Ma pratique

Le Tarot est un art sacré, qui touche aux Archétypes et aux Lois cosmiques. Seule la lecture psychologique, basée sur une formation sérieuse et sous condition que « ce n’est pas moi qui fais » demeure juste et honnête à mes yeux.

En demeurant humble face aux Arcanes, respectueuse de la personne, à l’écoute de ses problèmes et de son vécu, attentive à ses blocages, réticences, blessures et zones d’ombre où elle ne veut (ne peut) pas aller, je l’aide à s’approprier les Lames de son « thème » et exploiter leur pot-en-Ciel. 

Seul le centrage parfait, dans la connexion au plus grand que moi éveille l’intuition et fait du Tarot un art sacré (ça-crée). Les Arcanes ne donnent pas de réponses toute faites. Elles sont un chemin de la connaissance, d’abord celle de soi-même, puis celui de l’initiation.

Ma pratique pourrait s’apparenter à un thème astrologique car elle donne au consultant des indications  sur sa personnalité, sa quête, ses défis, ses épreuves, ses blessures, ses mémoires et conflits psychologiques, souvent inconscients et sur ce qui bloque, mais surtout les moyens à mettre en œuvre afin de dépasser ses difficultés, grâce aux ressources, souvent inconnues où ignorées.

Les Lames et les Nombres ne fournissent qu’une trame car si je peux orienter et donner des pistes, seule la personne concernée les fera siennes, en fonction de son vécu, de ses expériences et du désir de découvrir son véritable « soi» pour s’en approcher par le travail approprié.

70 Commentaires

70 réflexions sur “Ma pratique

  1. Pingback: L’équinoxe de printemps : L’exaltation de la Vie | Thomassonjeanmicl's Blog

  2. je vous envie quand je vous lis…Moi qui cherche depuis toujours mais je ne sais quoi…
    Vous échanger (dans les commentaires)mais sur des choses que je ne connais pas et qui me paraissent inaccessibles…
    Comme j’aimerai croiser le chemin de quelqu’un qui m’initie…
    Je vais prendre le temps de vous lire, Elisabeth, pour mieux comprendre et peut-être me lancer !, Cette voie, susceptible de me rassasiée ma quête inconnue ?…
    Graziella

    J'aime

    • Vous êtes très émouvante, Graziella mais il n’y a rien à envier… Si j’ai trouvé ma voie, et sur le tard, cela ne signifie pas la fin de la quête car celle-là ne cesse jamais.
      Le sens est à trouver, à retrouver tous les jours et le chemin d’une grande exigence.
      Mettez-vous à l’écoute de ce qui fait « chanter votre cœur » et surtout, ne vous dites pas que les choses sont inaccessibles car vous vous bloquez ainsi. Ouvrez-vous et les réponses viendront, les vôtres car nous avons tous un chemin, unique et particulier.
      N’hésitez pas d’intervenir, poser des questions, si vous en avez envie, cet espace vous est ouvert.

      J'aime

  3. Je vais vraiment essayer de reprendre du temps pour lire tout ce que tu dis des lames …car tu les expérimentes régulièrement , et j’ai confiance en toi . Bisous Elisabeth , agréable journée

    J'aime

    • Ta confiance m’honore, chère Maïa mais je dis aussi, que ce que je décris, ce ne sont que des généralités des Lames, et plus je les expérimente, plus je laisse les personnes me donner leur propre « vision », et je t’assure, qu’elles sont si différentes, très personnelles et tellement surprenantes, parfois…
      Mais justement, ce ressenti donne des indications si précieuses sur le bien ou le mal-vécu de l’Archétype que l’Arcane véhicule.
      Tendres bisous à toi

      J'aime

      • Je crois que je vais reprendre les tirages mais de manière modérée , car je ne suis plus dans une  »attente » à présent …, étrangement …je ne sais pas grand chose du tarot , j’ai quelques bons livres sur le sujet mais je ne suis pas parvenue à lire de bout en bout …, je comprends leur signification intuitivement …j’ai eu beaucoup de réponses ( avérées par la suite et souvent dans un laps de temps très court) , mais il sera effectivement très agréable de partager nos ressentis quant aux lames , qui reviennent souvent par exemple.
        As-tu des auteurs à me suggérer par exemple ?
        ( Quand j’ai commencé à vouloir ( ai-je vraiment voulu ou ? les choses se sont mises d’elles-mêmes en place pour ?) tirer les cartes …je suis chaque fois tombée sur les livres ( livres qu’on ne trouvent pas dans les grandes surfaces , livres d’occasion sur des brocantes ) à prix démocratiques …idem pour les jeux de cartes ( quand j’ai commencé à les  »collectionner » …)
        Des livres très complets et complexes pour certains , tout ce que j’aime , je déteste les choses superficielles , évasives , basiques , j’aime quand je dois  »travailler » pour comprendre les choses) je pourrais moi aussi t’en conseiller …si tant est que je puisse te  »conseiller »…hum.

