Les fidèles serviteurs du Seigneur

Quatre mammas italiennes discutent des mérites de leurs fils :
– Le mien, dit la première, est curé. Quand il entre quelque part, on lui dit : « Bonjour, mon père. »
La deuxième enchaîne :
– Mon fils à moi est évêque. Quand il entre dans une pièce, on lui dit : « Bonjour Monseigneur. »
La suivante continue :
– Hé ben mon fils est cardinal. Quand il arrive, on lui dit : « Bonjour Éminence. »
Mais la quatrième femme termine en disant :
– Tout ça, ce n’est rien. Mon fils mesure 2 mètres et pèse 285 kilos. Quand il entre quelque part, les gens disent : « Oh, mon Dieu ! »

chats frise

Un curé, un pasteur et un rabbin discutent…
Le curé :
– Moi, pour déterminer quelle part de l’argent du tronc je garde et quelle part je donne à Dieu, j’ai une méthode. Je trace une ligne sur le sol et je jette les pièces de monnaie. Celles qui tombent avant la ligne sont pour moi, celles qui tombent de l’autre côté sont pour le Seigneur.
Le pasteur :

– Moi aussi j’ai une méthode : je trace un cercle, les pièces qui tombent dans le cercle sont pour moi, celles qui tombent en dehors du cercle sont pour le Seigneur.
Le rabbin :

– Et bien moi, je lance les pièces en l’air, Dieu se sert comme il veut, et je ne garde que les pièces qui retombent !

Un grand rabbin monte au paradis. Bien sûr, on s’occupe de lui, des formalités d’usage, parce que c’est une personne importante ! Et puis, il doit aller dans sa nouvelle demeure. Alors, au bureau d’attribution des maisons célestes, on lui montre sa future maison… mais à son grand désarroi, il s’agit d’une simple maisonnette minuscule, 2 pièces et une place de parking devant, pas vraiment génial…
Alors le rabbin s’étonne, regarde autour de lui, et aperçoit une maison fantastique, sur 3 étages, avec jardin, piscine et tennis. Il  se met en colère, et demande :

– Mais c’est à qui, cette superbe maison ?
– C’est à Joseph Cohen…
– Quoi, Joseph Cohen, le chauffeur de bus ?
– Oui, c’est bien cela…
– Non mais, c’est honteux ! Moi, un grand rabbin j’ai seulement cette maison minuscule, et lui, il a droit à une superbe maison ?

– Bien sûr, car toi, en bas, quand tu faisais la prière à la synagogue, tout le monde dormait…
Mais lui, quand il conduisait, tout le monde faisait sa prière…

Un homme n’ayant connu que des problèmes dans la vie décide de s’isoler du monde en allant vivre une vie monastique. Il se joint donc à un monastère, où chaque moine doit faire vœux de silence absolu, à l’exception de deux mots tous les 10 ans… Et dix années passent. L’homme va voir le père supérieur du monastère, et lui dit :
– Nourriture froide
De nouveaux, dix années s’écoulent… Et l’homme retourne voir le supérieur, et dit :
– Matelas dur
Passent encore dix autres années, et l’homme retrouve une dernière fois le supérieur du monastère pour lui annoncer :
– Je pars
Et le moine supérieur répond alors :
– Ça ne m’étonne pas ! Depuis que vous êtes là, vous n’avez pas cessé de vous plaindre !

chiens frise

Un rabbin et un curé dînent ensemble. Au moment de l’entrée, le curé passe le plat de charcuterie au rabbin, qui le refuse en disant :
– C’est interdit par ma religion, voyons !
Alors le curé rétorque :
– Dommage, vous ne savez pas ce que vous perdez !
La fin du repas arrive, et le rabbin, la panse pleine malgré tout, dit au curé :
– Vous direz à votre femme que c’était un bien bon repas.
Le curé, choqué par le propos, réplique :
– Mais vous savez bien que je n’ai pas de femme, la religion me l’interdit…
Alors le rabbin, ravi, dit à son tour :
– Et bien, vous ne savez pas ce que vous perdez !

41 réflexions sur “Les fidèles serviteurs du Seigneur

    • Merci pour ce lien, Mélanie, j’adhère complétement, je suis dingue des chats, et d’après ce que j’ai lu dans ton dernier post, tu les aimes aussi.
      Ton amitié m’est si précieuse et les poutous ensoleillés me réchauffent le cœur, il pleut sur Paris, le temps froid et gris fait penser à la fin de ce si court été…
      Bon après-midi à toi, bisous affectueux

      J'aime

      • Avec plaisir et amitié, chère Élisabeth… eh, oui, nous sommes catlovers, à la vie, à la mort…🙂
        Bonne santé, bonne journée et une semaine agréable… poutous=pupici(en roumain!) et à+, ma JJ=jolie jumelle d’anniv’ et de cœur!🙂

        J'aime

  1. 🙂 Bonjour Elisabeth !
    RRRooo elles sont bien bonnes !
    Tu n’as pas honte de publier ceci le jour du seigneur ? lol !
    Dans un tout autre style, mais pas triste non plus, je ris à gorge déployer à chaque fois😉

    Très bon dimanche à toi Elisabeth, bisous tendres

    J'aime

  2. Merci Elisabeth, j’aime tes pages à la rigolade …

    Puis-je ? ….
    En voici une …
     » Le curé fait un sermon :
    – Mes enfants, méfiez-vous de la tentation : On commence par une petite cigarette, puis deux, puis trois, et on se met rapidement à boire, et c’est alors également le sexe sans limite qui fait son apparition, avec son cortège de femmes faciles et de perversions en tout genre !
    … Oui, là-bas, une question ?
    – Oui, monsieur le curé, où est-ce que l’on peut trouver cette cigarette magique ?  »

    Bonne soirée
    Tendresse
    Manouchka

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s