Cultivez votre intelligence émotionnelle

Bonne nouvelle : l’intuition n’est pas un don. Mais, pour qu’elle puisse s’épanouir, il est bon de l’entretenir. Comme un jardin. Autour de quatre problématiques courantes, nous vous proposons des exercices pour la faire grandir peu à peu.

« L’intuition n’est pas réservée à quelques privilégiés, mais une capacité que nous avons tous », assurent David O’Hare, spécialiste de la cohérence cardiaque, et Jean-Michel Phild. Connaissance de soi, elle se cultive. Avec, d’abord, un outil : la cohérence cardiaque.

calme

Cette méditation, simple et accessible, favorise l’accès à l’inconscient et aux émotions en augmentant le nombre des ondes alpha cérébrales. En régulant le cortisol, elle réduit aussi notre niveau de stress, permettant une meilleure observation de soi. Entraînez-vous trois à quatre fois par jour, tous les jours, pendant cinq minutes.

Asseyez-vous au calme, avec une montre qui décompte les secondes. Commencez par une expiration profonde : le système nerveux parasympathique donne l’ordre de détente, le cœur ralentit. Inspirez ensuite pendant cinq secondes : le système nerveux sympathique est stimulé, le cœur accélère. Puis expirez durant cinq secondes. Et recommencez. Lorsque votre respiration complète dure dix secondes, vous respirez six fois par minute et accordez ainsi cœur et poumons. Vous voici dans un état de conscience élargi, calme et attentif, idéal pour faire les exercices suivants.

Comment prendre une décision

Imaginez que le choix est fait, irrévocable. Projetez-vous dans les minutes, les heures, les jours qui suivent. Attention, si vous hésitez (dire oui ou non, y aller ou pas…), n’envisagez qu’une seule possibilité par exercice. Le message doit être clair, non brouillé par des émotions mixtes. Pour tester une autre option, attendez un autre jour. Faites maintenant un auto-scanner : explorez votre corps lentement, de la tête aux pieds, à la recherche des blocages.

chacras« Notez les différences de chaleur, de pression. Laissez sentiments, émotions et pensées émerger doucement », reprennent David O’Hare et Jean-Michel Phild, qui recommandent une attention particulière aux sept chakras :
« Le sommet de la tête, celui de la conscience ; entre les sourcils, celui de la vision ; la gorge, celui la communication ; le cœur, siège de l’amour, de la joie et de la compassion ; le plexus solaire, en lien avec la peur et l’intuition ; le sacrum, celui de la reproduction ; et le périnée, celui de la fuite, du combat, de la force de vie et des besoins fondamentaux. »

Comment vous sentez-vous ? Soulagé ou angoissé ? Heureux ou inquiet ? Vous avez votre réponse… Pour revenir à un état neutre, terminez par un exercice de cohérence cardiaque.

Comment se faire un avis sur quelqu’un

Vous avez déjà pris une décision que vous saviez mauvaise. Par quelles sensations corporelles cela s’est-il manifesté ? Était-ce dans la gorge, le cœur, le ventre ? Lorsque vous retrouvez quelqu’un que vous aimez, en qui vous avez confiance, posez-vous la même question. À force, vous parviendrez à identifier vos premières impressions et comment votre corps vous parle.

Vous pouvez aussi affiner vos capacités de perception. Nous avons en effet trois façons d’appréhender le monde : 65 % d’entre nous sont visuels, préférant une image à mille mots ;
30 % sont auditifs, privilégiant la communication ; et 5 % sont kinesthésiques, se fiant plus au toucher, au mouvement. Lorsque nous rencontrons quelqu’un, nous nous parlons, créons des images et sentons les choses.

Pour être les trois à la fois, faites cet exercice régulièrement : assis au calme, listez tout ce que vous voyez autour de vous (couleurs, mouvements…). Puis ce que vous entendez (sons proches, lointains…). Enfin, ce que vous sentez (le poids de votre corps, le moelleux du coussin…).