        Merci ..
        bisous

        J'aime

        • Disons que je n’ai jamais « utilisé » les Tarots pour avoir des réponses, juste des pistes sur les énergies en action, les blocages et surtout les indications sur « comment faire », « qu’est ce qui empêche », « qu’est ce qui se joue » ou bien ce que je dois travailler, donc, nous n’avons pas vraiment la même approche.
          Et puisque tu saisis les Lames intuitivement, et ça te va ainsi…
          Les livres sont nombreux mais j’ai surtout reçu un enseignement oral, très riche, que je transmets, d’ailleurs.
          Je peux te faire une liste, comme bien sûr tu peux me conseiller… je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas le faire 🙂
          Bisous, Maïa

          J'aime

  4. Bonsoir Elisabeth …j’ai dû  »stopper » les cartes …car ça devenait une addiction …( je les faisais pour moi mais plusieurs fois par jour ) je les reprendrai quand je me sentirai vraiment plus stable émotionnellement ( si tant est qu’un jour ça m’arrive , sic) Bisous , belle nuit …

    J'aime

    • Tu as bien fait Maïa car si les tirages sont très précieux pour éclairer le chemin, voir les énergies en cours ou donner des pistes de réflexion, en abuser n’est jamais bon, d’autant que pratiqués d’une manière « compulsive », et dans un état émotionnel perturbé, ils occultent notre libre arbitre et brouillent la capacité d’interprétation.
      Bisous et ne t’inquiète pas, cela viendra…

      Aimé par 1 personne

  5. bonjour madame Berger !
    je vous souhaite une bonne journée de la part d’un homme entre deux pays ( france et canada ) né…18/11/1945 ( donc un jeune retraité sénior on dit ça ? lol ) .. qui , intrigué par votre carnet , interessé par tout ce qui se ressent ( par un vecteur ou un autre ), s’arrète un instant ici et découvre un monde principalement féminin..peut être au plaisir ! Guy

    J'aime

    • Merci, Guy, les passages comme le vôtre sont une grande joie… comme si un inconnu vous offrait des fleurs… si vous vous souvenez de cette publicité touchante 🙂 Je ne connais le Canada que par les blogueurs qui y vivent et qui sont devenus des amis mais j’ai très envie de le visiter… sauf en hiver…
      Je n’utilise pas le mot senior, l’âge, c’est dans la tête et dans le cœur… mais puisque vous donnez votre date de naissance, et dans l’onglet « ma pratique », je ne résiste pas… 🙂 Vous avez les Arcanes de la Lune, de la Force et du Soleil… ce n’est pas beau ?
      La Lune, qui vous donne l’accès à tous ces ressentis et peut-être, y compris celui que c’est un univers féminin, alors que j’ai la joie de compter beaucoup d’hommes parmi les lecteurs…
      Bon week-end à vous, à bientôt, peut-être et surtout, appelez-moi Elisabeth

      J'aime

  6. Les cartes me sont un monde totalement étranger, et , comme tout ce que l’on ne connait pas, elle m’effraient en mettant en péril mon côté très réaliste et cartésien.
    Cependant, quand je constate la sensibilité et la pertinence des réponses que tu proposes dans tes commentaires ou sur ton blog, je serais tentée de me dire que les cartes sont plutôt un bel outil.

    Bonne journée

    J'aime

    • Rassure toi, j’ai vécu sur mon côté réaliste et cartésien très longtemps, et quand on évoquait le Tarot, je rigolais, en pensant aux Mmes Irmas…
      Et quand j’y suis venue, c’était « par hasard », auquel je ne crois plus 🙂
      Les Arcanes sont certes, un bel outil, quand ils sont pris dans leur dimension psychologique… d’ailleurs, ils sont bien davantage car liés aux Archétypes.
      Merci pour ton ouverture… et je me dis, que dans tes tableaux et poésies c’est bien ta sensibilité qui prend le pas sur le rationnel…

      J'aime

  7. Bonsoir,

    L’heure est tardive, chez moi il est minuit 12, au gré de mes recherches sur le tarot, je découvre ta page ! Je suis heureux. Je « pratique » le tarot que je considère comme un extraordinaire « outil » d’évolution personnelle. Merci !

