Comprendre les manipulateurs et s’en préserver

Marionnettes

Les buts du manipulateur

Le but premier du manipulateur est de tenter de faire reconnaître qu’il est plus intelligent, plus compétent, plus bon, plus généreux que les autres. Comment s’organise-t-il ? Il observe, teste, épie ou s’arrange pour relever les failles et les défauts des autres.

De cette façon, il peut s’en démarquer lui-même. En relevant une faille chez l’autre, il ne peut qu’être différent, selon lui. On appelle cela le phénomène de projection.

Le manipulateur reproche à l’autre des lacunes qui sont les siennes. C’est une logique courante qui amène à la conclusion suivante chez la victime : « S’il me reproche de l’être, il ne peut l’être lui-même ». C’est cette fausse évidence qui nous piège et nous déstabilise.

Comment devient-on manipulateur ?

Il s’agit d’un système de défense mis en place dès l’enfance. On ne devient pas manipulateur du jour au lendemain. Le mécanisme de défense du manipulateur est différent de tout autre mécanisme, en ce sens que la manipulation est systématiquement utilisée comme moyen de survie.

Ce mécanisme devient automatique chez le manipulateur. Il devient son seul et unique mode ; le seul qui lui permette de communiquer. Un manipulateur forge sa personnalité dès l’enfance. Enfant manipulateur, il a commencé par noter les failles affectives de ses parents pour mieux les faire souffrir par la culpabilisation.

Il a compris rapidement que ce moyen lui donnait du pouvoir sur eux. La plupart des manipulateurs ont été considérés, dès leur enfance, comme plus intelligents, plus malins que les autres enfants. Ils ont été des enfants-rois, trop admirés, trop gâtés, qui ont obtenu ce qu’ils voulaient en utilisant la manipulation. Ils ont évidemment conservé cette attitude en vieillissant.

Le manipulateur est-il conscient de l’être ?

Environ 20% des manipulateurs sont bien conscients de leur état et en jouissent, puisqu’ils confondent ce pouvoir avec de l’intelligence. Ils prennent plaisir à être désagréables, à déstabiliser et culpabiliser les autres. La plupart cependant, n’ont pas conscience des dégâts qu’ils causent.

Ils ne réalisent pas les conséquences de leurs actes : dévalorisation, perte de confiance en soi, stress intense, destruction psychique avec répercussions sur les plans physiologiques et physiques. L’attitude du manipulateur est semblable à celle du paranoïaque : surestimation du moi, méfiance, susceptibilité, agressivité.

Le manipulateur attribue aux autres les intentions persécutrices qui sont les siennes. Le manipulateur ne se remet jamais en question. Hormis quelques rares exceptions, le manipulateur n’est pas conscient de son attitude dévastatrice. Son égocentrisme est tellement puissant que ce seul facteur suffit à expliquer son ignorance des dommages qu’il cause.

Les dommages causés par un manipulateur

Un manipulateur est indéniablement un rongeur d’énergie. La victime dira : « Il me pompe toute mon énergie » ou « Il me rend malade par son attitude, ses remarques désobligeantes ». Un contact prolongé avec un manipulateur engendre un sentiment de culpabilité, d’anxiété, de peur ou de détresse.

Ces sentiments s’installent et deviennent de plus en plus lourds avec le temps. Les conséquences sont multiples : dépression, angoisse, stress, maux de tête, troubles digestifs, nervosité, tensions musculaires, manque de sommeil, troubles cardiovasculaires, troubles cutanés, etc. À long terme, une maladie grave peut en résulter.

Les moyens pour contrer la manipulation

Pour éviter d’être détruit par un manipulateur, il est très important de se protéger. Il faut pour cela utiliser la technique, dite du brouillard, c’est-à-dire d’un mode de communication floue et superficielle consistant à ne pas s’engager.