Avec l’habitude, vous pourrez faire rapidement le tour des trois sens, à n’importe quel moment.

Comment aider son enfant à se faire confiance

Apprendre aux enfants à développer leur intuition, c’est d’abord les rendre attentifs aux coïncidences. Aussi appelée par Carl Gustav Jung « phénomène synchronistique », une coïncidence est la survenue simultanée d’une pensée et d’un événement, sans raison ni lien de causalité. Invisible pour les autres, elle a un sens pour celui qui la perçoit.

Par exemple : « Je pensais à inviter mon copain Léonard à mon anniversaire quand sa maman a téléphoné. » Surprenantes, souvent cocasses, les synchronicités sont aussi réconfortantes, car, contrairement aux pressentiments, qui nous avertissent d’un événement à venir, elles viennent confirmer une décision, nous donner confiance.

À chaque coïncidence, David O’Hare et Jean-Marie Phild vous suggèrent de passer quelques minutes à vous demander avec votre enfant « si elle est une réponse à une interrogation, à une orientation à prendre », puis de remercier (la mère de Léonard, votre guide intérieur…). Pour développer sa vigilance, ancrer ses souhaits et leur donner vie, vous pouvez demander à votre enfant de noter les décisions qu’il hésite à prendre et les synchronicités qu’il observe.

Comment cerner son désir

Le GPS de l’intuition, que notre journaliste a testé, est un outil créé par Dominique Vaudoiset, consultante en ressources humaines et coach. Son but : générer une véritable partie de ping-pong entre nos cerveaux gauche (celui de la logique) et droit (celui de la créativité).

Selon notre éducation et notre caractère, nous utilisons davantage un hémisphère que l’autre. Or, depuis l’enfance, notre « société de cerveau gauche » nous a appris à structurer nos idées en plans, à les caser dans des paragraphes. Formatés que nous sommes à penser toujours selon les mêmes processus, nous sommes souvent incapables d’y insuffler de l’inédit. Pour recontacter sa fantaisie, dévoiler le sens caché d’un sujet, d’un projet, d’un problème, s’installer au calme avec des feuilles blanches et des crayons de couleur.

écriture 3Choisir le sujet que l’on veut éclaircir. Au centre d’une feuille, l’écrire dans une bulle. Puis noter sur une branche, sans se censurer, sans avoir peur de se répéter, tous les mots qui passent par la tête. J’inscris le mot « travail », cela me donne ainsi : « bureau »,
« camarades », « apprendre », « écrire »… Lorsque la branche est pleine, revenir à la bulle centrale et continuer. Si l’on sèche, le marquer d’un « euh… » et répéter le mot de départ pour mieux repartir.

Maintenant, retour au cerveau gauche pour décoder sa carte arborescente. Repérer les mots qui ont la même racine étymologique ou qui se répètent. Sur ma feuille, je remarque : « apprendre » et « apprentissage ». Les entourer au crayon de couleur et relier les bulles entre elles. Colorier l’espace ainsi délimité. Surprise ! Je n’aurais pas pensé qu’il y ait tellement de « joie » dans ma définition du travail !

Sur un papier à part, inscrire ces mots, avec, en face, les autres « mots bulles » présents dans la couleur. Dans le rouge de mes « joie » (quatre occurrences) apparaissent « écoute » (en vert),
« rencontre » (en orange) et « écriture » (en bleu). Assemblés, ils forment des associations inédites.

« Leur emplacement sur la feuille est aussi porteur de sens, décode Dominique Vaudoiset. À gauche, le passé, en haut, le conscient, à droite, l’avenir, en bas, l’inconscient. » À chacun de trouver ses propres significations. Accrocher la carte sur son réfrigérateur ou sur un miroir, et regarder ce qui émerge au fil des jours. Cette méthode aide à trouver ses mots-clés, au plus près de soi, hors des sentiers battus de la pensée binaire.

