Les aléas de la vie

Chien à cornesUn homme marche dans la rue lorsqu’il entend un cri derrière lui :
« STOP! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ PRENDRE UNE BRIQUE SUR LA TÊTE »
Le gars s’arrête et au même moment, une brique qui s’était détachée d’un immeuble lui passe devant le nez. Le gars se retourne… personne
Un peu plus tard, alors qu’il veut traverser la rue, il entend encore :
« STOP ! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ VOUS FAIRE RENVERSER »
Le gars s’arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit toujours personne derrière lui, il demande tout haut :
– Mais qui êtes-vous ?
La voix répond :
– Je suis votre ange gardien
Et le gars répond :
– Ah ouais ! Et où étais-tu quand je me suis marié alors ?

Un homme vient de se faire renverser par une voiture. Le conducteur sort de l’auto et dit :
– Vous êtes bien chanceux, nous sommes juste devant le cabinet d’un médecin
– Oui ! Sauf que le médecin
c’est moi !

Une jeune femme qui cherche à se marier vient s’inscrire dans une agence matrimoniale. Elle précise à l’employée :
– Je suis bien ennuyée … Comme vous le voyez, je suis borgne. Ça sera sans doute difficile de trouver un parti…
– Mais non, ne vous inquiétez pas !
Et elle tape la fiche descriptive : «Jeune femme, deux merveilleux yeux bleus, dont un en moins.»

Un type demande a son ami :
– Tu préfères avoir la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson?
Son pote lui répond :
– Je ne sais pas, tu préfères quoi toi ?
Et le premier dit :
– Moi je préfère la Parkinson, parce que vaut mieux renverser une goutte de Ricard que d’oublier de le boire… 

L’ouvreuse du cinéma met en garde le couple qui est venu à la séance avec son bébé :
– Si l’enfant pleure, vous devrez quitter la salle. Bien sûr, on vous remboursera !
Une demi-heure après le début du film, le mari se penche vers sa femme :
– Qu’en penses-tu ?
– Ce film est archinul !
– T’as raison, secoue donc le petit.

Au restaurant, le garçon demande au client :
– Comment avez-vous trouvé le beefsteak ?
– Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !

Une dame fait des reproches à son boulanger :
– Je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis !
– Un peu de respect, Madame, je faisais du pain avant que vous ne soyez née !
– Justement, ce que je vous reproche, c’est de ne le vendre que maintenant !

Un gars va chez le coiffeur et celui-ci lui demande quelle coupe il désire.
Le type répond :
– Je voudrais : rasé sur le côté gauche, la banane mais juste à droite et de travers, la brosse sur le dessus mais avec un trou au milieu, la nuque dégarnie mais avec quelques touffes par ci par là.
Le coiffeur lui répond que ce n’est pas possible car ce n’est pas une coupe.
Le gars répond :
– Ah ouais, pourtant c’est ce que vous m’avait fait la dernière fois…

Concours de tir à l’arc. A 50 m, un homme, debout contre un arbre, une pomme sur la tête, sert de cible. Le premier tireur se positionne. Il vise, tire: tchac ! En plein dans la pomme. Le gars regarde la foule: « I’m Guillaume Tell »
Le deuxième se présente. Il vise, tire: tchac ! Encore droit dans la pomme.
Le gars regarde la foule: « I’m Robin of the Hood »
Le troisième se place. Il vise, tire: tchac ! En plein entre les deux yeux du pauvre gars ! Il regarde la foule : « I’m so sorry »

Chien cocinelleDans la rue, un homme demande à Madame Dupont :
– Vous n’auriez pas vu un policier?
– Non.
– Alors donnez-moi votre sac
à main.

Le prétendant de Sylvie va voir son père pour lui demander la main de sa fille :
– Monsieur je veux épouser votre fille.
– Avez-vous vue ma femme ?
– Oui mais je préfère votre fille !

 Ce matin j’étais sur l’autoroute, en chemin pour le bureau. J’ai regardé à gauche et il y avait une femme dans une BMW toute neuve. Elle roulait à 130 km/heure et elle se regardait dans le rétroviseur pendant qu’elle appliquait son mascara. J’ai détourné le regard quelques secondes et tout à coup, elle était à moitié sur ma voie, toujours en train de se maquiller ! Cela m’a fait tellement peur que j’en ai laissé tomber mon rasoir électrique, qui a fait tomber le peigne que j’avais dans l’autre main. Dans toute cette confusion, j’ai essayé de redresser le volant avec mes genoux, mais mon téléphone portable est tombé dans le café que je tenais justement entre mes genoux; le café chaud s’est répandu et m’a brûlé les bijoux de famille, mon téléphone est fichu, et j’ai perdu la communication pendant un appel important.
J’ai failli avoir un accident à cause de cette idiote !

Publicités

27 réflexions sur “Les aléas de la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s