Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

Blagues

Un homme glisse sur le bord d’un ravin. Il tombe mais réussit à s’accrocher à une touffe d’herbe. Il reste suspendu dans le vide. Terrorisé il lève les yeux au ciel et crie : « Au secours ! Y-a-t-il quelqu’un qui puisse m’aider ? ». Alors, une voix sort des nuages.
« Oui! C’est moi, ton Dieu. Je peux t’aider ». L’homme est très soulagé mais Dieu ajoute « Me fais-tu confiance ? Une confiance absolue et inconditionnelle ? ». L’homme répond « oui, bien sûr. « Alors je peux te sauver. Mais d’d’abord tu dois lâcher cette touffe d’herbe – n’aie pas peur ».
L’homme réfléchit quelques instants, lève les yeux au ciel et crie : « Y-aurait-il QUELQU’UN D’AUTRE ?

Une dame fait des reproches à son boulanger :
– Je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis !
– Un peu de respect, Madame, je faisais du pain avant que vous ne soyez née !
– Justement, ce que je vous reproche, c’est de ne le vendre que maintenant !

Un couple de parisiens décide de partir en week-end à la mer et de descendre au même hôtel qu’il y a 20 ans, lors de leur lune de miel. Mais, au dernier moment, à cause d’un problème au travail, la femme ne peut pas prendre sa journée. Il est donc décidé que le mari prendrait l’avion le jeudi, et sa femme le lendemain.
Il fait comme prévu et après être arrivé à  l’hôtel, il se rend compte que dans la chambre, il y a un ordinateur avec connexion à Internet. Il décide alors d’envoyer un courriel à sa femme. Mais avec sa mauvaise vue, il se trompe en écrivant l’adresse.
C’est ainsi qu’à Perpignan, une veuve qui vient de rentrer des funérailles de son mari mort d’une crise cardiaque reçoit un mail. Elle consulte sa boîte aux lettres électronique pour voir s’il n’y a pas de messages de la famille ou des amis. C’est ainsi qu’à la lecture du premier d’entre eux, elle s’évanouit. Son fils entre dans la chambre et trouve sa mère allongée sur le sol, sans connaissance, au pied de l’ordinateur. Sur l’écran, on peut lire le message suivant :
«  A mon épouse bien-aimée, je suis bien arrivé. Tu seras certainement surprise de recevoir de mes nouvelles maintenant et de cette manière. Ici, ils ont des ordinateurs et tu peux envoyer des messages à ceux que tu aimes. Je viens d’arriver et j’ai vérifié que tout était prêt pour ton toi. J’ai hâte de te revoir. J’espère que ton voyage se passera aussi bien que s’est passé le mien.
P.S. Il n’est pas nécessaire que tu apportes beaucoup de vêtements : il fait la chaleur d’enfer ici!»

Deux hommes parlent de leurs femmes et de leurs fréquentes disputes avec elles :
-Oh ! tu sais, moi j’ai trouvé la solution. Je ne perds plus mon temps à la contredire, maintenant j’attends qu’elle ait changé d’avis.

Un homme marche dans la rue lorsqu’il entend un cri derrière lui :
« STOP! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ PRENDRE UNE BRIQUE SUR LA TÊTE »
Le gars s’arrête et au même moment, une brique qui s’était détachée d’un immeuble lui passe devant le nez. Le gars se retourne… personne. Un peu plus tard, alors qu’il veut traverser la rue, il entend encore :
« STOP ! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ VOUS FAIRE RENVERSER »
Le gars s’arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit toujours personne derrière lui, il demande tout haut :
– Mais qui êtes-vous ?
La voix répond :
– Je suis votre ange gardien
Et le gars répond :
– Ah ouais ! Et où étais-tu quand je me suis marié alors ?

Pourquoi Dieu a-t-il créé l’homme avant la femme ?
C’était pour que l’homme puisse au moins placer un mot.

Une jeune femme qui cherche à se marier vient s’inscrire dans une agence matrimoniale. Elle précise à l’employée :
– Je suis bien ennuyée … Comme vous le voyez, je suis borgne. Ça sera sans doute difficile de trouver un parti…
– Mais non, ne vous inquiétez pas !
Et elle tape la fiche descriptive : « Jeune femme, deux merveilleux yeux bleus, dont un en moins.»

Un type demande a son ami :
– Tu préfères avoir la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson ?
Son pote lui répond :
– Je ne sais pas, tu préfères quoi toi ?
Et le premier dit :
– Moi je préfère la Parkinson, parce que vaut mieux renverser une goutte de Ricard que d’oublier de le boire… 

 

29 réflexions sur “Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

  1. Bon dimanche Elisabeth,
    Merci de m’avoir fait rire😀
    J’adore la première. Quel clin d’oeil au lâcher prise. Oh ! c’est vraiment trop drôle. Celle de l’ordinateur, je la connaissais. Avec les blagues, surtout lorsqu’il y a longtemps qu’on ne les a plus lues, à chaque fois je ris tout de même😀
    Merci pour cet instant présent😉
    Bisous affectueux à toi,
    Geneviève

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s