi 22/12/2012, 2h du matin passé, tout va bien. Je suis encore vivant. J’ai même pu regarder NCIS. « J’ai attendu et elle n’est jamais venue » comme le dit la chanson de Joe Dassin.

    Bon, maintenant que la date fatidique est passée, on va pouvoir se consacrer à notre vie, à notre bonheur, à la co-création, etc… A moins que l’astéroïde qu’on doit se prendre sur le pif n’ait pris du retard. Dans ce cas, quelques cassandre vont tenter de repousser la date limite en 2013. Il n’ y a plus qu’à fixer une date.

    Comme disait Lucien Jeunesse qui animait le jeu des 1000 F sur France Inter, « À demain si vous le voulez bien ! ».

    J'aime

    • Allô, ici planète Terre, qui tourne toujours !
      Ah bon, il y a encore un astéroïde ? Grand bien lui fasse😀 Il n’y a pas que lui, d’ailleurs, nous sommes toujours assis sur un volcan mais est ce que cela va nous empêcher de vivre normalement ?
      De toute manière, les grands sages disent depuis toujours : « vis comme si c’était ton dernier jour… »
      Alors à très bientôt, Commandant, tiens la soucoupe prête au cas où, je ne sais pas encore me téléporter😀

      J'aime

    • 22 h 30 et toujours RAS… J’ai même écouté les infos et rien de spécial.
      Je crois que tous ces faux prophètes vont rester sur leur faim😀
      Il nous reste la véritable Apocalypse, dans son sens de révélation mais celle-ci se fera dans les cœurs et dans les consciences.
      Tu travailles le samedi ?
      Pense aux Fêtes qui approchent et que je te souhaite les plus belles.

      J'aime

      • C’est saine et sauve que je me voici devant toi afin de te répondre.
        Exact, la révélation…cette Apocalypse que nous attendons. Je pense que nous avons maintenant les outils pour que cette prise de conscience puisse se généraliser et rendre à l’Homme bonheur dans le Vrai.

        Oui, je travaille samedi et dimanche un week- end sur deux.
        Je te souhaite également de belles et heureuses Fêtes.

        J'aime

        • 😀 Saine et sauve, je m’en douterai car cette fin du monde, qui a fait tant de bruit, a encore été un pétard mouillé…
          Alors, effectivement, nous pouvons aborder maintenant cette Apocalypse, dans son véritable sens et œuvrer pour la Vie meilleure.
          Désolée que tu travailles ce week-end, j’espère que tu fêteras tout de même Noël, dans la joie, la paix et la sérénité

          J'aime

  2. Quelle idée ce serait une fin du Monde juste avant les vacances,alors qu’il y a ménage et valises à faire. On ne pourrait même pas en profiter de cette derniere journée. Je plaisante bien sûr.
    J’espère très fort que nous allons vraiment vers quelque chose de plus beau. En fait,non,je n’espère même pas,j’y crois.