Il peut s’agir d’une réponse humoristique ou ironique, ou encore d’une réponse ferme de refus. Le manipulateur s’éloigne rapidement d’une personne insensible à son pouvoir. Il ne peut se sentir supérieur vis-à-vis d’un indifférent, puisque ce dernier ne réagit pas aux provocations, aussi subtiles soient-elles.

Le manipulateur glisse complètement sur un indifférent. Le principe est de toujours répondre avec indifférence et de faire en sorte que le manipulateur le comprenne rapidement. Il est important de répondre du tac au tac, sans animosité, ni agressivité. Les principes sont les suivants :

  • Faire des phrases courtes
  • Rester dans le flou
  • Utiliser des phrases toutes faites, des proverbes, etc
  • Utiliser le « on » régulièrement
  • Faire de l’humour si la situation le permet
  • Sourire, surtout en fin de phrase
  • Faire de l’autodérision
  • Rester poli
  • Ne pas entrer dans des discussions qui ne mènent à rien
  • Éviter l’agressivité
  • Ne pas tenter de se justifier, car c’est impossible avec un manipulateur
  • Faire de l’ironie, si le contexte le permet

En bref, il faut faire en sorte que notre comportement soit celui d’un indifférent. Le contrôle de soi est important pour éviter tout débordement d’émotions négatives pour soi. Voici quelques exemples de phrases courtes : a) C’est votre opinion ! b) Vous pouvez le penser, c’est votre droit ! c) C’est votre interprétation ! d) Prenez-le comme vous le voulez ! e) C’est une façon de voir ! f) Personne n’est parfait ! g) Ça peut arriver à tout le monde ! h) Je n’ai pas le don de voyant ! i) Chacun ses goûts ! j) Ne vous inquiétez pas pour moi ! k) Il ou elle a ses raisons ! l) On ne commencera pas à tomber dans les ragots !

Des réponses courtes déstabilisent le manipulateur en ce sens qu’il ne peut jouer son jeu.

Conclusion

Il faut être conscient des dommages considérables causés par un manipulateur et il faut s’en protéger. À moins de vivre cloîtrés, nous allons rencontrer des manipulateurs au cours de notre vie. Ils sont heureusement peu nombreux et leur existence ne doit pas nous rendre méfiants vis-à-vis tout le monde.

Sachons nous fier à notre instinct de survie et soyons à l’écoute de nos émotions. Puisque le manipulateur ne changera pas, à moins d’une thérapie, il est inutile de tenter de le changer soi-même. Il faut simplement se protéger sans créer de guerres inutiles et sans fin. Notre salut réside dans notre ferme détermination à ne jamais se faire manipuler par qui que ce soit.

Extraits du livre Les manipulateurs sont parmi nous d’ Isabelle Nazare-Aga Éditions de l’Homme

 

 

Mais que se passe-t-il lorsque la personne qui nous a déclaré son amour se révèle être un vampire affectif ? Que devons-nous faire quand une relation amoureuse nous détruit, écrase notre personnalité et notre identité propre ?

Et comment pouvons-nous sortir d’une pareille relation quand celle-ci dure depuis deux ans ou quarante ans ? Ce livre propose d’étudier au quotidien les méfaits et les conséquences d’une relation amoureuse destructrice avec un manipulateur.

À partir de témoignages recueillis au cours de son expérience de thérapeute, Isabelle Nazare-Aga expose les mécanismes et les manifestations de cette éprouvante emprise affective et donne des conseils pratiques pour nous en protéger.  

Trouvé sur :  http://batinote.wordpress.com/2014/07/21/les-manipulateurs-sont-parmi-nous-notes-de-lecture/

Un blog passionnant où vous pouvez télécharger ce livre en audio, ainsi que vous procurer de nombreux Ebooks gratuits

 

 

 

 

 

39 réflexions sur “Comprendre les manipulateurs et s’en préserver

  1. Pingback: La review de la semaine | Séraphine boit trop de café…

  2. Je précise que la meilleure des protections contre les manipulateurs reste le « repli stratégique » (traduisez la fuite en courant et sans se retourner) si vous en avez la possibilité ! Ces personnes ne se remettent pas en question puisque ce sont toujours les autres qui ont tort. Essayer de leur faire entendre raison est une perte de temps et la contre-manipulation consomme beaucoup d’énergie.

