Les histoires très spirituelles

Ours qui salue Une petite fille, dit à sa maman que plus tard elle épousera Monsieur le curé.
Sa maman lui précise :
Les prêtres ne se marient pas, ma chérie.

-Ah! Alors, les enfants de chœur, d’où viennent-ils ?

L’évêque fait passer un examen aux futurs communiants. Il s’adresse à un premier enfant :
– Qu’a dit le Seigneur en instituant le sacrement du baptême ?
– Il a dit: »Je te baptise au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit »!
-Très bien! Et toi demande-t-il à un second enfant, qu’a dit-t-il dit pour l’Eucharistie?
-Il a dit : « Prenez et mangez, ceci est mon corps, ceci est mon sang », répond le second enfant.
– Parfait! Et toi, demande-t-il à un troisième enfant, qu’a dit le Seigneur en instituant le sacrement du mariage?
– « Heu…Heu…Ah oui ! C’est quand il a dit : « Mon Dieu, pardonnez-leur
car ils ne savent pas ce qu’ils font »

Les jésuites et les dominicains ont la réputation de ne pas faire bon ménage, les seconds accusant les premiers d’esprit tortueux. Un jour, un jésuite débarque à Rome, et aborde un dominicain pour lui demander le chemin de la basilique Saint-Pierre.
– « Mon Père, dit le dominicain, vous ne trouverez jamais, c’est tout droit. »

Un curé est intercepté en voiture par un barrage des douanes.
« Rien à déclarer ? « 
– Non, je reviens de Lourdes, j’ai rempli quelques bonbonnes d’eau de la source miraculeuse.
– Ouvrez quand même le coffre. »
Le curé ouvre le coffre, qui est rempli à ras bord de bouteilles d’alcool de toutes sortes.
Alors il lève les deux bras au ciel en s’écriant avec conviction: « O miracle ! »

Bonjour M. le curé, je me pose une question : qu’est-ce qu’elle faisait comme métier, la Vierge Marie ?
– Elle était mère de famille, mon petit René
– Alors pourquoi a-t-elle mis Jésus à la crèche, comme mon frère et moi ?

Deux prêtres catholiques discutent en marchant dans un jardin.
– Crois-tu que nous verrons un jour le mariage des prêtres ? demande l’un.
L’autre de lui répondre :
– Nous non, mais nos enfants, sûrement !

Un curé de paroisse avait fait changer la sono de l’église. Le dimanche matin, la mise au point n’était pas encore complétée et le curé s’est vu dans l’obligation d’avertir les gens :
« J’ai des problèmes, dit-t-il avec mon micro. »
Et les gens de répondre aussitôt et en chœur : « Et avec votre esprit »

La catéchiste demande aux enfants combien il y a de sacrements. Une petite fille se lève et dit :
– Il n’y en a plus.
– Et pourquoi donc ?
– Parce que ma grand-mère a reçu le dernier…

Un homme glisse sur le bord d’un ravin. Il tombe mais réussit à s’accrocher à une touffe d’herbe. Il reste suspendu dans le vide. Terrorisé il lève les yeux au ciel et crie : « Au secours!
Y-a-t-il quelqu’un qui puisse m’aider? ». Alors, une voix sort des nuages.
« Oui! C’est moi, ton Dieu. Je peux t’aider ». L’homme est très soulagé mais Dieu ajoute « Me fais-tu confiance ? Une confiance absolue et inconditionnelle ? ». L’homme répond « oui, bien sûr. « Alors je peux te sauver. Mais d d’abord tu dois lâcher cette touffe d’herbe – n’aie pas peur ».
L’homme réfléchit quelques instants, lève les yeux au ciel et crie : « Y-aurait-il QUELQU’UN D’AUTRE ?

Un évêque, de retour de voyage, arrive en gare chargé d’une énorme valise qu’il avait bien du mal à soulever. Descendant sur le quai encombré de ce volumineux bagage, il tombe nez à nez avec un porteur qui le reconnaît aussitôt et lui dit :
– « Ne bougez pas, Monseigneur, je vais chercher le diable ! »

cochon et lapinQuatre moines sont réunis dans une pièce et la théologie va de bon train. Soudain, une panne d’électricité…
Le franciscain s’agenouille et demande « la Lumière » au Seigneur.
Le bénédictin récite son bréviaire qu’il connaît par cœur, persuadé que le Seigneur lui fera grâce.
Le dominicain se lance sur une rhétorique de la Lumière et de l’Obscurité de ce monde.
La lumière revient… mais où est le jésuite ?
Lui aussi revient… Il était allé changer les fusibles

Un homme se présente à l’entrée du paradis. Derrière chaque guichet, un saint, qui examine les mérites des arrivants. Notre homme se présente au guichet le plus proche, et s’entend demander :
– « Avez-vous commis, dans votre vie, une action que vous jugez vraiment impardonnable?
-Oui, dit l’arrivant, j’étais arbitre de football, c’était la finale de la coupe de France, j’ai accepté un pot-de-vin, j’ai sifflé un penalty indu pour Saint-Étienne, qui a gagné la coupe grâce à cette tricherie.
– Passez en vitesse, répond le saint.
– Quoi, pas un seul jour de purgatoire pour un péché qui m’a tourmenté toute ma vie?
– Ne vous en faites pas, je suis Saint-Étienne. »

 

19 réflexions sur “Les histoires très spirituelles

  1. 🙂
    De quoi honorer le jour du seigneur dignement !
    Et ma foi, donner un p’tit air bien agréable a ce début de journée😉
    Très bon dimanche à toi Elisabeth, en musique et pas n’importe laquelle celle de mon enfance, oh quel bonheur !
    En choeur !!


    🙂
    Bisous tendres

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s