    J'aime

  3. SRI TATHATA
    Visiconférence avec Montreal, 12 décembre 2012
    Sri Tathata salue les enfants de Mère Nature assemblés à Montréal.
    Tathata va parler du changement, du grand passage qui est sur le point d’avoir lieu, et de ce qui va vraiment se passer.
    L’univers existe par l’action et interaction des 5 éléments de base : terre, eau, feu, air et ether. Le 21 décembre, un grand changement va avoir lieu.
    Dans une vie humaine, il y a différents âges : la naissance, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, la maturité et la vieillesse; puis vient le moment de dire “tata”, au revoir à ce monde et de quitter le corps. Ceci est une loi qui s’applique à tous les êtres créés de ce monde, même la terre, les étoiles de cet univers : il y a un début, puis l’existence elle-même, et une fin.
    En d’autres termes, tous les phénomènes de ce monde connaissent un changement continu. Le changement est l’état fondamental des choses : chaque phénomène subit depuis son origine le changement et la transformation en un autre état. Depuis que cette création a vu le jour, tout dans ce monde y compris nos pensées et mots expérimente la transformation. Aujourd’hui, l’humanité et le monde sont sur le point d’entrer dans une nouvelle phase, caractérisée par un niveau de conscience plus élevé.
    Un tel passage entre deux Eres a lieu tous les 5000 ans, lorsqu’un cycle s’achève. Cela n’implique pas une désintégration ou la fin complète du monde, mais quelque chose se finit, s’achève. Notre conscience et notre connaissance entrent dans une nouvelle phase. Dans un moment aussi spécial, il est important de savoir de quoi il s’agit et de comprendre le processus.
    Pour tout ce qui a été connu et expérimenté jusqu’à ce point, quelque chose se termine. Dans un si grand changement, on doit voir l’action de Mère Nature et son amour universel Pour mieux comprendre, regardons le cycle de la végétation : la plante se développe progressivement et lorsqu’elle atteint la maturité, elle commence à fleurir puis à porter du fruit ; à partir de la fleur commence un nouveau cycle dans lequel la graine va donner naissance à une autre plante. Il s’agit d’un processus universel dans lequel tout est conduit à maturité et accomplissement. Tout phénomène ou être expérimente la croissance, la maturité et finalement quelque chose est accompli et sa forme ou l’état d’être dans lequel il s’est trouvé jusqu’alors cesse d’exister, alors que dans une grande transformation une nouvelle forme ou nouvel état d’être commence.
    Un tel processus va commencer dans le future proche et il est bon que nous le comprenions et expérimentions ce passage en pleine conscience.
    La grande période de changement que nous expérimentons concerne le tamas ou énergie sombre fondamentale, une force très puissante. C’est à partir de cette obscurité que cette création a vu le jour et maintenant le temps est venu pour la lumière divine de se manifester avec plus de force et de pénétrer dans tous les êtres créés.
    Ceci va permettre à l’humanité de grandir depuis le niveau de conscience actuel, lié aux sens, au niveau suivant, qui est au-delà des sens. Une énergie divine nouvelle est sur le point de venir et de nous élever au-delà des sens, ce qui signifie un progrès considérable de la conscience. La période actuelle est donc cruciale et nous devons savoir qu’une nouvelle conscience est sur le point d’apparaître chez les êtres créés.
    Il y a eu beaucoup de passages entre les Eres mais cette fois le Grand Temps permet à la conscience humaine faire le passage en comprenant ce qui se passe. Beaucoup de personnes recherchent la Vérité avec sincérité. Même ceux qui agissent contre le bien-être général sont en recherche, mais à leur façon, dans les allées sombres du mental. Leurs actions entraînent bien des choses horribles comme les guerres de de façon plus générale l’absence de paix de l’esprit. De façon générale, les gens recherchent quelque chose mais en même temps ils continuent d’agir sans vraie conscience ni compassion ; c’est ainsi que la vie humaine est de plus en plus agitée. Un tel voile sombre couvre la conscience humaine en raison du manque de véritable éducation : nous apprenons dans les écoles mais la vraie connaissance manque car elle ne peut y être obtenue. Il y a des lois ou principes inhérents à la Nature. Aujourd’hui, comme ils ne sont pas respectés, Mère Nature est sur le point de réformer les choses selon l’ordre juste. Un tel changement permet à la conscience de s’élever.
