La synchronicité, des hasards nécessaires ?

Il est fascinant d’observer comment certaines rencontres transformatrices et porteuses de sens surviennent dans nos vies à la suite d’une série de coïncidences invraisemblables. Dans son livre  Les hasards nécessaires, Jean-François Vézina explore le concept de la synchronicité dans la sphère relationnelle.

Le monde du rêve et celui de la réalité partagent certainement plus d’affinités que ce qui qu’ils nous révèlent en apparence. Au tout début du siècle dernier, Freud nous a sensibilisés aux messages symboliques issus de l’inconscient qui défilent pendant le sommeil. Mais est-ce que l’inconscient intervient uniquement la nuit, dans les rêves ?

Peut-on supposer que la vie symbolique se déploie aussi dans la réalité sous la forme de coïncidences significatives ? Cette possibilité de déploiements symboliques dans la réalité est au cœur de ce que le psychiatre suisse Carl Gustav Jung proposa par le concept de synchronicité.

Ce concept, élaboré conjointement avec le lauréat du prix Nobel de physique 1945, Wolfgang Pauli, suggère justement que la psyché et la matière sont reliées sur un même arbre et que les symboles peuvent fleurir tout autant sur les branches de nos rêves que sur celles de la réalité.

En poussant plus loin l’exploration de ces liens entre l’esprit et la matière, peut-on supposer que ces symboles prennent parfois le visage du rapport à l’autre ? L’astrophysicien Hubert Reeves, dans le livre La synchronicité, l’âme et la science, lançait justement la question : « La rencontre d’une personne qui change votre vie a-t-elle un sens quelque part ? »

La rencontre de certaines personnes peut-elle avoir une portée symbolique dans nos vies? Pouvons-nous appliquer le concept de synchronicité aux petits détails qui nous conduisent à une personne ? Que serait votre vie si vous n’aviez pas rencontré tel professeur, tel auteur, tel homme ou telle femme ? Que serait la psychologie si Jung n’avait pas rencontré Freud ? Que serait la philosophie si Sartre n’avait pas rencontré Simone de Beauvoir ?

L’histoire est remplie de ces rencontres hautement significatives qui changent la vie personnelle et parfois, la vie collective. Tout comme il y a des livres que nous apportons en voyage et d’autres qui nous font voyager, il y aussi, à certaines périodes de notre vie, des gens qui nous accompagnent et d’autres qui nous font voyager. Ces êtres qui nous incitent à voyager au plus profond de nous-mêmes ouvrent des portes.

Mais, en général, les plus grandes portes de notre existence sont ouvertes par des gens qui ne les traverseront pas avec nous. Nous connaissons probablement tous une personne qui est apparue subitement dans notre vie et qui a laissé une trace indélébile. Une personne avec qui la relation ne dura que peu de temps, mais dont on pourrait dire que les petits battements d’ailes ont provoqué des tempêtes qui vont marquer le cours de notre existence. Après leur passage, on ne pourra plus jamais être la même personne.

lune arizona

Dans mon livre Les Hasards Nécessaires, j’explorerai les rencontres synchronistiques, c’est-à-dire ces rencontres qui permettent que des personnes, des auteurs et des œuvres émergent dans notre vie à des moments déterminants, acquérant ainsi une valeur symbolique de transformation. J’examinerai également les micro-processus symboliques qui se déploient sous la forme de motifs thématiques ou de pentes qui nous attirent et nous conduisent imperceptiblement vers telle personne, tel travail, tel auteur ou encore tel pays.

Ces motifs se dévoilent subtilement, ils nécessitent la lueur vacillante de notre intuition pour les reconnaître et admirer ainsi toute la beauté et l’unicité de la vie? Le déploiement des motifs symboliques sous la forme d’événements de tous les jours est l’un des apports majeurs de Jung. Toutefois, cet apport a été malheureusement rejeté par les scientifiques ou maladroitement simplifié par les adeptes du nouvel âge étant donné son caractère spectaculaire et inhabituel.