Cécile Guéret pour le magazine Psychologies

Pour tester votre intelligence émotionnelle

http://test.psychologies.com/quel-est-votre-profil-emotionnel

http://test.psychologies.com/calculez-votre-quotient-emotionnel

http://www.psychorelax.org/tests1/testqe.htm

Publicités

26 réflexions sur “Cultivez votre intelligence émotionnelle

  1. Je suis portée à visiter les liens que tu as si gentiment laissés ici, cet article est révélateur.

    L’intuition comme l’instinct, le cinquième sens… J’ai trouvé riche de lire une fois de plus ici.

    Marie

    J'aime

  2. Tout simplement Génial ….
    Et je peux dire que ça fonctionne tout ça …
    J’ai participé à des ateliers au cours desquels nous avons appris et expérimenté ce genre
    d’exercices …C’est très spécial …Nous avons tellement de possibilités en nous, que nous ignorons…
    Ces ateliers m’ont apporté des outils, devenus pour moi indispensables partout où je me trouve …
    J’enseigne le chant, la musique etc …alors…cette écoute de tous les sens m’est indispensable …

    J’aimerais ajouter que ce n’est pas toujours évident de discerner ces fortes intuitions …
    Aujourd’hui , je me fais de plus en plus confiance… et je dirais que c’est à la suite de doutes et ensuite de preuves tangibles qui venaient confirmer mon intuition que j’ai avancé ….

    La vie est si bonne avec moi Elisabeth ….: ces ateliers me manquent parfois …( le travail-l’argent etc ) …et voilà que je trouve ici tout ce qu’il faut pour le refaire chez moi ….( sourire ) WOW….

    _____________00___
    ____________0000____
    ___________000000____
    __________00000000_____
    ________000000000000____
    00000000000000000000000000000__
    __0000000000000000000000000___
    ____000000000000000000000____
    ______00000000000000000___
    _______000000000000000_____
    _______000000000000000__
    ______00000000000000000__
    _____000000000_000000000__
    ____0000000_______0000000
    ___000000___________000000
    __000___________________000

    *. * >, », »< . * . * . * . * . * . *. * . *
    + * . *. * . * . * . * . * . * . Merci d'être là …!
    * . _/\_ * . * . * * . * . * . * . * . * . * . * . *
    . * * . *. * . * * . * . * . Merci pour tout ce que tu es …!
    *. * . * . * . * . * . * . *. * . * . * . * . * . * .

    Bon weekend amie .
    Manouchka

    J'aime

    • Chère Manouchka,
      Merci à toi d’être qui tu es, avec ta merveilleuse sensibilité, ton enthousiasme si contagieux et ton cœur immense.
      A mon avis, ton intuition, ainsi que ta créativité ont toujours été très fortes, tout simplement tu ne te faisais pas assez confiance.
      Alors heureuse que tu aies pu suivre ces ateliers car ils t’ont aidé à écarter les doutes et développer tout ton potentiel créatif. Il y a aussi ces outils, qui te permettent d’apprendre à tes élèves de progresser.
      Fais toi confiance, il suffit de te lire pour savoir à quel point ta créativité est immense.
      Merci pour cette magnifique étoile, tu as encore été guidée par ton intuition, la Lame de l’Étoile m’est très chère car elle représente la reliance.
      Alors, vive la Vie qui nous a mises en lien, toute ma tendresse et beau dimanche.

      J'aime

  3. Les exercices ont l’air intéressant mais un peu trop mentalisé pour moi!!! L’intuition ça jaillit et ça ne s’explique pas,c’est comme cela que je la vis, dans mon corps, je la ressens. C’est tout. Et quand le mental intervient le doute l’accompagne….
    Par contre, la façon d’aborder et développer l’intuition chez l’enfant me plait bien. C’est passionnant, je regrette que les miens soient trop grands!!! On disait les coïncidences, aujourd’hui, synchronicités. J’adore!!!
    Merci et belle soirée