    Le mental tel qu’il est aujourd’hui est seulement conscient du corps, connecté aux besoins physiques. La seule satisfaction expérimentée par les êtres humains se trouve au niveau du corps. Mais cette satisfaction n’est ni joie réelle ni bonheur durable. Le plaisir physique ne mène pas au bonheur véritable. Au-delà de l’énergie pranique et du mental, qui sont essentiels pour que le corps fonctionne bien, il y a l’âme. Aujourd’hui l’âme est prisonnière dans le corps physique et elle tente de trouver du plaisir à travers lui. Ceci montre la nécessité du développement de la conscience et aujourd’hui le temps qui va permettre cela est vraiment venu : la Supraconcience ou Conscience Supramentale est sur le point de descendre. Le 21 décembre va voir le flot de cette énergie supérieure se répandre sur la terre : nous devons savoir cela et en conscience ouvrir notre esprit. A nous de faire couler cette énergie dans notre corps, notre mental et notre âme : saisissons l’opportunité de transcender en nous le tamas (force sombre, ignorance). Dans cette perspective nous devons être dans une grande attention lorsque cette énergie va venir de façon à ce que sa venue ait les conséquences les plus positives possibles. Sa réception en conscience est la clé pour que cette énergie de changement soit canalisée vers une transformation positive de soi-même et du monde.
    Donc le temps du changement est venu. Nous devrions être dans une grande conscience de cela : alors seulement nous serons en mesure de faire le pas en avant nous menant aux régions supérieures. Sans cette conscience, nous risquons d’être confrontés à des choses douloureuses et nous resterons prisonnier du tamas (force sombre, ignorance). Le but de ce changement est de mener le monde entier au niveau suivant d’évolution. Pour ceux qui recherchent sincèrement la Vérité et vivent d’une façon conforme à cette recherche, le processus sera facile. Pour ceux qui vivent très loin des principes de Mère Nature, la destruction et la souffrance seront probablement au rendez-vous. Mais chaque développement, qu’il soit fait de destruction ou de transformation aisée, contribuera in fine au bien, parce qu’il poussera la conscience à grandir. Vous voyez, la graine se transforme à un certain moment en jeune pousse puis en plante, terminant son état de graine ; plus tard apparaît l’arbre. Quand la vieille forme d’existence se termine, nous pouvons appeler cette mort ou fin, en fait quelque chose de nouveau apparaît. De façon similaire, le monde est sur le point d’expérimenter un plus haut niveau de conscience, qui va provenir tant de la destruction que de la transformation aisée, puisque toutes deux font partie de la création elle-même. Comprenons bien tout ceci et acceptons les changements en conscience. Encore une fois, le 21 décembre 2012 sera un très grand passage, un grand rendez-vous de changement. Une énergie considérable se présente partout, nous devons être conscients de cela et prêts la recevoir avec un esprit ouvert : ainsi adviendra la transformation positive de la vie individuelle et également de la société.
    Beaucoup de personnes craignent que des catastrophes puissent avoir lieu et qu’ils soient en danger de mort. Mais ce qui en réalité va arriver est seulement un changement, rien n’étant vraiment détruit. Nous pensons à la destruction parce que le vieux monde se termine. En même temps une nouvelle phase commence vraiment, par la naissance d’une nouvelle conscience. Nous devrions être conscients de cela et nous concentrer sur des changements positifs. Notre mental doit aussi, dans un processus de guérison, se mettre au diapason de cette nouvelle énergie. Donc si nous acceptons tout cela en pleine conscience, le 21 décembre sera un jour propice. Tathata dit que ce sera une excellente occasion pour ne juste action – parce que c’est le temps pour l’action. Sri Tathata va maintenant expliquer ce qu’il convient de faire en pratique ce jour là.
    D’abord nous devrions être entièrement conscients que de grandes choses ont lieu dans l’Univers et se concentrer sur elles avec dévotion par la prière et la méditation, pour que nous puissions bien recevoir la Supraconscience. Nous devons être prêts à consciemment la recevoir en gardant continuellement à l’esprit ce qui va arriver, de façon à ce que nous fassion venir en nous cette grande énergie lorsquelle viendra. Une telle attention continue permettra à notre conscience d’être élevée jusqu’au Plan Divin au moment où cette Grande Énergie descendra sur la terre. Ceci permettra à notre conscience de grandi par la suite [en intégrant progressivement cette énergie] à des niveaux supérieurs. Ceux qui aspirent à cette transformation la verront avoir lieu effectivement dans leur vie d‘une façon de plus en plus visible – ceci à condition qu’ils soient parfaitement réguliers dans leur sadhana et autres pratiques spirituelles et qu’ils mènent une vie disciplinée ; une telle dsicipline donne la paix intérieure nécessaire pour un progrès constant sur le chemin.