    J'aime

    • Bonjour à tous,

      De toutes manières, la société actuelle favorise celà hélas. Les places sont chères dans le travail et la perversion fait partie du jeu mesquin des managers pour accroître la productivité des salariés ( Regardez la moblisation des employés de Amazon, c’est écoeurant leur condition de travail).
      Il faut aussi comprendre que la pression est partout où réside le pouvoir. Les syndicats ne sont pas exempts.

      J’avais témoigné ici, car je suis issue d’une famille de manipulateurs pervers, et il m’a fallu passer par des psys pour comprendre que mon éducation était erronnée et fausse, tout rectifier tout reprendre à 0 ce n’st pas une mince affaire.
      C’est aussi courir le risque d’être rejeté de ses propres parents.
      Aujourd’hui, jour de Noël, j’ai dit à ma fille que l’amour que nous portons aux gens autour de nous, famille ou non, ne leur donne pas le droit de nous détruire à petits feux.
      Ma fille est triste mais elle comprend que j’ai décidé de couper tous les liens avec ma famille, parent, fratrie, oncles et tantes.

      Ils sont tous très forts pour vous appater, car ils connaissent vos passions hobbies, une fois appatés, en public descente et humliation dénigrement, et si moi directement j’essaie de me défendre face à eux, de leur expliquer que leur comportent est toxique, j’ai droit aux railleries. J’ai décidé de laisser tomber, tout.
      C’était trop d’égo de ma part d’essayer de leur prouver qui je suis.

      Dernièrement ma mère a fait sa dernière sape, elle s’est rallié mon père ma petite soeur et une tante dans son délire narcissique, j’ai décidé que tout était terminé.

      Ma fille a vu, vécu tout celà.
      Son père a été pareil, menteur, manipulateur, pervers, ordurier et violent.

      Alors pour finir 2014 et commencer 2015, j’ai dit à ma fille » PLUS JAMAIS CA », au nom de l’amour que je me porte et du respect que j’ai pour moi-même, j’ai décidé de ne plus fréquenter les gens de ce type là.
      Je n’ai plus aucune culpablité intérieure, j’ai fait mon possible, j’ai beaucoup trop accepté de choses, il y a 10 jours, de rage et de colère, en pleine nuit à minuit dans la campagne, j’ai prié d’avoir la force de ne plus me faire du mal et de ne plus être tenté par le suicide à cause de ces gens là, de ma famille.
      A mon retour, mon père me disait encore « Tu sais, si tout le monde pense la même chose, et que toi seule est différente de nous, tous, tu dois te poser des questions, demande à ton psychologue ce qu’il en pense, si tu es malade, il faut te soigner ».
      Alors, quand je lui ai dit : « Papa, mon psychologue m’a dit d’abandonner et de ne plus vous voir car vous me faites trop de mal, il m’a dit que je n’ai pas à supporter tout celà ».

      Voilà ce qu’il en coûte de n’écouter « QUE » son coeur. La dépendance affective est cruelle.

      J’ai 43 ans, et j’ai décidé de tous les laisser dans leur monde, qui n’a jamais été le mien. Je me bats depuis mon enfance contre le genre d’injustices qu’ils me font subir, leurs projections, qui, je le sais bien aussi, provient de leur éducation qu’ils n’ont jamais essayé de remettre en question.
      Nous sommes tous la somme de nos ancêtres en plus de ce que nous sommes.

      Ils m’ont appris tout celà, à m’aimer et me respecter et fuir les gens toxiques, à commencer par ceux qui nous ont mis au monde. je les aimerai toujours, je les garderais toujours dans mon coeur, mais de loin, de très loin.
      C’est ainsi, il faut accepter.
      J’étais la seule à vivre dans ma tête et mon coeur une famille idyllique qui n’existait pas du tout.

