Le bêtisier des assurances

Tous les ans, le CDIA (Centre de Documentation et d’Information des Assurances) collecte les perles de l’assurance qui sont drôles parce que véridiques… les fautes d’orthographe comprises.

• Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l’ai dépassé m’a suivie, c’est alors, qu’elle m’a choquée en plein derrière, et m’a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

• Depuis l’accident, j’ai des mots de tête.

• J’ai payé ma prime, alors maintenant c’est vous qui va payer les dégâts

• Je suis entré en collision avec un brave homme dont les moyens intellectuels m’ont paru terriblement limités. J’ai donc eu la chance de parvenir à lui faire signer un constat qui m’est particulièrement favorable. Je pense que vous m’en saurez gré

• Est-ce qu’on pourrait touché biento le prêt sur dolori pour la grand mère, cela nous arrangerait pour les vacances.

• Depuis l’accident, la culotte est plus mettable; elle est à votre disposition, je voudrais savoir qui va la payer. Je l’ai dit à l’agent mais sur son papier il a pas mis de culotte et il faudrait que vous lui en fassiez mettre une.

• Vous voudrez bien me confirmer que le bénéficiaire d’une assurance-vie ne touche rien s’il a lui-même porté atteinte aux jours de l’assuré ?

• Avoir des enfants n’est pas à la portée de toutes les bourses.

• Je me suis foulé le poignet en sucrant des fraises.

• Je vais prêter ma voiture à quelqu’un qui ne sait pas trop s’en servir, mais avant pouvez-vous me confirmer que vous paierez les pots cassés pour les accidents qu’il ne manquera pas de provoquer.

• J’ai malheureusement rencontré un trottoir avec ma voiture neuve.

• Le piéton ne savait plus par où passer, alors je suis passé dessus.

• Je n’ai pas pu freiner à temps et ma voiture a embouti l’autre véhicule. Le conducteur et le passager sont partis immédiatement en vacances avec blessures.

• Dites-moi à quel âge les enfants changent de prix.

• Je prends un moment de silence pour vous envoyer un mot.

• J’ai bien compris que je devais vous déclarer le sinistre dans les cinq jours, mais était-ce cinq jours avant ou cinq jours après?

• Je m’interroge au sujet de mon assurance vie: ai-je intérêt à décéder tout de suite ou dois-je attendre l’âge de la retraite.

• Mon épouse ne cuisine pas plus mal qu’une autre, mais je serais plus tranquille si vous ajoutiez au contrat d’assurance de la maison une garantie contre les intoxications alimentaires.

• Préférez-vous que je vous règle mon assurance incendie avec un mois de retard ou que je vous adresse un chèque sans provision?

• Un camion a reculé dans mon pare-brise et dans le visage de ma femme.

• Je conduisais ma voiture depuis quarante ans lorsque je me suis endormi au volant et que j’ai eu cet accident!

• Une voiture invisible est arrivé de nulle part, a frappé mon véhicule et est disparue.

• Monsieur le Directeur, dans ma déclaration d’accident que je vous ai adressée, j’ai oublié de vous dire qu’il y avait un mort.

• Ci-joint, le remboursement du trop perçu lors de l’ajout d’un fils occasionnel.

• J’ai lu dans mon contrat auto que vous ne remboursez pas les frais de réparations de ma voiture si j’ai causé un accident en état d’ivresse. Je suis prêt à payer ce qu’il faudra pour que vous supprimiez ce paragraphe.

• J’ai vu le vieil homme et son visage triste lorsqu’il a rebondi sur mon capot.

• Sitôt l’accident le témoin a été mangé ce qui explique qu’il n’a pas signé.

• J’ai touché une femme à l’arrière et moi j’ai perdu tout l’avant.

• Vous me dites que, d’après le code civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c’est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.

• J’ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dument remplie par mes soins.

• Ayant eu un accident de la route à l’étranger, je suis sûr de me faire rouler car je n’ai pas dû me faire comprendre. C’est pas facile de s’expliquer quand on ne parle pas la même langue. J’ai bien fait des tas de gestes dans tous les sens, mais allez donc savoir comment ils ont pris ça!