    Je pense que la plupart d’entre vous qui m’écoutez maintenant ou pratiquent le yoga ou font déjà une forme de pratique spirituelle, ainsi vous pouvez facilement suivre ce que je dis. Le 21 décembre, levez-vous tôt le matin, lavez vous et habillez vous avec des vêtements complètement propres puis dans une attente positive préparez-vous à recevoir le grand Flux d’Energie à venir. Quand il arrivera effectivement, recevez-le comme vous accueilleriez chez vous un invité de marque. Soyez heureux de recevoir cette Énergie supérieure comme l’essence même de votre être le Créateur de tous les êtres. Méditez et faites vos prières, pranayama et récitation de mantras à trois reprises dans la journée : matin avant le lever su soleil, midi et soir. Le reste de la journée, gardez votre esprit fixé en permanence sur la Conscience sur le point de se manifester. Soyez dans l’attente avec une grande aspiration et cette Énergie suprême entrera dans votre âme. Dans les temps qui suivront, vous resentirez qu’elle grandit dans votre votre conscience au fur et à mesure que vous la nourrirez par vos pratiques spirituelles quotidiennes. Alors vous pourrez l’utiliser dans votre vie. Cette énergie grandira aussi par un mode de vie approprié. Elle vous nourrira et également aidera la société par votre intermédiaire. Un nouveau monde surgira par de tels êtres conscients. En même temps, il y aura de la destruction et de la souffrance dans le monde. Ne vous laissez pas troubler par cela : l’Energie du Dharma (ou la Mère Divine ou la réalité Suprême) ou la Réalité conduisent en fait chaque mouvement. Pensez que tout cela fait partie du jeu divin, du plan divin et avec une telle attitude soyez dans ue totale acceptation.
    Donc soyez prêts à recevoir l’Energie divine qui vient puis à la transmettre à d’autres et au monde entier.
    Nous avons arrangé un programme de prière et méditation de 5 jours au Dharma Peetha, Kollur, KARNATAKA. Nous ferons des rituels et des prières du matin jusqu’au soir, particulièrement le 21 décembre. Vous pouvez aussi participer en vous connectant par l’esprit de façon intense avec le Dharma Peetha. Ceux qui peuvent venir seront bienvenus. D’autres peuvent participer depuis leur lieu de vie se mettant à l’unisson des prières conduites au Dharma Peetha, dans une grande aspiration. Il convient de passer la journée dans le calme, avec une attente positive car il s’agit d’une grande occasion et d’une grande chance. Pas besoin de beaucoup de temps : concentrez juste votre esprit sur ces prières pendant 5 jours, particulièrement le 21 décembre du matin jusqu’au soir et le Dharma Pitha vous donnera l’énergie intérieure, la justesse mentale et la force pour recevoir et intégrer l’Énergie de changement.
    QUESTIONS-REPONSES
     (Q)•Y a-t-il des forces négatives à l’extérieur de nous qui peuvent affecter notrepratique spirituelle et retarder le changement ? Et que pouvons-nous faire à ce sujet ?
     (R) Oui certainement les forces négatives à l’extérieur de nous existent vraiment et elles peuvent nous influencer. Elles ne peuvent pas nuire à ceux qui ont atteint un haut niveau de conscience spirituelle. Mais pour des autres personnes, l’interférence de ces forces peut causer du retard. C’est pourquoi nous devons toujours concentrer notre conscience d’une façon positive et vivre avec un grande attention.
     (Q) Beaucoup de personnes pensent à leurs parents, amis et famille : ils voudraient leur parler du 21 décembre, même s’ils ne suivent pas Sri Tathata. Donc ils demandent le conseil qu’ils peuvent donner à ces parents et amis au sujet du 21 décembre.
     (R) Certainement ils peuvent re-transmettre ces informations. Ils peuvent donner conseil qu’il est bon ce jour-là de méditer, d’être dans l’attente et l’aspiration. Le 21 décembre est pour tous. Ceux qui aspirent à quelque chose de supérieur et souhaient recevoir cette Énergie suprême dans leur vie pour se transformer peuvent le faire. Cela ne pet nuire à personne. Ne pensez pas que ceci est seulement pour sadhakas, ou les initiés Dharma Snana et Agni Snana : c n’est pas juste, tous ceux qui y croient et souhaitent un changement positif peuvent se connecter. Vous pouvez leur parler de pratique spirituelle, de ce que nous faisons le 21 décembre et ils pourront suivre autant qu’ils peuvent.
     (Q) Comme il y a un grand décalage horaire l’Inde et le Canada, faut il prendre le temps indien ou l’heure locale en considération? Et aussi y a t-il un moment spécifique le 21 décembre où il convient d’être particulèrement connecté ?
     (R) Vous pouvez suivre le temps canadien, car ce qui compte est l’heure locale. Au Dharma Pitha, les prières auront lieu du matin jusqu’au soir dans Dharma Peetha à Kollur, nous chanterons des prières et ferons la méditation pendant le jour entier et la nuit entière, donc vous pouvez accorder votre avis(esprit) sur Dharma Peetha et faire vos propres prières. Le jour entier du 21 décembre sera important et vous pouvez unir(connecter) pendant le jour entier.
     (Q) Certains ont remarqué que beaucoup de personnes sont malades en cette période : il y a plus de maladie que d’habitude. Ils demandent s’il y a un lien entre cela et les changements énergétiques ayant lieu en ce moment.