Selon le psychiatre suisse, il nous est difficile de percevoir ces symboles à cause de la présence trop brillante de notre rationalité comme il nous est difficile de percevoir les étoiles durant le jour à cause de la trop grande luminosité du soleil. Nous avons alors plus de chances d’apercevoir ces étoiles lorsque nous vivons des périodes de transitions ou lorsque nous entrons dans une phase chaotique et que la noirceur laisse poindre ces étoiles symboliques sous la forme de mystérieuses synchronicités. ?

Les synchronicités se produisent plus fréquemment en période de tension psychique alors que la forme symbolique habituelle du rêve n’a pas réussi à se faire entendre. Comme l’affirme Michel Cazenave , pour faire appel à un symbole extérieur et communiquer un contenu par ce médium, la psyché doit être fortement « perturbée ». Par surcroît, le message doit être très important pour notre développement.

La synchronicité vue sous cet angle n’est pas nécessairement « un cadeau magique » comme elle est parfois décrite dans le langage populaire. Encore que la souffrance peut être perçue comme une grâce. Je suis toujours amusé lorsque je lis dans un livre ou un article cette phrase:
« Provoquez la synchronicité dans vos vies ! ».

En réalité, la synchronicité échappe au contrôle du moi. On ne peut que se rendre disponible aux messages de l’inconscient qui empruntent cette voie. Dans une phase déterminante de notre existence, quelque chose cherche à se dire par le biais de la synchronicité et nous prenons la relève pour l’entendre et le décoder.

Les hasards nécessaires, Jean-François Vézina Editions de l’Homme

Advertisements

55 réflexions sur “La synchronicité, des hasards nécessaires ?

  1. Bonjour, je viens de lire cet artcile qui date de quelques mois, je suis moi même en train de lire « les hasards necessaires » car je m’intéresse aux synchronicités depuis qu’elles ont défilées en cascade dans ma vie. Ce livre parle des rencontres, je me demandais justement si lors d’une de ces rencontres extraordinaire « l’effet » n’est qu’unilatéral ou bien si il implique forcément les deux personnes, qu’en pensez-vous? je ne sais pas si j’ai été bien claire!!!!!

    J'aime

    • Bienvenue à vous, Nalie, oui je crois vous avoir comprise. La réponse est difficile, surtout avec si peu d’éléments à ma disposition.
      Jean-François Vézina dit : « Tout comme il y a des livres que nous apportons en voyage et d’autres qui nous font voyager, il y aussi, à certaines périodes de notre vie, des gens qui nous accompagnent et d’autres qui nous font voyager. Ces êtres qui nous incitent à voyager au plus profond de nous-mêmes ouvrent des portes. Mais, en général, les plus grandes portes de notre existence sont ouvertes par des gens qui ne les traverseront pas avec nous. Nous connaissons probablement tous une personne qui est apparue subitement dans notre vie et qui a laissé une trace indélébile. Une personne avec qui la relation ne dura que peu de temps, mais dont on pourrait dire que les petits battements d’ailes ont provoqué des tempêtes qui vont marquer le cours de notre existence. Après leur passage, on ne pourra plus jamais être la même personne ».
      Il peut donc y avoir des rencontres que je nommerai « initiatiques », celles qui nous font prendre conscience de quelque chose ou bien d’autres, avec les personnes qui poursuivront le voyage avec nous. Et là, il y a la rencontre amoureuse, amicale, celle du maître à élève ou bien celle avec quelqu’un que vous n’appréciez pas forcément mais qui sera votre miroir.
      C’est en observant les réactions de l’autre et prenant le temps nécessaire pour que la relation se développe que vous allez voir de quel type il s’agit.
      Faites confiance à votre intuition, si vous êtes sensible aux synchronicités vous saurez les déchiffrer de mieux en mieux…

