Les maris, les femmes, les amants et les belles-mères

pinguinsTrois femmes conversent dans un salon de thé. La première dit :
– Mon mari me trompe, j’en suis sûre maintenant. J’ai retrouvé une paire de bas dans la poche de sa veste, et ce n’étaient pas les miens !
La seconde renchérit :
– Ah ça me réjouit un peu que tu dises ça car mon mari aussi me trompe. Et j’en suis certaine car j’ai retrouvé un préservatif neuf dans son portefeuille. Alors, par vengeance anticipée, je l’ai percé de plein de petits trous avec une aiguille!
La troisième ne dit rien et s’évanouit.

Après un terrible accident de voiture, la femme doit avoir recours à la chirurgie. Comme elle est brûlée partout sur le corps, le médecin doit prélever de la peau sur les fesses de son mari pour réparer les blessures sur les joues de l’épouse. Quelques mois plus tard, les résultats sont assez satisfaisants, la femme est presque aussi belle qu’avant. Elle dit à son mari :
– Chéri, ce que tu as fait pour moi est formidable ! Qu’est-ce que je peux faire pour te remercier ?
– Rien rien chérie. Ça me fait tellement plaisir de regarder ta mère t’embrasser sur la joue !

Une femme avait résolu de quitter le domicile conjugal. Elle fait sa valise, la charge dans un taxi auquel elle donne l’adresse de ses parents. Puis, prise de remords, elle dit au chauffeur de faire demi-tour.
– Je reviens, annonce-t-elle à la bonne.
Apportez-moi une bouteille de champagne pour fêter notre réconciliation.
– Ça va être beaucoup pour monsieur, dit la domestique.
Il en a déjà bu deux pour fêter votre départ.

Une femme demande à son mari :
– Qu’est-ce que tu préfères chez moi, mon esprit ou ma beauté naturelle ?
Ton sens de l’humour…

Un couple très âgé se présente devant le juge.
– Nous voulons divorcer.
– Quel âge avez-vous, monsieur ? demande le magistrat.
– Quatre-vingt-seize ans…
– Et vous, madame ?
– Quatre-vingt-quatorze ans…
– Depuis combien de temps êtes-vous mariés ?
– Soixante-dix ans, monsieur le juge.
– Et il vous a fallu tout ce temps pour vous rendre compte que vous ne pouviez plus vivre ensemble ?
– Non, mais on a voulu attendre que les enfants soient morts…

Au moment où elle se réveille, une femme dit à son mari :
– Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Je rêvais que tu m’offrais un collier de perles pour mon anniversaire. A ton avis, qu’est-ce que cela peut vouloir dire ?
– Tu le sauras ce soir, répond son mari avec un petit sourire.
Ce soir-là, l’homme rentre du travail avec un petit paquet à la main.
Sa femme ravie, commence à le déballer, et à l’intérieur, elle découvre… Un livre intitulé L’interprétation des rêves.

Un gars discute avec son pote dans un bar. Il commence à se faire tard. Il dit alors :
– Ah non! Il est si tard. Ma femme va m’engueuler en rentrant !
Son copain lui répond :
– Moi, j’ai un truc dans ces cas-là. J’entre dans la maison sans faire de bruit. Puis, dans la chambre, je lui fais l’amour comme une bête.
Le gars lui demande :
– Hein ? T’es sûr ?
Après que son ami l’ait rassuré, le gars part chez lui. Il entre dans la maison, dans la chambre à coucher puis se glisse sous les couvertures. Là, c’est la folie. Les ébats terminés, l’homme, content de lui, se lève pour aller aux toilettes. En ouvrant la porte, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui dit en chuchotant :
– Fais pas de bruit ma mère dort dans notre lit.

LionceauxMarie-Chantal demande à Éléonore :
– Comment avez-vous fait pour empêcher Jean-Charles, votre mari, de rentrer si tard le soir ?
– Oh… C’est très simple ! Une nuit où il est rentré particulièrement tard, je lui ai chuchoté à l’oreille :
– C’est toi Henri ?

Un gars remarque une jeune femme dans un bar. Il s’approche et engage la conversation. Au bout de quelques minutes, pensant avoir impressionné la belle, il lui propose d’aller « un peu plus loin ».
La jeune femme lui répond :
– Oh non. Je suis désolée… ça va vous paraître un peu désuet à notre époque, mais j’ai décidé de me garder pure et innocente jusqu’à ce que je sois certaine d’avoir trouvé l’homme de ma vie…
– Ben dites donc, ça doit être plutôt dur, non ?
– Oh, moi ça va… mais mon mari, ça le rend fou…

A Venise, dans un grand hôtel, le garçon d’étage frappe à la porte de la chambre d’un couple :
– Monsieur désire-t-il quelque chose ?
– Non, merci !
– Et pour votre épouse ?
– Ah ! oui… Bonne idée… Apportez moi donc une carte postale !

Ma femme et moi on a atteint une parfaite compatibilité sexuelle. Hier on a eu tous les deux mal à la tête.

 

46 réflexions sur “Les maris, les femmes, les amants et les belles-mères

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s