     (R) Il s’agit de signes de cette période transitoire : non seulement les maladies mais les guerres, les conflits, les troubles dans le monde entier et aussi les catastrophes naturelles… toutes ces choses font partie du passage. Et plus peut venir.
     (Q) Certaines personnes pensent que lorsque nous faisons la pratique spirituelle et que nous tendons à nous libérer du karma passé, il pourrait avoir des effets négatifs sur notre famille: l’énergie karmique libérée pourrait aller sur la famille. Est-ce vrai?
     (R) Lorsque des forces sombres ou des énergies négatives sont libérées et partent de nous elles vont rejoindre la nature e sont absorbées par elle: elles ne vont pas se mettre chez d’autres personnes. Nos énergies négatives ou fardeaux sont pour nous seulement et après qu’elles nous sont enlevées elles se dissoudront dans la Nature, n’affectant pas d’autres êtres.
     (Q) Dans la vision philosophique de l’Advaita, tout est Dieu, tout est le Divin, l’Un. Pourtant dans d’autre philosophie nous trouvons beaucoup de Devas ou beaucoup d’aspects de Dieu comme la Mère Divine ou Shiva. Comment peut-on réconcilier les deux visions ?
     (R) Le Suprême, le Divin est Un. De ce Un Suprême, le monde s’est manifesté, avec tous ses êtres créés qui tous avancent vers un but noble. Tout est une création venant de cette Puissance Suprême, ce qui a comme conséquence que chacun peut prier et adorer le Divin sous quelque aspect ou forme que ce soit, selon sa préférence ou sa culture — à un moment il ou elle pourra voir Dieu dans tout être et toute chose. Dieu est dans tout et sans Dieu, rien ne serait là. Tout est apparu à partir de Dieu Un ou Puissance Suprême et en est une manifestation. Ainsi quel mal y a-t-il à prier Dieu selon ses préférences ou sa culture : chacun voit Dieu de tant de façons différentes. Donc les deux points de vue sont corrects!
     (Q) Comment pouvons nous aidons des amis et les parents qui ne sont pas des chercheurs et ne croient pas en la spiritualité.
     (R) Qu’ils croient ou non, nous devons les aider parce que c’est notre devoir. Quand nous savons quelque chose, nous devons partager cette connaissance et diffuser le message aux autres personnes. Et si nous savons leur dire et redire de façon juste, ces personnes s’ouvriront progressivement à plus de compréhension, jusqu’au jour où ils commenceront à croire et chercher. Donc c’est notre devoir d’aider d’autres personnes en les informant de la Vérité spirituelle. Nous devons leur expliquer ce que nous avons compris. Lentement ils développeront un intérêt et ils viendront finalement à notre voie parce qu’aux aussi ont l’éligibilité et le droit de développer leur conscience. Donc c’est notre devoir de les aider.
     (Q) Que devons-nous penserdes OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) ?
     (R) Les OGM font partie de la transition actuelle. L’homme utilise sa liberté au-delà de ses limites. Par la recherche scientifique il modifie des choses et change leur nature réelle, donc il devra faire face à une réaction parce que c’est à dessein, pour une vraie raison, que Dieu a fait des choses de la façon dont ils les a faites. Chaque élément de la création a ses propres qualités et caractéristiques, pourtant l’homme utilise sa connaissance pour les modifierà sa façon, donc il devra faire face aux conséquences. Cela ne peut pas être évité puisqu’il utilise la liberté donnée par Dieu pour trouver des façons de modifier les choses pour ses propres buts. Sri Tathata dit que ceci est un cycle : quand l’homme outrepasse sans permission ses limites, il doit alors faire face aux conséquences désastreuses; et ensuite vient un changement. En d’autres termes, tout cela fait partie du Plan (jeu) divin
     (Q) Quelqu’un, peut-être un partisan de Satya Saï Baba; demande si Sri Tathata connaissait Satya Saï Baba ou était en relation avec lui.
     (R) Sri Tathata a été en relation avec Satya Saï Baba. A diverses occasions et ce dès son enfance Il l’a rencontré et lui a parlé.
     (Q) Pour ce qui est des enfants qui jouent avec des jeux vidéo ou électroniques, que doivent faire les parents à leur sujet ? Quand les enfants sont fortement attirés à de tels jeux les parents devraient-ils être très stricts et interdire tout ?
     (R) Vous pouvez détourner leur attention des jeux vidéo en les instruisant. Vous voyez, tout cela fait partie de la connaissance. En les conseillant, les convainquant et attirant leur attention en leur expliquant et en leur apprenant des choses, vous pouvez lentement les changer. Ils peuvent utiliser ces jeux pour le plaisir et le divertissement, tant que leur attention principale est concentrée sur l’étude. Donc attirez et dirigez leur attention vers l’étude d’autre sujets et vous verrez que lentement ils changent. On peut leur permettre un peu de liberté pour ce divertissement. Ils ont besoin à la fois de l’étude et du divertissement.