      J'aime

    • Ouh, là, effectivement, je regarde l’heure, tu es drôlement matinale. Comme je me couche souvent vers 4 h, nous sommes toutes les deux éveillées 😀
      Moi aussi, j’apprécie énormément les commentaires car les textes sont là mais s’ils ne « parlaient » à personne, alors ce serai bien dommage.
      Le partage et l’échange sont les choses essentielles et nous nous enrichissons tellement les uns auprès des autres.
      Merci à toi de venir participer…

      J'aime

    • merci de votre réponse!!! je pense que si nous sommes effectivement connectés les uns avec les autres, il est fort possible que lors d’une des ces rencontres, les deux parties se trouvent chamboulées, j’ai du mal à imaginer que cela ne peut être qu’unilatéral, enfin je ne sais pas, c’est à méditer!!!!!

      J'aime

      • Je vous en prie, Nalie, je crois que c’est surtout à placer dans un contexte car cela change tout…
        Nous sommes tous liés, cela ne fait pas le moindre doute pour moi mais il y a tant de différences entre la rencontre amoureuse ou amicale, qui marque les deux et celle que j’ai nommée « initiatique » où seul la personne qui prend conscience de quelque chose est touchée…

        J'aime

        • je pense notamment aux rencontres affectives, ce serait trop long à expliquer ici, mais il m’est arrivé des synchro extraordinaires avec un homme que j’ai rencontré mais avec qui je ne suis jamais sortie (on s’est un peu raté!!!!) je ne l’ai pas vu depuis un an et j’y pense, bref, de temps en temps je demande des signes, un jour j’étais dans le bus et j’ai commencé à y penser puis je me suis demandé: »Tiens et est ce que lui il pense à moi des fois, j’aimerai bien savoir », puis j’oublie, le bus tourne et s’arète devant un magasin de sacs qui s’appelle: « Not to forget me » comme à chaque synchro que je reçois cela me fais comme un flash, mais je me reprends à mentaliser et je me dis, « n’importe quoi, c’est moi qui selectionne » j’en veux un autre, un autre signe, à cemoment précis je tourne la tête et devant moi, l’ affiche d’une pièce de théatre « je pense à yu » !!! elle est pas jolie ma synchro?!!!!!!! j’en ai plein d’autres comme ça, je vous raconterai, bisous!!!!!

          J'aime

          • Effectivement, Nalie, dans ce genre de rencontres les deux sont touchés. Et vos synchronicités sont effectivement si parlantes.
            J’espère qu’à l’avenir vous n’allez plus « vous rater » et si vous voulez nous parler des autres, je serais ravie de vous lire…
            Merci pour votre si beau témoignage, bisous et bon dimanche

            J'aime

  2. je ne sais pas si ce sont des hasards nécessaires dans l’absolu, mais ce sont des hasard qui me sont nécessaires
    j’aime me sentir « liée » « connectée » et les exemples ne me manquent pas, qui tiennent parfois du 6eme sens tant je synchronise
    oui
    ça m’est nécessaire !

    J'aime

  3. Je découvre ce blog et j’aime beaucoup les sujets traités. Ce billet en particulier m’interpelle. Suis je assez attentive à ce qui m’arrive ou ne m’arrive pas? Car j’ai beau chercher je ne trouve pas de rencontres dans ma vie qui correspondent à ce qui est décrit. Par contre je rêve beaucoup et certains de mes rêves sont même prémonitoires j’en suis convaincue.

    J'aime

  4. Il parait que * le hasard n’existe pas *.

    C’est que nous sommes tellement terre à terre,
    que nous ne sommes pas assez ouverts d’esprit
    pour comprendre les circonstances explicatives des événements.

    J’ai plusieurs exemples dans ma vie,
    où les choses se sont arrangées par « la main divine ».