      Je suis l’aînée.
      Mon frère et ma soeur ont foncé tête baissée dans le délire de mes parents.
      Maintenant qu’il n’y aura plus d’ainée pour projeter leurs frustrations, ils trouveront un autre mouton noir, je ne suis plus celui là.
      Fini le rempart pour protéger la fratrie, terminé.

      Moi je dis, vive la vie !
      Dans les pires souffrances, j’ai découvert des gens merveilleux qui ont pu m’aider, m’accompagner, et me guider dans cette reconstruction nécessaire. J’ai retrouvé ce que je suis.

      Tenez bon, tous et toutes, c’est très dur les séparations, mais absolument nécessaire si l’on veut garder la santé et vivre notre vie !

      Aimé par 1 personne

  3. Les manipulateurs, qu’ils soient nombreux ou non, sont souvent puissants car ils y consacrent leur énergie. Le temps de les déceler, il est déjà trop tard. Merci Elisabeth pour les réponses à leur apporter pour les tenir à distance. Je commence à en tester quelques unes et oui, ça marche ! Très bonne journée🙂

    J'aime

  4. impressionnant , je me disais bien que certaines personnes dans mon entourage étaient des manipulateurs(triches) Mais maintenant c’est carrément une évidence🙂
    Gros bisous Elisabeth , passes de belles vacances

    J'aime

  5. Une suite instructive et riche …qui répond à beaucoup de mes questionnements …
    J’aime ces articles qui encouragent l’éveil …la vigilance…etc…
    Encore merci pour toutes ces merveilles …

    Bonne semaine
    À très bientôt
    xxx

    J'aime

  6. j’ai un peu de retard dans la lecture de ton blog (plus de temps dehors avec l’été) cela me fait un peu froid dans le dos … le manipulateur déçoit beaucoup. Et ce livre doit être très intéressant à lire. comprendre leur fonctionnement est important aussi … cela me fait penser à quelqu’un de proche qui peine beaucoup sa maman. Bises

    J'aime

    • Ne te fais aucun souci, je suis ravie que tu prennes le temps de passer, surtout qu’avec l’été, tu es tellement mieux dehors… J’aime beaucoup ton blog, le mandala est magnifique…
      Quant au livre, il y a un lien de téléchargement, en audio mais si précieux, pour comprendre les manipulateurs et ne pas tomber dans leurs pièges… Et ils sont nombreux, comme toi, nous connaissons tous quelqu’un qui souffre à cause de leurs agissements…
      Merci et belle semaine à toi

      J'aime

  7. J’ai relu l’article. Je trouve très logique que l’indifférence affichée préserve des manipulateurs après avoir vu la description de leur personnalité. Il reste le problème des proches et des gens qu’on aime, évidemment.

    J'aime

    • Tout à fait, Mo, à un moment donné, nous n’attirons plus les manipulateurs car ils sentent que nous ne sommes pas les bonnes « proies »…
      Quant aux proches, cela reste effectivement un problème… ou plutôt un travail à faire sur soi… le plus difficile, comme souvent, avec nos familles…

      J'aime

  8. l’utilisation des phrases courtes et de l’autodérision est en effet un moyen efficace car on se retrouve face à une personne qui est destabilisée … j’utilise cette forme de phrases et je vois la réaction ensuite et c’est assez surprenant de constater que la personne manipulatrice se replie et perd son pouvoir … elle change alors rapidement de sujet et repart sur autre chose … c’est tt de mm usant à la longue de devoir user d’une façon d’être qui n’est pas propre à nous mm, l’amour que j’ai en moi me permet d’essayer de comprendre et de rester toujours calme pour que les situations soient les moins pesantes et qu’elles ne m’atteignent pas.
    bon we Elisabeth, bisous

