Le Sage qui renseignait les voyageurs

Viel homme

« Il était une fois un vieil homme, assis à la porte d’une ville, un livre ouvert devant lui.

Un jeune homme s’approcha de lui :
– Je ne suis pas d’ici, je viens de loin; dis-moi, vieil homme, comment sont les gens qui vivent dans cette ville?

Au lieu de lui répondre, le vieillard lui demanda :
– Et dans la ville d’où tu viens, comment les gens étaient-ils donc?

Le jeune homme, soudainement plein de hargne :

– Égoïstes et méchants, au point qu’il m’était impossible de les supporter plus longtemps! C’est pourquoi j’ai préféré partir !

Le vieillard :
– Mon pauvre ami, je te conseille de passer ton chemin : les gens d’ici sont tout aussi méchants et tout aussi égoïstes !

Un peu plus tard, un autre jeune homme se présenta au même vieillard :

– Salut à toi qui sembles être un homme de savoir et de sagesse! Je débarque en ces lieux; dis-moi, comment sont les gens qui vivent dans cette ville?

Et le vieil homme de le questionner :
– Dis-moi d’abord, là d’où tu viens, comment les gens étaient-ils?

Le jeune homme, dans un grand élan :
– Honnêtes, bons et accueillants! Je n’avais que des amis. Oh, que j’ai eu peine à les quitter !

Le vieillard :
– Eh bien, ici également, tu ne trouveras que des gens honnêtes, accueillants et pleins de bonté.

Un marchand, qui travaillait à proximité, avait tout entendu :
– Comment t’est-il possible, ô vieil homme que je prenais jusqu’ici pour un sage, de donner, à la même question, deux réponses aussi diamétralement opposées? Ne serais-tu après tout qu’un mauvais plaisantin, un vulgaire comédien ?

– Cher ami, déclara le vieil homme, chacun porte en son cœur son propre univers et le retrouvera en tous lieux. Ouvre ton cœur, et le monde changera en même temps que ton regard. »

25 réflexions sur “Le Sage qui renseignait les voyageurs

  1. 😆 en lisant cette histoire cela me faisait penser au livre d’Elie Wiesel : Célébration hassidique (Portraits et légendes) Collection Sagesses. Editions du Seuil, 1972.
    Une bonne année 2014 à toi te aux tiens !

    J'aime

  2. Coucou Elisabeth ! je te souhaite une EXCELLENTE bonne fin d’année sur ce conte que je connaissais !
    chacun voit le monde à sa façon, selon son vécu , son cœur , son humeur du moment… mais le monde n’est ni tout rose ni tout noir …
    Bises et à bientôt😉

    J'aime

  3. Bonjour Elisabeth,
    Une petite histoire qui en dit long…Tellement vrai, c’est bien notre état d’esprit qui mène notre vie, nos partages. Mais il est humain et plus facile de rejeter la faute à l’autre, hélas…

    Très bonne fin de semaine à toi Elisabeth !
    Bisous tendresse

    J'aime

    • Et oui, Fanfan, c’est tellement plus facile d’accuser toujours les autres mais rien ne nous empêche de changer ou du moins, prendre conscience que c’est notre état d’esprit qui influence nos vies et le regard que nous portons sur le monde.
      Merci pour cette joyeuse vidéo (encore une découverte :D) et beaux week-end à toi.
      Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s