    C’est toujours après qu’on en prend conscience,

    J'aime

    • Cela dépend des croyances, Flo, personnellement, je suis convaincue que : « c’est Dieu qui se promène incognito », comme le disait Albert Einstein.
      Et comme tu dis, c’est souvent après, que nous prenons conscience de la manière dont les choses se sont résolues. Et comme tu en as vécu des exemples, à toi de voir si cette intervention de la Grande Vie peut te convaincre. Je sais que ton esprit est ouvert…

      J'aime

  5. Encore et toujours bienvenus…articles, commentaires… De « pas..seurs » ne serions nous pas des « âmes-soeur » ? 😉 Merci à tous.

    J'aime

  6. J’ai commencé à m’intéresser à Jung il y a vingt ans…depuis vingt ans aussi, je note mes rêves et j’observe les synchronicités dans ma vie…
    Je dois dire que je n’en ai pas tiré exactement les mêmes conclusions que J-F Vezina…

    Ce qu’il dit n’est pas faux…mais varie en fonction de l’attention que nous portons aux évènements…
    Si l’on est vraiment attentif, on constate que les synchronicités ne sont pas rares : elles sont même monnaie courante, mais c’est notre distraction qui fait que nous ne les apercevons pas…
    Il m’arrive, personnellement, d’en vivre jusqu’à 10 par semaine !
    Ce sont de petits détails, des images, des objets, des paroles, des rencontres…etc.
    Très souvent, quand un sujet occupe mes pensées, j’obtiens des « réponses clins d’oeil » en grande quantité…
    Mais si l’on est moins attentif, alors, oui, ce n’est que dans les situations vraiment « tendues » que l’on remarque les « symboles extérieurs »…

    Quant à provoquer des « synchronicités », je peux affirmer que c’est possible, je l’ai fait à plusieurs reprises…(bien que ça soit assez « aléatoire »).
    Il m’est même arrivé d’en obtenir pour d’autres personnes…

    Un petit essai, à tout hasard : croiseras-tu une « licorne » demain ou après-demain, Elisabeth ? 🙂
    (dans ton quotidien)

    J'aime

    • Merci, Licorne pour ton beau et riche témoignage. Effectivement, après toutes ces années de travail et d’observation, tu peux donner un avis très précieux et éclairé. Et je serai tenté de dire, qu’effectivement, plus tu te concentres sur un sujet, plus il a tendance à prendre de l’importance.
      Je te crois bien volontiers quand tu dis pouvoir provoquer des synchronicités, après tout, notre esprit recèle tant de mystères et de capacités inexploitées, qui ne demandent qu’à être découvertes et mises en action par des personnes conscientes, comme toi.
      Quant à ta bien surprenante question, je répondrai : j’en contemple une, quotidiennement, sur un magnifique tableau, accroché dans le salon, je ferai enfin un tour sur ton blog que je n’ai pas eu le temps de visiter, à mon grand regret, quant à la croiser dans mon quotidien, j’avoue que tu me surprends 😀

      J'aime

  7. J’ai fait une rencontre comme décrite dans l’article qui a bouleversé ma vie. D’ailleurs j’ai rencontré cet homme pour qu’il déclenche en moi quelque chose qui était entré dans ma vie 25ans auparavant mais que je n’avais jamais cherché à approfondir . Alors je peux témoigner que j’y crois a ces hasards nécessaires et déterminants
    Merci Élisabeth pour cet article 😉