    J'aime

    • Oui, Fabienne, pratiquer l’esquive et ne surtout pas entrer dans leur jeu car nous ne serons jamais gagnants… tandis que si nous montrons que leurs attaques ne nous atteignent pas, ils nous laisseront en paix…
      Nous n’avons pas à les juger non plus car, une bonne partie se sont des manipulateurs inconscients. D’ailleurs, je crois qu’une fois que nous avons appris la leçon, nous ne les attirons plus…
      Merci et bon dimanche à toi

      Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Elisabeth,
    Je relève avant tout que seulement 20% des manipulateurs seraient conscients de l’être. On croit toujours que que les manipulateurs ne sont que de vils personnages avec de malicieux desseins…alors que je réalise ici que c’est plutôt instinctifs pour la plupart. On entend souvent parler de cas typique en milieu de travail. Nous en avons d’ailleurs un exemple dans le commentaire précédent de dieudeschats.
    Mais que ça doit être pernicieux de partager sa vie avec un tel être.Comment préserver sa propre personnalité.. sa propre estime de soi dans de pareilles circonstances. Que de dommages il peut en résulter.!

    Toujours d’intéressants articles à lire ici.
    Mes salutations sincères!

    J'aime

    • Des dommages collatéraux, en quelque sorte, Kleaude car si effectivement, il existe des manipulateurs conscients de l’être et pervers, une bonne partie, se sont des malades ou des êtres en souffrance. Non pas que je veuille les plaindre car les dégâts qu’ils provoquent sont trop importants mais je crois, qu’ils ont bien besoin des soins appropriés, comme les victimes ont un impératif vital de les fuir à tout prix…. souvent si élevé…
      Et difficile à dire s’il est plus dur de les supporter dans le milieu du travail ou bien en partenaires de vie…
      Merci pour tes commentaires, toujours pleins de finesse, mes amitiés et douce soirée à toi

      J'aime

    • En réponse à Kleaude.
      J’étais une grande manipulatrice adolescente, j’ai encore des scories de cette éducation, c’est seulement il ya 3 ans que je me suis rendue compte que mes parents fonctionnaient ainsi, entre eux, surtout ma mère qui prêche le chaud pour connaître le vrai, chaque fois je tombe dans le panneau, moins je la fréquente mieux je me porte. C’est en été 2011 que je me suis rendue compte de son comportement infect avec ma fille. Mon père avait fondu un plomb en voiture, ma fille est rentrée terrorisée, quand j’ai demandé à ma mère ce qui s’était passé, elle m’a soutenu que ma fille mentait, et elle est allée se ranger près de son mari mon père. Et mon père arborait un sourire frais et heureux 30 mn plus tard au repas de soir, comme si de rien n’était. Avec ma fille, on en était malade.
      Moi encore plus de découvrir mes parents manipulateurs et pervers de surcroît, et plus tard, je me suis rendue compte que mon ex-mari nageait dans cette même mouvance.Avec ma fille on a traversé des années de dégoût et de tristesses profondes. On se soutient beaucoup maintenant, encore plus depuis que je ne vais plus voir mes parents, et que ma mère essaie de tirer les vers du nez de ma fille, en douce.
      Heureusement, ma fille est suivie par deux psys sympas qui lui ont expliqué ce qu’étaient les personnes toxiques.

      J'aime

  10. c`est fou mais j`avoue que c`est gens là je les trouvais tellement bon et vite.
    Je les aient tellement admirer , moi qui n`est pas vite….. ect
    Mais je vais prendre en note ces phases elle me seront utile., moins qu`avant mais…..
    C`est sur que c`est dure de rester à la surface….
    Merci pour ce partage qui me remets à jour.

    Damoiseau56

    Tendresse Johanne..