    J'aime

  4. Dans notre monde matérialiste, qui ne croit plus en grand chose un peu de peur ancestrale, celle de l’ extinction de notre espèce remet, l’espace de quelques jours les pendules à l’heure. Une annonce de la fin des temps, ça fait oublier la crise et relativiser.
    Si au moins ça pouvait être positif et faire prendre conscience aux individus…

    J'aime

  5. Bonjour, bonjour!
    Pour les Mayas, ils n’y a pas de « fin du monde » mais surtout la transition entre deux mondes. Un seul village (dont j’ai oublié le nom) sera épargné et tout ça nous donne une splendide opération marketing😛
    La terre risque chaque jour d’être percutée par un astéroïde, même si notre technologie arrive peu à peu à les voir venir et peut être à les dévier. Le prochain passages d’Apophis, en 2029 et en 2036 sera peut être La fin du monde vue par Lars von Trier, dans le film « Melancholia » (2011).
    Si notre monde pouvait changer et ouvrir les yeux sur nos comportements, si chacun pouvait prendre un peu de recul, apaiser haine et colère… oui bon, je rêve là non?

    J'aime

    • Bonsoir à toi, cela fait plaisir de te revoir…
      Oui, tu as parfaitement raison, ils en parlent dans de nombreuses vidéos, vu la panique ambiante…
      Ce village est Bugarach et, comme dit Dsaquarelles, nous plaignons les 200 habitants de ce paisible endroit. Je me demande d’ailleurs, s’il est déjà envahi. Tu crois qu’ils vont en profiter pour vendre des kits anti fin du monde ou de l’or en barres ?😀
      Tu as parfaitement raison, la Vie est menacée en permanence, nos seulement par les astéroïdes mais surtout par la stupidité et la cupidité des hommes, qui détruisent la planète sur laquelle nous vivions, sans parler de tous les conflits nucléaires, auxquels nous avons échappé de peu, accidents de centrales nucléaires et … la liste sera bien longue.
      Forcément, cette planète mourra un jour, quand le Temps sera venu mais en attendant, essayons, comme tu le dis « d’apaiser haine et colère ».
      Personnellement, je crois au changement, j’y contribue à ma modeste échelle et je dis que tu ne rêves pas car tu fais partie de ceux qui y travaillent en conscience. Alors, faisons un beau rêve ensemble…il ne tient qu’à nous qu’il se réalise.

      J'aime

      • Bonjour,
        Merci à toi. Ca me fait vraiment plaisir que tu penses que je « travaille en conscience ». Parce que ma démarche est un peu égoïste, je souhaite simplement mon bonheur. Mais peut être que les gens heureux peuvent semer le bonheur autour d’eux, oui j’apaise la haine et la colère. Je sais pourtant que mes paroles n’ont aucune portée…..je pense en particulier à une conversation personnelle il y a quelques jours. Réponse agressive à ma vision du monde et de ses névroses: « Alors nous sommes tous de grands malades!!!! »…. Je les aime, mais ils ne lisent pas, sont trop rigides et toujours en colère. Rêvons Elisabeth🙂

        J'aime

        • Bonsoir Annawenn,
          Oui, je le pense, tu sais t’analyser avec lucidité et je ne trouve pas ta démarche égoïste. Nous avons été éduqués de façon à toujours penser aux autres en premier, alors que tout véritable amour commence par celui de soi. Et comme tu dis : « les gens heureux peuvent semer le bonheur autour d’eux », ainsi, tous en profitent et certains te suivront ou te demanderont « la recette ».
          Tes paroles auront une portée, si tu t’adresses aux personnes qui sont prêtes à entendre, si quelqu’un agit de façon agressive il vaut mieux le laisser en paix. Nous ne pouvons pas changer les gens de force, il vaut mieux te tourner vers ceux qui te comprennent.
          Et les autres, sans jugement aucun, le choix de leur vie et leur façon de penser leur appartient. Fais au mieux et surtout n’abandonne pas tes rêves.

          J'aime

  6. Oui, ce serait drôlement bête, la fin dumonde demain!
    Avec tout ce qui nous reste comme tâches inachevées, comme choses à apprendre, à comprendre…
    Je crois en la fin de la bêtise!

    J'aime

    • Bonsoir Marina,
      Merci pour ton témoignage. Tu es donc si fatiguée ? Je comprends que tu puisses l’être, dans ce monde au bord de la folie.
      J’espère que tu crois un peu à l’avènement d’une société meilleure où tu pourras ralentir et vivre à ton rythme.
      Très touchée par ton partage, merci et prend bien soin de toi.
      Belle nuit reposante…

      J'aime

  7. Pingback: La fin du monde : Pourquoi cela nous interpelle ? « Mélodie d'une vie

  8. Je partage aussi ce souhait symbolique qu’un certain changement de valeurs puisse s’accomplir, ce serait bien! C’est peut-être ce qui explique ces pulsions, ou cette obsession des cycles de fin et de résurrection, ( toujours très présente dans les différentes civilisations): une forme de remède contre l’impuissance, ou la même volonté qui sous-tend les pieuses résolutions de nouvel an, ou le symbolique ménage d printemps! ,Finalement, la fin du monde, c’est peut-être un truc de ménagères !:)

    J'aime

    • :D… de moins de cinquante ans ?
      Tu as raison, les cycles se répètent, depuis la nuit des temps et à travers toutes les civilisations, à croire que l’Homme aime à se faire peur…
      Mais dans l’impasse où nous nous trouvons actuellement, j’espère vraiment que les consciences vont se réveiller, cela se voit déjà sous la surface et prendra de l’ampleur, puisque nous sommes nombreux à le souhaiter et à travailler pour que le changement puisse advenir.

