Quand la vie n’est vraiment pas rose…

sourisUne femme accompagne son époux chez le médecin. Après un examen minutieux du mari, le docteur prend l’épouse à part pour lui dire les résultats :
– Votre mari a une dépression très grave due au stress professionnel et familial. Si vous ne faites pas tout le nécessaire voulu, il va sans doute mourir Voici donc mes recommandations :
– Tous les matins, il faut lui préparer un petit déjeuner copieux et sain.
– Laissez-le se lever tard s’il le désire.
– Durant la journée, soyez aimable avec lui, sans lui apporter de contrariétés et faites en sorte qu’il soit toujours de bonne humeur.
– Faites-lui des bons petits repas chauds et, lorsqu’il rentre tard le soir, faites-lui un dîner spécial.
– Surtout ne l’embêtez pas avec du travail domestique et ne discutez pas vainement avec lui car ceci pourrait aggraver son stress.
– Il faut le détendre : mettez donc des dessous sexy tous les soirs et faites-lui des massages relaxants aux huiles parfumées.
– Encouragez-le à regarder du sport à la télé et surtout, le plus important, faites-lui l’amour plusieurs fois dans la semaine, n’importe où, n’importe comment en acceptant tout ce qu’il pourra vous demander.
– Si vous pouvez faire tout cela pendant au moins neuf à onze mois, je vous assure que votre mari récupérera la santé totalement !
Lorsqu’ils sortent de chez le médecin, le mari demande à son épouse :
– Alors, qu’est-ce qu’il a dit le médecin ?
– Il dit que tu vas mourir !

Une dame a acheté une armoire chez Ikea et a décidé de la monter toute seule, sans attendre son mari. Elle regarde bien le plan et se met à l’ouvrage. Voilà, c’est fait. Mais en bas, dans la rue, un autobus passe. Le sol vibre, et l’armoire se met à trembler, et la voilà par terre. La dame ne s’avoue pas vaincue. Elle reprend le montage, en suivant bien les étapes une après l’autre, elle ajoute même un point de colle ici et là… Voilà, c’est terminé. Mais l’autobus revient, et de nouveau le sol vibre, l’armoire tremble, tremble et plaf, elle s’effondre. Exténuée elle appelle le service après-vente Ikea. On lui envoie aussitôt un technicien. En arrivant, celui-ci dépose sa sacoche, laisse son mégot dans le cendrier et déclare :
– Bien, voyons ça, je vais refaire le montage et nous verrons ce qui se passe. Il se met au travail et, en un quart d’heure, l’affaire est réglée.
– Hé bien, elle est très bien cette armoire, où est le problème ?
– Attendez un peu que le bus passe, et vous verrez… Le bus passe effectivement, et le sol vibre, l’armoire tremble, et tombe en miettes.
– J’aurai le dernier mot ! dit le technicien, et il recommence le montage, mais avec de la colle super forte, des vis supplémentaires, de grands coups de marteau… Et le bus qui continue son service passe dans la rue, et le sol vibre, l’armoire tremble, tremble, tremble et vlan, elle se retrouve en mille morceaux. Le technicien se fâche :
– Ce n’est pas possible ! J’en aurai le cœur net. Je vais tout remonter normalement, et je vais me mettre à l’intérieur pour voir ce qui se passe quand ça vibre.
Et c’est à ce moment là que le mari de la dame rentre du travail. Il voit la sacoche, le mégot, et demande à sa femme :
– Tu me trompes, j’en suis sûr maintenant. À qui est cette sacoche ? Et ce cigare ? Tiens, et cette armoire, c’est nouveau ! Ton amant est là-dedans, je le sais !
Et il l’ouvre…
– Alors, qu’est-ce que vous foutez là, vous ?
– Ben, vous n’allez pas me croire, mais j’attends l’autobus…

Une femme reçoit son amant chez elle, alors que son mari est au travail. Un jour, elle entend la voiture du mari qui rentre plus tôt que d’habitude. Elle hurle alors à son amant :
– Dépêche-toi ! Attrape tes vêtements et passe par la fenêtre TOUT DE SUITE !
L’homme hésite :
– Je ne peux pas sortir par la fenêtre comme ça ! Il pleut des cordes dehors !
Elle lui répond :
– Si mon mari rentre dans la chambre et qu’il te voit, il nous tuera tous les deux !
Alors le jeune homme prend ses vêtements et passe par la fenêtre. Arrivé sur la terre ferme, il se retrouve au beau milieu du marathon municipal annuel. Alors il se met à courir aux côtés des autres participants, malgré le fait qu’il soit complètement nu avec ses vêtements à la main. Son voisin de course le regarde alors de bas en haut et lui demande :
– Vous courrez toujours le marathon tout nu ?
– Oui oui, de cette manière je ressens vraiment une impression de totale liberté.
– Et vous emportez toujours vos vêtements pendant la course ?
– Oui bien sûr, comme ça je m’habille tout de suite à la fin de la course et je rentre directement chez moi en voiture!
– Et vous portez toujours un préservatif en courant ?
– Oh non ! Seulement quand il pleut.