    J'aime

  8. Bonsoir et merci pour ce texte intéressant
    C’est vrai, des personnes apparaissent subitement et momentanément dans nos vies et plus rien n’est pareil ensuite. Sans doute sont-elles là pour nous apporter une expérience, une leçon de vie.
    Cette phrase « …les petits battements d’ailes ont provoqué des tempêtes qui vont marquer le cours de notre existence.  » est très belle.
    Je trouve le passage suivant très intéressant « il nous est difficile de percevoir ces symboles à cause de la présence trop brillante de notre rationalité comme il nous est difficile de percevoir les étoiles durant le jour à cause de la trop grande luminosité du soleil. Nous avons alors plus de chances d’apercevoir ces étoiles lorsque nous vivons des périodes de transitions ou lorsque nous entrons dans une phase chaotique et que la noirceur laisse poindre ces étoiles symboliques sous la forme de mystérieuses synchronicités. ? »
    Non seulement la métaphore soleil/étoile est magnifique mais cela veut dire que c’est dans l’épreuve qu’on est plus sensibles, plus réceptifs, ou plus « à l’écoute » de ces heureux hasards.
    Maintenant que j’aprécie plus les petits bonheurs de chaque jour, j’aprécie aussi plus ces petites rencontres a priori sans importance mais qui en ont. Je vois mieux leur importance et les « battements d’ailes ».
    . mais pour mieux apprécier « aujourd’hui » je suis apssée par trop de « hier  » et de demain » vecteurs de souffrnce intérieure
    J’ai mieux vu les étoiles dans la pénombre de l’épreuve, elles m’ont éclairées pour mieux apprécier « aujourdhui » et à présent je crois que je les vois même en plein jour!
    Je ne sais pas si le hasard en est un, parfois on se croise à quelques secondes près, c’est comme si le scénario de notre vie était écrit et qu’il se déroulait, comme tout était était téléguidé pour que ça arrive…Certains disent que « le hasard c’est Dieu qui voyage incognito »…
    Il faut savoir aprécier ces petits hasard comme une main qui se tend. Si on ne la saisit pas, on peut passer à côté de sa vie et changer le scénario ou bien vivre un scénario moins heureux qu’il ne l’aurait été si on avait pris la main qui se tend…
    Et vous Elisabeth, que pensez-vous de tout cela?
    Merci
    Une lectrice
    L…………….

    J'aime

    • Je suis contente de votre retour et surtout du constat que vous allez visiblement tellement mieux. Comme si ce passage par un sombre tunnel, vous a rendu la lumière de la sortie encore plus éclatante. Et vous arrivez maintenant à apprécier la vie telle qu’elle vient. Cela me réjouit, vraiment.
      Personnellement, je fais mienne cette citation d’Einstein : « le hasard c’est Dieu qui voyage incognito », je crois aux synchronicités et je trouve que vous avez vraiment si bien interprété cet article.
      Merci et belle journée

      J'aime

      • Bonjour Elisabeth
        Je vous remercie pour votre réponse qui me touche beaucoup.
        Merci à vous de faire des réponses profondes adaptées à chaque commentaire de lecteur/trice et de vous souvenir de chacun. Cela doit vous prendre du temps. Mais cela est plus agréable à lire pour nous qu’une réponse avec juste un smiley, même s’il sourit!
        Je ne savais pas que la citation était d’Einstein! Elle est bien pensée…
        A bientôt
        L……………………

        J'aime

        • C’est très important pour moi d’établir un contact personnalisé avec des lecteurs qui reviennent régulièrement et faire des réponses standard n’aurai aucun sens. Je me souviens très bien de vous et suis ravie de sentir à travers vos commentaires que vous allez mieux.
          Albert Einstein était vraiment un être exceptionnel et je le cite souvent, celle-là étant une de mes préférées.
          Bon week-end à vous et à bientôt

          J'aime

  9. Je pense que « des personnes relais » rentrent dans ta vie pour t’aider à passer un cap, puis disparaissent comme elles étaient venues… Tout comme j’ai moi aussi aidée par le passé…
    Bises et bonne semaine Élisabeth 😉