• Je possède mon permis depuis 10 ans et mon mari depuis 25 ans.

• On m’a volé tous mes effets et je viens de m’apercevoir que mon assurance était également sans effet.

• Il faut dire, à ma décharge, que le poteau que j’ai buté était caché par l’invisibilité du brouillard.

• Si vous continuez à m’envoyer des lettres recommandées sous prétexte que je pai pas mes primes, je me verrai dans l’obligation de résilier tous mes contrats.

• Vous refusez de régler mon incendie sous prétexte que je n’ai pas payé ma prime. Je vous rappelle pourtant que l’année dernière j’avais payé ma prime sans avoir d’incendie. Où est la justice là dedans ?

• Je débouchait d’un chemin à une vitesse à proximatrice de 100 et voila que je heurte un arbre. L’arbre m’a injecté de ma voiture alors la voiture a continué toute seule avec la jeune fille que j’étais sorti avec.

• J’étais certain que le vieil homme ne se rendrait jamais de l’autre côté de la route, alors je l’ai frappé !

• Ils m’ont trouvé 2 grammes 10 d’alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu’on a dans le corps vous avouerez que c’est pas tellement (personnellement j’aurais cru que j’en aurais eu plus).

• Vous m’avez conseillé d’assurer ma voiture pour l’usage promenade, mais j’ai oublié de vous préciser que tous les dimanches, j’allais raccompagner ma belle-mère qui vient déjeuner à la maison.

• L’autre voiture a frappé la mienne sans m’avertir de ses plans.

• J’étais bien à droite et, en me croisant, l’adversaire qui prenait son virage complètement à gauche m’a heurté; et maintenant il profite de ce que j’avais bu pour me donner tous les torts. Honnêtement, est-ce qu’il vaut mieux être saoul à droite ou chauffard à gauche ? Il faut tout de même raisonner…

• En qualité du plus mauvais client de votre agence (9 accrochages en 1 an), je vous demande d’avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d’échéance.

• J’ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaitre auprès de l’automobiliste. J’espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m’accordant un bonus supplémentaire.

• Vous me demandez de renvoyer le certificat sur l’honneur, mais je l’ai perdu depuis longtemps.

• Mon assureur m’avait téléphoné pour me dire qu’il m’envoyait un avenant. Le lendemain, j’ai reçu la visite d’un inspecteur de la compagnie, pas avenant du tout.

• Revenant de l’enterrement de ma pauvre femme, je roulais allègrement lorsque…

• J’ai reçu une branche sur la tête alors que je faisais une petite sieste au soleil, pendant la pause. Pensez-vous qu’il s’agisse d’un accident du travail ?

• Je confirme que c’est bien l’un des chasseurs qui a tué mon chien d’un coup de fusil. J’ai déposé plainte à la gendarmerie, je vous ai adressé ma déclaration, j’ai envoyé une lettre de réclamation au responsable. La balle est maintenant dans le camp de ce tireur fou.

• Le poteau de téléphone s’approchait rapidement, j’ai essayé de l’éviter mais il a frappé l’avant de ma voiture.

• En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

• Après l’accident, l’autre automobiliste n’arrêtais pas de répéter: je suis prioritaire, je suis prioritaire… Entre nous, il n’y a pas de quoi en tirer vanité: pour être prioritaire, il suffit de venir par la droite. C’est à la portée du premier imbécile venu.

• Ma femme m’a laissé seul pour aller habiter ailleurs. Faut-il communiquer à mon assureur le nom de la personne qui vit maintenant avec moi ?

• Ma voiture gênant la circulation, un portugais m’a aidé a la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

• L’accident est survenu alors que je changeais de fille.

• Vous m’avez dit un jour qu’en matière d’assurance, la bonne foi de l’assuré était toujours présumée. Je m’étonne en conséquence que vous m’infligiez un malus pour mon accident: je n’ai pas voulu griller le feu rouge, il se trouve que je ne l’ai pas vu du tout. J’espère que la nuance ne vous échappera pas.

