Rien ne vaut la douceur féminine

Chatons

Trois femmes s’épanchent sur leurs adultères respectifs :
La première:
– Non, je ne peux lui cacher toute cette vérité, je raconterai tout à mon mari
La deuxième :
– Quel courage !
La troisième :
– Quelle mémoire !

Trois autres conversent dans un salon de thé. La première dit :
– Mon mari me trompe, j’en suis sûre maintenant. J’ai retrouvé une paire de bas dans la poche de sa veste, et ce n’étaient pas les miens !
La seconde renchérit :
– Ah ça me réjouit un peu que tu dises ça car mon mari aussi me trompe. Et j’en suis certaine car j’ai retrouvé un préservatif neuf dans son portefeuille. Alors, par vengeance anticipée, je l’ai percé de plein de petits trous avec une aiguille!
La troisième ne dit rien et s’évanouit.

Une femme avait résolu de quitter le domicile conjugal. Elle fait sa valise, la charge dans un taxi auquel elle donne l’adresse de ses parents. Puis, prise de remords, elle dit au chauffeur de faire demi-tour.
– Je reviens, annonce-t-elle à la bonne.
Apportez-moi une bouteille de champagne pour fêter notre réconciliation.
– Ça va être beaucoup pour monsieur, dit la domestique.
Il en a déjà bu deux pour fêter votre départ.

Un gars remarque une jeune femme dans un bar. Il s’approche et engage la conversation. Au bout de quelques minutes, pensant avoir impressionné la belle, il lui propose d’aller « un peu plus loin ». La jeune femme lui répond :
– Oh non. Je suis désolée… ça va vous paraître un peu désuet à notre époque, mais j’ai décidé de me garder pure et innocente jusqu’à ce que je sois certaine d’avoir trouvé l’homme de ma vie…
– Ben dites donc, ça doit être plutôt dur, non ?
– Oh, moi ça va… mais mon mari, ça le rend fou…

Un employé de banque reçoit un coup de téléphone de sa femme qui lui dit avoir perdu sa carte bleue. Alarmé, il consulte le relevé mais décide de ne pas faire opposition… Le voleur dépensait moins…

Le seul qui puisse avoir le dernier mot avec une femme… c’est l’écho

Une femme essaye un nouveau maillot de bain.
Elle se contemple longuement devant un miroir en faisant la moue.
La vendeuse : « Vous savez le prix aussi est ridicule »

Pourquoi Dieu a-t-il créé l’homme avant la femme?
C’était pour que l’homme puisse au moins placer un mot

Marie-Chantal demande à Éléonore :
– Comment avez-vous fait pour empêcher Jean-Charles, votre mari, de rentrer si tard le soir ?
– Oh. C’est très simple ! Une nuit où il est rentré particulièrement tard, je lui ai chuchoté
à l’oreille : « C’est toi Henri ? »

Le FBI décide de sélectionner son agente la plus performante. Après toute une série d’entretiens et d’essais, il ne reste que trois candidates. Pour le choix final, les agents mettent les femmes devant une porte métallique et leur remettent un pistolet.

« Nous devons être sûrs que vous suivrez nos instructions, et ce, quelles que soient les circonstances. Derrière cette porte, vous trouverez votre mari assis sur une chaise et vous devrez le tuer. » La première dit :
« Vous n’êtes pas sérieux ? Je ne pourrai jamais tuer mon mari. »
« Alors, vous n’êtes pas la femme faite pour ce travail. »

On donne à la deuxième femme les mêmes instructions. Elle prend l’arme et entre dans la salle. Tout est calme pendant environ cinq minutes puis elle revient, les larmes aux yeux :
« J’ai essayé, mais je ne peux pas tuer mon mari. »
« Vous non plus, vous n’êtes pas faite pour le job. Emmenez votre mari et rentrez chez vous. »

Enfin, c’est le tour de la troisième. On lui donne encore une fois les mêmes consignes.
Elle prend le pistolet et entre dans la salle. On entend des tirs, un coup, puis un deuxième puis un autre. Puis, des cris, des coups contre les murs, des meubles qui se brisent. Après quelques minutes, tout redevient calme. La porte s’ouvre lentement et la femme sort. Elle s’essuie la sueur du front et dit :
« C’est qui le con qui a mis des balles à blanc ? J’ai dû l’achever avec la chaise ! »

24 réflexions sur “Rien ne vaut la douceur féminine

  1. MERCI ! MERCI ! MERCI ! ! ! ! !
    Ce matin, à 3h, en lisant la dernière histoire (FBI) j’ai éclaté d’un grand fou-rire ! Oui un grand MERCI ! 😃 (Mal)heureusement jétais seule 😉
    Je découvre petit à petit votre blog (quel régal !) et je sais que lorsque le moral n’y est pas, je peux y trouver du réconfort …ce qui s’est produit ! 😄
    Quel travail ! Plein de sujets passionnants … De quoi changer ses pensées …. 😊 Vous avez dû cheminer longtemps pas à pas (ce que j’essaie de faire) pleine de courage …
    Vous êtes vraiment une «Belle Personne» !
    Très chaleureusement !

    J'aime

    • Merci à vous pour tant d’appréciations qui me touchent, surtout de savoir que ce blog vous apporte du réconfort car c’est mon objectif principal.
      Comme de créer une petite communauté qui peut soulager dans des moments de solitude, un espace où les gens se sentent bien et ont envie d’échanger, avec moi ou entre eux.
      Nous cheminons tous, je ne me prétends pas plus courageuse qu’une autre, je fais juste un pas après l’autre…
      Et qui se ressemble, s’assemble, n’est-ce pas ?
      Alors, n’hésitez pas à revenir, je laisse toujours la lumière allumée🙂 et si vous ressentez l’envie d’un partage plus personnel, le dernier billet le propose.
      Mes amitiés chaleureuses et à bientôt

      J'aime

  2. Histoire de couple
    Un homme et sa femme s’affairent dans le jardin derrière la maison.
    Le mari dit à sa femme :
    OUAH …. ton derrière est aussi large que le barbecue !!!
    La femme ignore la remarque désobligeante.
    Le soir venu, le couple est au lit et l’homme commence à se coller à sa femme. Elle le repousse et lui dit calmement :
    – Si tu penses que je vais faire chauffer le barbecue juste pour une si petite saucisse, tu te trompes.😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s