    J'aime

    • Je suis heureuse, Johanne, que cela te permette de mieux te situer mais surtout, que tu aies moins besoin de ce genre d’articles…
      Tu es si courageuse et tu as traversé des épreuves encore plus difficiles.
      Toute ma tendresse, passe un doux week-end

      J'aime

  11. Bonsoir Elisabeth,
    Voilà qui complète le sujet !
    Il est un aspect très fréquent dans ce genre de relation, celui-ci est le doute, doute qui joue contre nous. Car il est complexe de détecter un manipulateur, lorsque c’est le cas, on ne comprends pas dans un premier temps, puis s’installe le doute et puis il y a aussi un temps de refus de cette réalité. Il faut beaucoup de temps souvent, pour se libérer de ce genre de personne mais aussi beaucoup de courage.
    C’est vraiment une personnalité très complexe.
    Ce que j’aimerai comprendre c’est le pourquoi de cette mise en place de ce genre de système de défense dans l’enfance.
    Voili voilou Elisabeth, c’est un lourd sujet que tu aborde, tu vas devoir te surpasser ce week-end en humour, lol !
    En attendant il faut au moins cela afin de retrouver un peu de paix intérieur😉

    Je te souhaite une très bonne soirée et te dépose de tendres bisous

    J'aime

    • Tu soulignes un point important, Fanfan… ce doute redoutable… Surtout, si le manipulateur est quelqu’un que nous aimons, nous avons du mal à admettre qu’il soit ainsi et qu’il ne changera pas… Et comme une de ses techniques de déstabilisation est de saper notre confiance en nous… nous doutons, de nous-mêmes et de la justesse de nos observations et ressentis.
      Comme tu dis, c’est vraiment une personnalité très complexe et il faut du discernement, de la résistance et beaucoup de courage pour s’en libérer.
      Quant au pourquoi, je ne crois pas qu’il y ait une seule réponse valable… nous pourrions discuter de l’innée et l’acquis, des prédispositions psychologiques ou les circonstances qui font que…
      As tu vu le lien vers le blog où j’ai trouvé cet article ? Tu peux télécharger ce livre en audio, pour des informations supplémentaires, ainsi que des livres gratuits. Il est plein d’articles passionnants aussi…
      Merci pour la finesse de ton analyse et pour cette si belle et longue vidéo… effectivement, quelle paix…
      Je tâcherai d’être à la hauteur pour les blagues🙂
      Doux et tendres bisous, Fanfan, passe un week-end reposant

      J'aime

      • Quand on naît dans une famille toxique et manipulatrice, l’éducation l’est et ce n’est pas simple de comprendre. C’est une psychologue, à 19 ans que j’ai consulté qui m’a remise sur les rails en m’expliquant que mon comportement n’était pas correct.
        Heureusement, la vie m’a mis sur le chemin des personnes en or, qui ont pu m’aider et m’aiguiller, se défaire d’une éducation toxique c’est pas simple, car les retours sont salés, et ce que l’on n’a pas vu chez soi nous vient de l’extérieur.
        J’ai tout à réapprendre, tout à remettre en question. J’attire dans ma vie des personnes comme mes parents tant mon inconscient individuel est imprégné de cette énergie là.Et je n’avance pas professionnellement parlant, c’est dur dans la vie de tous les jours de tomber sur des personnes comme mes parents, le travail sur soi est long.

        Donc, dans les manipulateurs, il y a ceux qui comme moi, étaient inconscients, ne connaissaient pas d’autre éducation, et il y a ceux qui sont conscients et en jouent, ce sont les pervers manipulateurs.La relation parent-enfant n’avait jamais été coupée,ma mère avait une emprise sur moi dont je ne me doutais même pas.
        Maintenant je comprends tous ces mensonges, ma fille me disait encore hier soir
        « Maman réveille toi ta mère c’est une malade, tu n’as rien à attendre d’elle, elle est dans son monde, vis dans le tien » pas facile cette relation de dépendance affective à une mère destructrice qui jamais ne m’aimera.