    J'aime

  10. brillant et inspirant ! merci tu sais oh combien les synchronicités me parlent chaque jour ! a force je suis devenu un véritable émetteur-recépteur et tu sais bien que nous sommes branchées sur la même fréquence !J’en prends conscience de plus en plus et je me demande si nous n’allons pas vers un monde ou ce mode de communication sera la norme, peut-être le retour de notre état naturel, connecté à tout !
    l’une des plus belles rencontres qui a bouleversé ma vie ^d’une manière positive a un moment ou j’étais dans la tempête et la grisaille, s’est déroulée au Mexique quand j’avais 20 ans. Cette rencontre m’a donnée le sentiment d’avoir été préparée depuis la nuit des temps. Elle m’a redonné la foi, le courage et la force de croire en la vie, en sa beauté…j’ai croisé l’âme d’un artiste qui a révélé les couleurs de mon âme et qui m’a appris à peindre ma vie de milles teintes éclatantes …j’y repense grâce à cet article…cette personne a quitté ma vie il y a bien longtemps, et je n’ai pas forcément besoin de la retrouver, ce qu’elle m’a donné est toujours là au creux de mon coeur…un don précieux dont je prends encore davantage conscience aujourd’hui grâce à toi.alors Merci !

    J'aime

    • Magnifique, l’histoire de cette rencontre, surtout quand tu la décris avec ton talent, en mesurant toute sa valeur…
      La beauté de la Vie, se sont aussi ces rendez-vous, avec les personnes qui ne font que passer mais que nous n’oublierons jamais car elles nous révèlent à nous-mêmes. Faut il encore avoir l’esprit ouvert et curieux, comme toi et être en quête de sens et de cette part d’excellence que tu décris si bien dans ton dernier article.
      J’adore cette idée du retour à notre état de connexion naturelle, je sais que tu es ce véritable émetteur-recépteur et je me réjouis si souvent de toutes les synchronicités qui nous arrivent, depuis que nous nous fréquentons. Merci d’être, chère Sandra

      J'aime

  11. Magnifique article ….!
    J’ai lu et relu le livre de monsieur Vézina ….Il y a eu tant de ces synchronicités dans ma vie ; pour moi et moi pour les autres …C’est parfois, une mouvement dans les 2 sens …je dirais….Et ( en toute humilité ) c’est si réconfortant d’en être conscient ….La vie est tendresse …il faut juste l’accueillir avec tous ses trésors …
    Je cite:  » Après leur passage, on ne pourra plus jamais être la même personne… »

    Tendresse vers toi Elisabeth …
    Manouchka

    J'aime

  12. Les synchronicités, j’adore…c’est comme les dominos qui tombent les uns après les autres…et en même temps ça part dans tous les sens, ça fait boule de neige. Mais je pense qu’il faut être prêt à recevoir ce que la vie, à travers les synchronicités, nous offre : ce n’est pas le fruit du hasard ou de chance ou malchance. On est les co-créateurs de notre vie et quand l’auteur nous dit que l’on ne peut pas agir sur les synchronicités, je mettrais un bémol quand on sait combien les pensées peuvent devenir matière….
    Merci encore pour ce texte qui me remémore toutes les synchronicités qui ont jalonnés ma vie…

    J'aime

    • Moi non plus je ne crois pas au hasard et je sais que nous sommes les co-créateurs de notre vie. Mais ces convictions ne viennent pas toutes seules, comme tu dis, il faut être prêt, donc avoir travaillé sur soi.
      Effectivement, c’est souvent avec du recul que nous pouvons voir qu’aucun des événements de notre vie n’a été gratuit.
      Merci, Marylaure pour ce commentaire, toujours plein de sagesse.

      J'aime

  13. Je partage ce texte que je pense être dans la ligne des vues de Jung. Effectivement elle sa manifeste souvent dans des situations difficiles. L’interprétation si elle n’est pas toujours facile, n’est pas forcément nécessaire. L’important est de savoir discerner les signes et de saisir sinon le sens, du moins les opportunités…

    J'aime

    • Jung était le premier qui a clairement parlé de la synchronicité, même si le phénomène existait bien avant lui. J’adore votre point de vue, effectivement, l’interprétation n’est pas nécessaire, du moment où nous saisissons les opportunités de changement.

      J'aime

  14. J’ai hâte d’avoir l’esprit au voyage pour être en ouverture et favoriser ce genre d’instant. En attendant, je vis de belle expérience d’échange avec de belles âmes en constellation 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s