• Je nourris mon enfant au sein sans arriver à joindre les deux bouts.

• Vous me demandez si j’ai fait jouer l’assurance scolaire quand Pupuce a renversé la voisine, mais je vous rappelle que Pupuce n’est pas mon fils mais mon chien teckel.

• Si jamais l’un de nous deux venait à disparaître, combien toucherais-je au titre de l’assurance-vie ?

• Le pauvre type était partout à la fois. J’ai été obligé de donner plusieurs coups de roue avant de le frapper.

• On l’a trouvé mort dans un état grave.

• J’avoue que je n’aurais pas dû faire demi-tour sur l’autoroute avec ma caravane, mais j’avais oublié ma femme à la station-service.

• La cause indirecte de l’accident est un petit homme, dans une petite voiture, avec une grande gueule.

• J’ai été verbalisé sous prétexte que le certificat d’assurance apposé sur mon pare-brise était périmé. La maréee chaussée m’agresse, les portes de votre agence sont closes le lundi matin; quant à moi je suis saisi d’un doute: être ou ne pas être assuré ?!?

• En voulant éviter de frapper le pare-choc de l’auto qui me précédait, j’ai écrassé un piéton.

• Si vous n’augmentez pas mes prestations, je vais être obligé de recommencer à travailler.

J’ai été injecté de ma voiture… (..) Des vaches égarées m’ont retrouvé plus tard dans le fossé

• Je ne vois vraiment pas pourquoi vous me reprochez de ne pas porter mon casque en faisant de la moto, puisque c’est mon pied qui a été écrasé et pas ma tête.

• Ma voiture a subi d’importants dommages corporels.

• Il y a déjà un mois que j’ai embouti trois voitures à l’arrêt, et je n’ai encore rien touché. Est-ce normal ?

29 réflexions sur “Le bêtisier des assurances

  1. Oh là là !!!
    ils doivent en entendre et en lire ces gens de l.assurance !!!
    Merci…ça m’a fait bien rire…
    et j’avais très envie de venir te dire bonjour….j’ai enfin un peu de temps l’esprit libre….

    Merci de ce moment et de ta présence précieuse…

    Amitié
    Sorcière

    J'aime

    • C’est certain et j’espère qu’ils arrivent encore à en rire… à moins qu’ils ne s’arrachent les cheveux😀
      Je suis très touchée par ton passage et heureuse que tu prennes le temps de passer me laisser ce doux message.
      A bientôt, j’espère, pour un autre poème qui va m’ensorceler…
      Toutes mes amitiés

      J'aime

  2.  »Vous me demandez si j’ai fait jouer l’assurance scolaire quand Pupuce a renversé la voisine, mais je vous rappelle que Pupuce n’est pas mon fils mais mon chien teckel. »….

    Coup de coeur pour celle-ci qui m’a rappelé mon teckel Poupi, que j’ai eu pendant 17 ans …
    Il ne faisait pas que renverser les gens ….il les mordait ….Snif !

    Bonne soirée Elisabeth …Merci pour ces moments joyeux du dimanche …
    Tendresse

    J'aime

  3. En matière de bonnes perles , celles~ci sont pleine de sens ,
    Sans manquer d’assurance , elles font dans la dentelle ,
    hors quand la vie est telle , il nous faut par avance ,
    régler à quelle fréquence , voir une réponse cruelle😦
    ~
    NéO~
    ~
    Becs sans alinéas😉

    J'aime

  4. Merci pour ce grand moment Elizabeth. En lisant ça je rougis de honte devant toutes ces personnes à la mauvaise foie et au cynisme imbattables. J’ai encore du boulot. « Est-ce qu’on pourrait touché biento le prêt sur dolori pour la grand mère, cela nous arrangerait pour les vacances. » ça frôle le génie ! Une véritable source d’inspiration… bonne journée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s