      J'aime

  9. Coucou Eliza,

    Ah zut plus que 24heures, j’ai encore tant de trucs à faire😉 Je ne vais jamais y arriver, je voudrais aussi que la maison soit propre avant le grand départ et payer toutes mes factures ! lol ! Ah oui, puis ne pas oublier d’éteindre la lumière avant de partir ! Hélas, il y a des gens qui vont faire des conneries tant ils ont peur du 21/12/2012 !
    Oui, souhaitons que les gens s’améliorent un peu, au moins juste un ‘tit peu et ce monde sera tellement plus facile à vivre, un peu de respect, un peu de compassion et là déjà un grand pas de franchi !
    Belle journée Eliza – je te fais des gros bisous – Lili

    J'aime

    • Oui, chère Lili, dépêche toi, la fin du monde n’attend pas😀
      Laisse tomber le ménage et surtout les factures, tu es bien trop consciencieuse, pense juste à emmener Max. Rendez vous en haut demain soir😀
      Oui, il y a déjà des tas d’allumés, qui stockent des patates dans la cave et les plus riches construisent les abris anti…je ne na sais pas quoi😀
      Nous autres, nous attendons cette amélioration qui viendra doucement.
      Belle soirée à toi, dors sur tes deux oreilles et fais la grasse matinée, pour une fois… Gros bisous.

      J'aime

  10. Je suis comme Astérix et Obélix, j’ai peur que le ciel me tombe sur la tête.

    Plus sérieusement, On a eu la première guerre mondiale, puis la deuxième, la grippe dite espagnole puis des guerres dans de nombreux pays, encore actives aujourd’hui. On a découvert le nucléaire avec Hiroshima et Nagasaki. La France est un des pays les plus nucléarisés. On a eu Tchernobyl, puis Fukushima. Des virus. On a échappé à la grippe aviaire. Et que sais-je encore ? Malgré tout cela, on est toujours là. Plutôt résistant ces bougres de terriens. Puisque c’est comme ça, on va leur balancer un immense astéroïde sur la figure, ça va les calmer. Ils feront moins les malins après.

    En tout cas, j’espère que je pourrais voir Koh Lanta ou NCIS vendredi 21 avant de disparaître. Y a trop de suspens. Et puis, j’ai beaucoup trop de choses à faire d’ici le 31/12. Non, non, ça ne me va pas. Je décide que je serai encore là après le 21/12.

    J'aime

    • Cher Constellation, toujours ton humour imparable, qui encadre ce constat si juste.
      Ne me dis pas que tu regardes le Koh Lanta ? NCIS , ça passe encore😀
      Moi non plus, ça ne me va pas, j’ai rendez-vous chez le coiffeur, je ne peux tout de même pas affronter les extraterrestres dans cet état…
      Bon, tu prends ta soucoupe et tu passes me voir, on va fêter ensemble la Saint-Sylvestre..

      J'aime

  11. « Prédire n’est pas expliquer » (René Thom). La prédiction est juste tant que l’échéance n’est pas échue …
    Je te rejoins, on arrive bien à la fin « d’un monde ». On ne peut que souhaiter et espérer l’avènement d’un nouveau cycle plus juste et « humain ». Et ce destin est entre nos mains.

    J'aime

    • Que 183 ? Il me semble que c’est bien davantage…
      Ah oui, les pauvres bougres, qui habitent cet endroit, qui paraîtrait-il serait le seul épargné, ils vont vraiment être envahis par tous les allumés de France et de Navarre😀
      Merci pour votre commentaire, j’adore !

      J'aime

  12. salut Elisabeth,je vois qu’il y’a une grand polémique sur la fin du monde,c’est juste une blague;la vraie fin des temps avait été décrite par notre prophète Mohamed, il y’a 14 siècle. celle là je croix fortement. les grands signes de la fin des temps ne sont pas encore apparus ou vous pouvez lire un des grands signes de la fin des temps : » jésus l’imposteur et la fin des temps » sur : http://jesuslimposteur.blogspot.com/;bien sur il y’a d’autres grands signes que je n’est pas publié sur ce post.

    J'aime

    • Bonsoir Moustapha,
      Ce n’est pas vraiment une polémique, personne ici n’y croit.
      Ah bon Mohamed a aussi prévu une fin du monde ? Je l’ignorais.
      Je te prierai juste de ne pas traiter Jésus d’imposteur, il n’en a jamais parlé, L’Apocalypse selon Saint-Jean veut dire « révélation » et il faut savoir décrypter son sens caché.
      Sur ce blog, le respect de toutes les croyances est de rigueur, et si tu vénères ton prophète, cela ne te donne pas le droit de dénigrer le mien.
      Il y a déjà suffisamment d’intégristes dans ta religion, alors, si tu récidives, je ne publierai plus aucun de tes commentaires.
      J’ai beaucoup d’amis musulmans mais nous respectons nos croyances mutuelles.
      Et le lien vers ta page est vide…

      J'aime

  13. Vivre la fin du monde, une chose extraordinaire a vivre, et ce n’est pas donné a tout le monde. Pourquoi avoir peur, les religions nous promettent la résurrection, ou la réincarnation, malheureusement se ne serra rien comme d’habitude.