    J'aime

    • Tu as raison, Marylaure, si nous essayons de mentaliser l’intuition, cela la déforme et la prive de toute sa puissance. Seules les choses ressenties dans le corps par un « canal » propre à chacun, qu’il nous faut identifier, apprendre à lui faire confiance et savoir l’utiliser sont authentiques.
      C’est une sorte d’apprentissage aussi, savoir écarter ce doute, que le mental qui veut toujours tout diriger, instaure en permanence.
      Tu sais comment l’intuition se manifeste chez toi, alors effectivement, tu n’as pas besoin de tests, d’ailleurs leur véracité est toute relative.
      Quant aux enfants, plus tôt on les habitue à se servir de leurs capacités innées, au lieu de les étouffer, comme c’est le cas dans nos société plus ils seront capables de faire fonctionner ensemble leurs deux hémisphères.
      Merci à toi et beau dimanche.

      J'aime

  4. Nous avons mis des années (scolaires) à développer notre cerveau gauche (rationnel)…alors, comment imaginer que l’intuition, capacité du cerveau droit nous soit donnée « tout d’un coup »…?

    …ça se travaille…c’est à force de l’utiliser et de lui faire confiance qu’elle se développe et qu’elle finit par devenir une « seconde nature »…
    L’intuition n’est pas juste le fait de « sentir » les choses, et de prendre les bonnes décisions… l’intuition, c’est aussi et avant tout ce qui soutient notre créativité, notre capacité à « créer du neuf »…

    Or, tout le monde sait qu’on ne devient pas « créatif » en cinq minutes…c’est aussi un apprentissage…

    J’avais écrit il y a peu, un article qui rejoint un peu celui-là :
    http://fabulo.blogspot.fr/2013/01/mental-intuitif.html

    J'aime

    • Je dirais que l’on nous a appris, dès l’enfance à nous servir de notre cerveau gauche, que tout le fonctionnement de notre société est basé dessus et que le droit a toujours été laissé à l’abandon.
      Ton commentaire est si juste, Licorne et ton article vraiment passionnant. Je l’ai lu, j’ai adoré et j’encourage vivement les lecteurs à faire un tour chez Fabulo car c’est un blog d’une grande sagesse et beauté, l’article est excellent et il y a aussi un petit test.
      Merci, Licorne, tu en parles vraiment en connaissance de cause…

      J'aime

  5. Merci Elisabeth , en fait moi je suis toujours mon intuition et en général me trompe rarement
    ma premiére pensé est souvent la bonne , je la suis toujours
    bisous mon amie j’adore tes billets les lires est les apprécier
    ça c’est une intuition de bonnes choses
    gros bisous bon week end

    J'aime

    • Félicitions, Étoile, tu portes bien ton pseudo, en Tarot c’est une Lame de reliance.
      Apprendre à écouter son intuition, lui faire confiance et acquérir, au bout d’un temps, la certitude qu’elle ne nous trompe pas.
      C’est un don mais on peut le développer à son plus haut niveau, je suis sûre que tu sais le faire.
      Gros bisous et excellent dimanche à toi

      J'aime

    • Pourquoi donc ta déception Orépuk ? Tu as fait des testS et tu n’est pas content de résultats ?
      Dis toi, qu’aucun test au monde n’est représentatif de qui nous sommes vraiment et qu’il vaut mieux les prendre comme un jeu.
      L’intuition a des milliers de formes et tu ne me feras pas croire, qu’avec les photos que tu fais, tu ne captes pas le monde d’une manière intuitive… Et déjà, être nu, c’est être VRAI

      J'aime

    • Bonne question, Pooky, merci de l’avoir posée 😀
      Décrire l’intuition, c’est comme définir l’amour…
      Une capacité très personnelle et difficile à cerner, d’autant qu’elle peut prendre des formes diverses et varie d’un individu à l’autre. L’intelligence émotionnelle est une condition à l’intuition mais celle-ci est bien plus que ça…
      Et si je te reposais la question : de quelle manière ton intuition se manifeste et comment sais tu que c’est elle, et que tu peux lui faire confiance ?
      Je publierai d’autres articles, c’est un si vaste sujet

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s