La lettre d’une mère au Père Noël

 « Cher Père Noël

J’ai été une bonne maman toute l’année. J’ai nourri, lavé et câliné mes enfants à la demande, visité le bureau du docteur plus que mon docteur, vendu 62 caisses de barres chocolatées pour récupérer de l’argent pour planter un arbre dans la cour de récréation de l’école.

J’espérais que vous pourrez étaler ma liste sur plusieurs Noël, parce que j’ai dû écrire cette lettre avec le crayon rouge de ma fille, sur le dos d’un ticket de caisse dans la buanderie, entre deux cycles de lavage, et qui sait, quand je retrouverai assez de temps libre dans les 18 prochaines années.

Voici mes vœux pour Noël :
J’aimerais une paire de jambes qui ne font pas mal (de n’importe quelle couleur, sauf le violet, que j’ai déjà) et des bras qui ne font pas mal ou qui ne ballottent pas au vent ; mais sont assez forts pour tirer mon enfant du rayon bonbons du supermarché quand il hurle.

noel gateaux
J’aimerais aussi une taille, parce que j’ai perdu la mienne quelque part pendant le septième mois de ma dernière grossesse.

Si vous êtes prêt pour des trucs un peu chers, j’aimerais des fenêtres résistantes aux traces de doigts, et une radio qui ne joue que de la musique d’adultes, une télévision qui ne diffuse aucun programme contenant des animaux qui parlent et un frigo avec un compartiment secret derrière le tiroir à légumes, où je voudrais  me cacher pour parler au téléphone.

Du côté pratique, je pourrais avoir l’usage d’une poupée qui parle et qui dit « Oui, Maman » pour remonter ma confiance parentale, ainsi que deux enfants qui ne se battent pas et trois jeans dont la fermeture se ferme d’un coup sans nécessité d’utiliser des outils électriques.

Je pourrais aussi trouver quoi faire avec un enregistrement de moines tibétains chantant « Ne mange pas dans le salon » ou « Laisse ton frère tranquille », parce que ma voix semble être hors de portée des oreilles de mes enfants et ne peut être entendue que par le chien.

S’il est trop tard pour trouver un de ces produits, je me contenterais d’assez de temps pour me brosser les dents et me peigner les cheveux dans la même matinée, ou le luxe de manger de la nourriture plus chaude que la température ambiante, sans qu’il soit nécessaire de la servir dans des récipients en polystyrène.

Si ça ne vous ennuie pas, j’apprécierais aussi quelques miracles de Noël pour illuminer ces fêtes de fin d’année. Serait-il trop compliqué de déclarer que le ketchup est un légume ? Ça calmerait immensément ma conscience.

 Ça m’aiderait si vous pouviez contraindre mes enfants à aider dans la maison sans demander de rémunération, comme s’ils étaient les parrains d’une famille de la mafia.

Bon, Père Nono, le minuteur du sèche-linge sonne et ma fille a vu mes pieds sous la porte de la buanderie. Je pense qu’elle veut récupérer son crayon. Faites un bon voyage et rappelez-vous de laisser vos bottes trempées à la porte, de rentrer et de vous sécher pour ne pas attraper froid.

Prenez des biscuits sur la table mais n’en mangez pas trop et ne laissez pas de miettes sur la moquette.

Votre toujours dévouée, Maman. »

gurlande

Je présente à  tous les lecteurs mes meilleurs vœux

pour un Noël rempli de Joie, de Paix,

de Sérénité, de Lumière et surtout d’Amour

 guirlande 2

22 réflexions sur “La lettre d’une mère au Père Noël

  1. Bonjour
    Merci et Joyeux Noël parmi vos proches
    Merci pour les textes riches de sens que vous mettez sur votre blog tout au long de l’année
    Merci aussi pour vos réponses profondes,intéressantes et personnalisées aux commentaires.
    Bonnes fêtes de fin d’année
    A bientôt de vous lire
    Une lectrice

    J'aime

  2. Difficile à l’approche du jour de Noël de ne pas se sentir persécuté par le dragon du Martyr quand on est une maman déjà débordée comme elle. J’aurai pu écrire quasi la même liste.
    Ca fait du bien en tout cas d’en rire un peu.
    Merci!

    Je te remercie, Chère Elysabeth, pour tes voeux, et je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année, dans la joie, l’amour et la bonne humeur.
    Myriam, apprentie magicienne.

    J'aime

  3. Père Noël,
    Chacun, tous, partout, vous demandent de leur accorder tel ou tel bienfait, telle ou telle qualité, telle ou telle délivrance.
    Je comprends votre fardeau, votre lassitude et votre résignation à l’écoute et à la contemplation attentive de notre humanité et de nos demandes.
    Je vous vois souvent, parcourant de votre hauteur le monde, les planètes, le cosmos, tout le qui existe, qui a existé et qui existera depuis que vous avez parcouru le Temps.
    Vous êtes le Temps. Vous êtes la matière et, par dessus tout, vous êtes l’Esprit.
    Ainsi, ce sera plutôt à vous de nous demander d’être meilleurs, ouverts, et vraiment humains.
    Nous ne sommes, Père Noël, que des humains, et nous avons donc beaucoup de qualités et de force, beaucoup de volonté et de ténacité, mais aussi quelques défauts. Nous savons pourtant que nous nous devons d’utiliser nos qualités pour nous et pour les autres et laisser nos défauts de côté.
    Merci de nous avoir faits tels que nous sommes.
    Merci de nous accompagner.
    Merci d’être là.

    YD

    J'aime

    • Merci infiniment, votre commentaire est si émouvant, tellement inattendu et rempli de sagesse. Et vous avez raison, si pour une fois, nous pensions non seulement à recevoir mais aussi à donner le meilleur de nous, sans attendre que le Ciel s’en charge…
      Heureuse de votre retour ici, je vous souhaite des Merveilleuses Fêtes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s