        J'aime

        • Effectivement, c’est très dur de grandir dans un tel environnement qui déteint sur nous, et vous dites très justement que ce que nous ne voulons pas voir chez nous, se manifeste de l’extérieur… donc vous attirez à vous des manipulateurs et vous dites avoir ces tendances là aussi…
          Le travail sur soi est long et douloureux mais vous avez pris conscience de ce qui pouvait avoir de nuisible dans les schémas de l’éducation que vous avez reproduit et surtout de la nécessité de changer.
          Et vous avez rencontré des personnes qui on pu vous éclairer et vous aider…
          Merci pour ce témoignage, Murielle votre exemple est précieux car couper avec sa plus proche famille est si douloureux mais après toutes ces années de souffrance, vous avez fait un bon choix. J’espère que vous allez mieux à présent et c’est une excellente chose que votre fille suive une thérapie pour ne pas garder des séquelles de ces si dures expériences… en tout cas, ces paroles sont si justes…
          Bon courage, vous êtes sur la bonne voie

          J'aime

          • Madame,

            Je fais un travail de psycho-généalogie, et je me rends compte surtout que mes parents ont reçu une éducation particulière eux aussi, il y a l’histoire de la famille, les secrets cachés, et la manière dont chaque individu se comporte face à la vie et les épreuves. Vous avez le cas dans les fratries de jalousies « stupides », des aînés favorisés matériellement et les derniers oubliés, les derniers jalousent les aînés, et les aînés rêvent de se dégager de l’emprise des parents…
            Je suis l’aînée d’une fratrie de 3 enfants.
            Pour mon père, l’aîné « sert » aux parents, l’aîné « se sacrifie ».
            Et ceux qui suivent l’image parentale sont « adulés », ce qu’ont fait mon frère et ma soeur. A l’nverse, j’étais une rebelle, ma mère me rejettait chaque fois que je ne rentrais pas dans son « jeu », donc, automatiquement elle allait voir ma soeur et la couvrait de cadeaux. J’enrageais mais je tenais ferme.
            Quand j’entendai ma mère parler de moi à l’extérieur,j’hallucinais, aux yeux des autres j’étais l’enfant de ses rêves, alors qu’à la maison, je me tordais de douleurs des nuits entières, elle me demandait « juste » de me taire pour ne pas réveiler la maison. Elle arrivait à donner une image idilique d’elle à l’extérieur alors qu’il n’en était rien du tout à la maison.

            C’est elle aujourd’hui qui monte mon père contre moi. A ma fille, en douce elle lui demande si je suis allée voir un psychiatre parce que je suis paranoïaque (à ses dires), c’est grave..Ma fille heureusement a compris son petit jeu et l’envoie paître en lui racontant un gros mensonge. Quand ma mère n’a pas ce qu’elle veut, elle la prend en ville et la couvre de cadeaux, ainsi ma fille est prise entre deux chaises, gênée. J’ai toujours été claire avec ma fille, la relation qu’elle a avec ma mère ne me dérange pas, en revanche, les cadeaux sont des cadeaux et non du chantage pour avoir des infos. Les psys de ma fille lui ont expliqué comment contourner les manipulations de ma mère. Elle est super forte !

            Ma mère vit dans un autre monde, mais chaque fois, elle « utilise » ma fille pour m’atteindre, exactement ce que faisait mon ex-mari. En septembre on va toutes les deux faire une thérapie et suivre des ateliers pour se prémunir de ces personnes là; apprendre à les détecter et déjouer leurs pièges.
            Ma mère a divisé toute la famille, elle a crée l’ambiance qui en découle. Mieux : nombre de tantes et d’oncles lui vouaient un culte. Elle a quand même fait croire à une tante dépressive depuis 45 ans de suivre une psychothérapie, lui en a fait des éloges alors qu’elle même n’a jamais mis les pieds chez un psy de sa vie. Quand je l’ai dit à ma tante, elle était consternée. Peu à peu je dis la vérité, les gens tombent des nues.

