Discussion après quinze ans de mariage …

Un couple est en train de rouler tranquillement à 90 sur une départementale. L’homme conduit.

Soudain, la femme le regarde et lui dit :

« Écoute, je sais que nous sommes mariés depuis quinze ans, mais je veux divorcer… »

Le mari ne dit rien et se contente d’accélérer à 100 km/ h.

« J’ai eu une aventure avec ton meilleur ami et il est bien meilleur amant que toi »

Encore une fois, le mari ne dit rien et se contente d’accélérer à 110 km/ h.

Elle : « Je veux la maison et les enfants »

Le mari se contente d’accélérer encore, 120 km/ h.

Elle : « Je veux aussi la voiture, le compte en banque et les cartes de crédit »

La voiture arrive près d’un mur et le mari encore une fois se contente d’accélérer, 130 km/ h.

Elle : « Et toi, que veux-tu ? »

singes voiture

Lui : « Rien, j’ai déjà tout ce dont j’ai besoin »

Elle : « Et c’est quoi ? »

Le mari lui dit, juste avant de percuter le mur à 130 km/ h.

« C’est moi qui ai l’airbag … »

Finalement, la passagère s’en tire bien mais le couple décide de divorcer. À la fin du jugement,
le juge déclare au mari :

« Après mûre réflexion, j’ai décidé d’accorder 3 000 euros mensuels de pension à votre ex-femme dans cette affaire »

Et le mari répond :

« Très bien. J’essaierai moi aussi de donner quelque chose de temps en temps… »

34 réflexions sur “Discussion après quinze ans de mariage …

  1. Bon, au final, je suis toute seule : on est toujours mieux seules que … accompagnées… ceci étant dit, on peut dire aussi : même les plus beaux de tous les canons n’ont pas forcément besoin d’avoir un gros boulet accroché à leur pied…….
    Effroi, Elisabeth !!! de l’effroi !!! graves, les rapports humains, n’est ce pas ?? dans un sens comme dans l’autre, il semblerait qu’ils ne soient basés que sur des rapports de force ou des rapports conflictuels!!! suis bien toute seule, finalement, avec ma palanquée d’animaux !!!

    J'aime

    • Chère Pati,
      Non, certainement pas de boulet…
      Les rapports humains sont difficiles mais je sais qu’il y a des exceptions et des belles âmes, comme la tienne, qui aspirent à autre chose.
      Juste, si je puis me permettre, je crois que ton extrême sensibilité fait que tu souffres plus que quiconque de toutes les injustices et comportements humains qui te blessent profondément.
      Toujours de tout cœur avec toi…

      J'aime

  2. J’ai adoré la réplique de l’airbag. Sincèrement il aurait pu être poursuivi pour tentative de meurtre ? C’est pas plus grave que de tromper l’autre ? ———> je sors en vitesse …. Parce que je suis blonde et que j’ai pas tout compris😀

    J'aime

  3. Coucou ma chère Eliza,

    Pendant que tu fais ton gros dodo…. il pleut , beuk, c’est vraiment moche l’hiver !

    Bon, la dame a compris qu’il faut demander beaucoup pour obtenir un peu ! lol !

    bonne fin de week-end avec un bon parapluie, mon Eliza – plein de bisous – lili

    J'aime

  4. La Photo trop drôle; la première fois j’avais vu les signes et c’est a la seconde fois que j’ai compris ce qu’avait fait les signes ….

    Pour l’histoire , la femme avait vraiment poussé l’homme à bout.
    C’est de la légitime défense ?

    Bonne soirée Élisabeth

    J'aime

    • Les singes, comme le dit Desaquarelles sont fort gentils, ils aident à vider la valise😀
      Comme dans tout conflit conjugal, les torts sont toujours partagés et tous les deux ont un comportement plutôt lamentable…
      Belle soirée à toi, Lune

      J'aime

  5. Sa femme est un peu gonflée, elle prend tout et après elle lui demande ce qu’il veut. Etrange partage. La solution du mari est un peu radicale, mais avouons qu’il se sentait pris à la gorge et la plus simple façon de divorcer était de faire ainsi. Mieux vaut prévoir une porte de sortie dès le début plutôt qu’à la fin où tout devient nettement plus compliqué.

    J'aime

    • Ah, enfin une opinion masculine, merci Constellation. Certes, la femme est bien gonflée mais ce que tu nommes la solution « un peu » radicale, était tout de même l’intention de la tuer. Bon, c’est une blague mais dans la vraie vie, combien de couples s’étripent, au lieu de divorcer tout simplement ?
      Remarque, comme tu dirais, balle au centre, quand on lit l’histoire de Cat😀

      J'aime

  6. Cela me fait penser: c’est l’histoire d’un couple qui célèbre, avec tout le village, ses 70 ans de mariage. Un journaliste local vient interviewer le mari et lui demande le secret d’un tel exploit dans le monde actuel. Le mari lui répond en lui racontant son histoire:
    Lorsque nous nous sommes mariés, nous sommes partis en voyage de noces au Grand Canyon et avons loué des mules pour descendre au fond. Alors que nous étions sur le chemin escarpé au-dessus du vide, la mule de ma femme a trébuché. J’ai eu peur pour elle, mais elle a simplement dit: « Et de un! ». Je n’ai pas très bien compris ce que cela voulait dire et nous avons continué notre chemin. Un peu plus loin, la mule a à nouveau trébuché et ma femme a dit: « Et de deux! ». Toujours sans comprendre, nous avons continué et la mule a trébuché une troisième fois. J’ai alors vu ma ravissante jeune femme descendre de la mule, sortir son révolver et abattre l’animal froidement d’une balle entre les yeux en disant: « Et de trois! ». Je me suis précipité pour la réprimander, lui expliquant que ce n’était pas la faute de la mule, que le chemin était dangereux, que cela ne se faisait pas. Elle m’a alors regardé droit dans les yeux et m’a dit: « Et de un! ». Depuis, nous filons le parfait amour.🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s