    J'aime

    • Alors vous voudriez que cette fin du monde ait lieu, Orepuk ? Forcément, elle arrivera un jour😀, ne serait-ce que pour chacun de nous…
      Et celle-ci, pour tous ceux qui y croient et y travaillent, la fin de cette société injuste est déjà une belle chose.
      Merci pour votre commentaire.

      J'aime

  14. Mais pourquoi j’ai l’impression que c’est moi qui parle quand je lis tes textes…c’est si juste….oui cette vie en accéléré ou nous sommes isolés et à la fois connectés, on a envie d’appuyer sur pause, juste pour vivre un peu ….cette fin du monde est avant tout pour les peuples autochtones qui partagent la même prophétie ( les hopis, les mayas, les incas ) la fin d’un cycle..;on passerait à de l’ère de l’homo-sapiens à l’ère de l’homme luminous…moi cette prophétie elle me va ! si on peut rajouter plus de lumière je dis qu’il est temps d’aller réveiller les lucioles…et d’éclairer le monde avec leur gaieté !

    J'aime

    • Parce que, chère Sandra, j’ai la même, quand je lis les tiens😀 Nous sommes synchrones, je l’ai remarqué dès que j’ai trouvé ton blog et cela me réjouit tant. Belle définition de « l’homme luminous », oui allumons grand les lumières de nos cœurs et de nos consciences, reliés par un désir commun et dansons de joie, comme sur ces belles vidéos que tu as postées.
      J’adore les lucioles, pour moi, elles ont quelque chose de magique… alors on y va, tous ensemble ?
      Merci pour la joie que tu apportes…

      J'aime

  15. La vraie sagesse nous enseigne que l’on doit renoncer à une chose que pour la remplacer par une autre meilleure. Si un monde est imparfait, si un univers est bancal, précaire, il faut le laisser mourir d’épuisement.………… Amicalement Bruno

    J'aime

    • Merci, Bruno, comme d’habitude, votre commentaire est plein de sagesse et vous évoquez une des lois de l’évolution.
      Quant à l’épuisement, cette société vit ces deniers moments et ne tardera pas à s’éteindre, juste avec l’aide des gens conscients, qui s’emploient à la remplacer par un monde plus humain, solidaire et porteur de sens.
      Mes amitiés.

      J'aime

  16. S’en ficher, n’est-ce pas être indifférent? A ce propos, sais-tu la différence entre l’ignorance et l’indifférence? (je te laisse réfléchir avant de te donner la réponse, mais c’est une blague, ne va pas chercher midi à quatorze heures.) Baci🙂

    J'aime

    • Entièrement d’accord avec toi, Juliette. Merci pour ce bel article qui décrit si bien ce phénomène.
      L’homme a toujours craint la fin du monde, depuis la nuit des temps, donc, comme tu dis: « il y en a eu plein d’autres et il y en aura d’autres encore ». Ce qui m’étonne, est que ceux qui l’annoncent régulièrement, ne « mangent pas leur chapeau » à chaque « ratage » mais continuent allégrement😀

      J'aime

  17. C’est quant meme triste de jouer avec la peur des gens…fin du monde ou pas d’ailleurs…surtout en ces temps de crise.Créer un telle spychose inutilement,gratuitement…

    J'aime

    • Oui, Rita, vous avez raison mais ce n’est pas gratuit ni inutile. Notre société est dirigée par la peur car il est prouvé, que les gens qui craignent, sont bien plus dociles, faciles à manœuvrer et qu’ils ne pensent pas à se révolter.
      C’est une tactique utilisée depuis longtemps par nos dirigeants.
      A nous de voir, si nous avons envie de nous soumettre et nous résigner ou bien résister. Et ce choix nous appartient

      J'aime

    • Je pense, Lune, que le changement est déjà en cours, que les énergies, puissantes et exigeantes nous demandent un grand nettoyage et l’alignement avec notre nature profonde et que bien sûr, rien ne se fera en une seule journée mais que l’avènement d’un nouveau monde ne dépend que de nous.

      J'aime

    • Bonsoir Élodie,
      C’est ainsi que je le vois aussi, la fin d’un monde actuel et le passage à un autre, bien plus juste et humain.
      Cela ne se fera pas en une seule journée mais le processus est déjà enclenché et nous allons tout faire pour qu’il continue.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s