            Ma mère sait tout, elle est médecin, psychologue, mère, père, elle sait tout. Elle ment à tout le monde. Depuis que j’ai l’âge de 9 ans je vais voir des psychologues. A 19 ans, quand je suis allée voir de mon plein gré cette merveilleuse psychologue, elle a demandé à mes parents de venir la voir, ils ont refusé, ils ont clairement dit que c’était mon choix de voir un psy mais qu’eux n’étaient pas concernés.Ils avaient raison, c’était clair.

            En 2011, quand mon ex-mari, en juillet 2011 je lui ai dit que je le quittais définitivement, en douce pendant 3 semaines il a manipulé mes parents je ne l’ai compris que lorsque j’ai découvert le pot aux roses, quand j’ai compris, j’ai fait une crise de nerf, il me faisait croire à distance que ma file était malade, malheureuse de notre sépraration (alors qu’il n’en était rien) tout s’est accéléré vitesse grand V. Mes parents se sont affolés et ont fait appel aux urgences psychiatriques. Le 9 aout 2011 j’étais face à un médecin psychiatre aux urgences . J’ai discuté avec lui 3h. Mes parents sont arrivés,ma petite soeur est arrivée, j’ai vu un autre visage là aussi, appuyant mes parents dans leur délire le psychiatre les as tous mouché parents et soeur leur demandant quels âges ils avaient et quel ^^age j’avais. Le psychiatre a demandé une thérapie familiale, devant le psy tout le monde a adhéré, au moment où je prends RDV pour la thérapie familiale, ma soeur et mes parents se rétractent tous « c’est toi qui est malade, pas nous », la même histoire qu’avant.
            Ils ont raison, ils vont très bien tous, c’est toujours les autres qui sont malades, aucun d’entre eux n’a mis les pieds dans un cabinet psy, aucun.

            Ils m’ont détruite, dénigrée, abattue, trahie, spoliée, volée, menti, je ne comprenais rien enfant ni ado, rien du tout, à aller de psy en psy, toujours vivant dans la culpabilité, je n’étais pas folle, j’étais juste « résistante ».

            J'aime

            • Merci encore, Murielle, pour ce si riche et émouvant témoignage, effectivement, la psychogénéalogie nous apprend que les schémas transgénérationnels se répètent et il y a des familles hautement toxiques. Mais il arrive, qu’une personne se révolte et casse ce monde de fonctionnement, ce qui provoque des remous énormes. Mais vous êtes consciente de tout cela, et même si le prix de votre liberté est très élevé, il est vital pour vous de sortir de ce cercle vicieux… Votre fille vous comprend, vous soutient et travaille pour s’en sortir aussi, alors, concentrez vous sur le positif et si vous pouvez, dites vous que ce sont des épreuves qui ne vous casseront pas mais vous rendront plus forte…
              Et laissez les autres, ils ne comprendront jamais, alors pas la peine de perdre vos forces et votre énergie, que vous pouvez utiliser à aller de l’avant…
              Je vous renouvelle mes encouragements et appelez moi Elisabeth

              J'aime

  12. D’abord, il faut savoir les détecter,
    une fois cela établi, on se met dans notre bulle protectrice….
    haaaaa 😉

    Passe un beau mois d’août!

    ═══════════ ღೋƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღೋ═══════════
    .ೋ░B░O░N░N░E░ღ░J░O░U░R░N░É░E░ೋ.
    ═══════════ ღೋƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღೋ═══════════

    J'aime

  13. Peu nombreux ? J’ai l’impression d’en connaître un paquet pourtant !:mrgreen:
    J’ai notamment eu une chef comme cela… j’ai eu tous les symptômes décrits (sauf les troubles cardiovasculaires). La hiérarchie a fait longtemps la sourde oreille. C’est long de se remettre, après.

    J'aime

    • Ce que disent les statistiques et je me suis interrogée aussi car, effectivement, nous en connaissons tous au moins un(e)…
      Et dans le milieu du travail, c’est si difficile à gérer… désolée pour tes troubles, heureusement, tu t’en aies remise et j’espère que ton quota est bien épuisé à présent

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s