lapinAlors qu’elle marchait dans la rue, une femme, une de ces cadres à qui tout réussit, est tragiquement heurtée par un autobus et meurt. Son âme arrive au Paradis où elle est accueillie par Saint-Pierre.
– Bienvenue au Paradis ! Avant de vous installer ici, il semble que nous ayons un problème. Voyez-vous, c’est plutôt étonnant mais nous n’avons jamais eu de femme cadre jusqu’ici et nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce que nous devons faire de vous.
– Aucun problème, laissez-moi simplement entrer…
– J’aimerais bien mais j’ai des ordres qui viennent d’en haut. Ce que nous allons faire, c’est vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir où vous voudrez passer l’éternité.
– Je pense que j’ai déjà fait mon choix… Je préfère rester au Paradis
– Désolé, mais nous avons des règles…
Et ainsi Saint-Pierre mène la femme dans un ascenseur qui descendit en Enfer.
Les portes s’ouvrirent et elle se retrouva sur le green d’un terrain de golf magnifique.  Un peu plus loin, il y avait le country club et devant, tous ses amis, bien habillés, qui l’acclamèrent. Ils s’approchèrent, l’embrassèrent et parlèrent du bon vieux temps.
Ils firent un excellent parcours de golf et, le soir, allèrent au country club où ils dégustèrent un excellent homard. La femme rencontra le Diable qui est réellement quelqu’un de charmant et elle passa un merveilleux moment à raconter des histoires et à danser. Elle passa un si bon moment qu’avant qu’elle ne s’en rende compte, il était temps de partir.
Tout le monde lui serra la main, lui fit au revoir et elle monta dans l’ascenseur.
Celui-ci retourna au Paradis et elle retrouva Saint -Pierre.
– Maintenant, vous allez passer un jour au Paradis…
Elle passa ainsi les 24 heures suivantes allongée paresseusement sur les nuages à jouer de la harpe et à chanter des cantiques. Elle passa un si bon moment qu’avant qu’elle ne s’en rende compte les 24 heures étaient passées et St Pierre était de retour pour l’emmener.
– Alors, vous avez passé un jour en Enfer et un jour au Paradis. Maintenant, vous devez choisir pour l’éternité…
La femme réfléchit un instant et répondit :
– Et bien, je n’aurais jamais cru que je dirais ceci, le Paradis est vraiment bien mais je crois que je me plairai davantage en Enfer.
Alors, Saint-Pierre l’escorta jusqu’au l’ascenseur et elle descendit à nouveau en Enfer.
Quand les portes s’ouvrirent, elle se retrouva dans un paysage désolé plein d’immondices. Elle vit ses amis vêtus de haillons ramassant les saletés pour les mettre dans des sacs.
Le Diable vint vers elle et lui mit la main sur l’épaule.
La femme balbutia :
– Je ne comprends pas… Hier j’étais ici et il y avait un parcours de golf et un country club et nous avons mangé du homard et nous avons dansé et nous nous sommes bien amusés. Maintenant, c’est un désert d’immondices et tous mes amis semblent misérables.
Le Diable la regarda et sourit :
– Vous êtes dirigeante, vous devriez connaître le principe : « Hier nous vous recrutions. Aujourd’hui, vous faites partie du personnel »..

28 réflexions sur “Quand la vie n’est vraiment pas rose…

  1. – Alors, qu’est-ce qu’il a dit le médecin ?
    – Il dit que tu vas mourir !😀 😀

    Alors Elisabeth, je guide chéri-chéri sur ton blog en lui disant qu’il y a des articles passionnants et de bonnes bases de réflexion. Sauf qu’aujourd’hui, on a surtout beaucoup rigolé.
    Nous reviendrons donc mais pour ce soir, nous avons le sourire.

    Bises

    J'aime

    • Merci, douce Fée, effectivement, j’ai vu ton chéri-chéri qui s’est abonné et je t’en remercie beaucoup…
      Ravie que vous ayez rigolé, cela vous fait le plus grand bien…
      Gros bisous et belle semaine à vous… gardez le sourire🙂

      J'aime

  2. rire…

    déridant et rafraichissant !!!

    du mal a choisir…mais la dernière m’a fait vraiment rie…et que dire de la première !!! wow !!!!!!!

    merci pour ce moment d’humour…et surtout…merci de toi..de ta présence…de tes mots…

    Amitié
    Sorcière

    J'aime

  3. Vraiment toutes bonnes je dirais …vraiment…
    Coup de coeur par contre pour celle d’ IKEA …
    Nous en avons tellement assemblé de toutes sortes …! ( sourire )

    Bon weekend Elisabeth ….
    Merci d’être passée au Jardin d’Été ….

    Tendresse

    J'aime

    • Alors, félicitations sincères, Manouchka car rien que voir le mode d’emploi (que je n’envisage surtout pas de lire), cela me colle la migraine🙂
      C’est un bonheur de lire ton blog, un Jardin d’Eden, je dirais…
      Tendresses et doux dimanche

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s