    J'aime

  8. Dans mon approche très intuitive de la cartomancie, je me retrouve bien dans ce que tu écris, particulièrement lorsque tu dis qu’il n’y a pas de réponses toutes faites à attendre, quand de mon côté je parle de pistes, de voies de réflexion. Je suis ravi lorsque l’on peut me dire que cela fait plus se poser de questions que cela n’apporte de réponse, cela donne l’impression de vraiment parler au libre-arbitre et lui permet de s’exprimer en – je l’espère – la meilleure connaissance de cause. Sans masques, mais aussi sans intérêts. J’aimerais beaucoup que tu me donnes ton avis sur le mode de tirage que j’emploie le plus, que j’ai monté en m’appuyant sur d’autres déjà existants. Tu le trouveras ici : http://treeofthehawk.wordpress.com/2014/04/06/le-dessous-des-cartes-le-tirage-de-janus/ (j’aovue c’es tun peu l’un de mes bébés).

    J'aime

    • Et bien, c’est un magnifique bébé, dont tu peux être fier… J’avoue, que ma réaction première, à lire le mot « cartomancie », a été… courage, fuyons 🙂 Mais tes propos m’ont rassuré car effectivement, nous avons la même approche. Aucune prédiction, le respect du libre arbitre et juste des pistes, des voies de réflexion, pour une meilleure connaissance de soi ou un éclairage de la situation, qui montre l’état du consultant, ce qui bloque, ce qui peut aider et surtout les moyens de se reconnecter à ses ressources. J’aime beaucoup la référence à Janus, ce dieu à double visage… comme le bien et les mal vécu de nos potentiels.
      Et ton tirage ressemble beaucoup à ceux que je fais, j’en ai plusieurs, dont un que je nomme « radiographie », qui se rapprocherait le plus du tien. Je suis ravie de nous trouver ce point en commun en plus… et il est de taille…
      J’aimerais juste voir de plus près ce Tarot Médiéval Scapini, dont j’ai vu des différentes versions. Dans l’une d’elles, les Lames ont une symbolique assez proche de l’Ancien Tarot de Marseille qui est mon support. Si tu as d’autres liens semblables, je serai ravie de les voir, comme continuer à échanger sur ce sujet qui nous passionne tous les deux.

      J'aime

      • Et là tu touches clairement à l’un de mes chevaux de bataille (si je puis dire, parce sans violence, bien sûr), Je pourrais me borner à balancer des choses, j’en ai la sensibilité, comme il me paraît juste que nous ne sommes pas là pour bander les muscles et essayer d’être le plus beau, le plus fort, le plus grand…Mais apporter au mieux ma petite pierre pour ma part. J’ai trouvé que cette approche là, dénuée de toute forme de « magie » (même si bon, l' »Extraordinaire » n’est jamais très loin). Toujours pensé que dire quelque chose de brut du type « tu vas trouver l’amour » sans rien n’a aucun intérêt, tandis que dire « voilà quel chemin en toi même tu peux réaliser pour trouver l’amour » est largement plus constructif et concret. Enfin bref, avec plaisir que d’échanger avec toi sur ces sujets, comme j’apprécie de « rencontrer » des personnes partageant un même type de vision sur ces sujets;;.Je me dis que c’est important face à tous les abus, toutes les dérives qu’on peut constater en ces domaines, et qui font beaucoup de mal à ceux voulant juste partager leurs connaissances et/ou leurs capacités.

        J'aime

        • Alors, nous avons le même « cheval de bataille » 🙂
          Une de raisons pour lesquelles j’ai ouvert ce blog, et commencé à parler des Arcanes à travers La Sans Nom, est que justement, j’étais trop révoltée contre la mauvaise réputation que le Tarot a acquis, à force d’être considéré comme un art divinatoire et surtout tant galvaudé par toutes ces personnes sans scrupules, qui profitant de la détresse des gens font du mal.
          Nous ne pouvons être justes qu’en demeurant humbles devant ce Plus Grand que nous, quel que soit le nom que nous lui donnons, et en nous mettant à son service car si effectivement, nous pouvons sentir intuitivement les personnes, les seules réponses valables se trouvent en elles et nous ne sommes que des « catalyseurs » ou ceux qui aident à les reconnecter à leurs ressentis et au Soi profond.
          Et j’aime à dire que la magie c’est quand l’âme agit…
          Apporter sa petite pierre est effectivement, la plus belle chose, en demeurant dans sa justesse intérieure et dans le volonté du partage…

          J'aime

          • C’est à plusieurs reprises que je te lis manier la langue des oiseaux, ce sont des choses que je trouve enchanteresses.Je partage donc bien cette vision des choses avec ma patte, ma propre nature, qui est ce qu’elle est. Peut-être y-a-t-il une sorte d' »Ecole polonaise » ? Je dis cela pour la boutade, mais cela me fait rire de le penser. On pourrait continuer longtemps ces discussions – peut-être sous d’autres horizons – en tout cas merci merci merci de ces partages, c’est particulièrement plaisant;

            J'aime

            • Enchanteresse, elle l’est, si pleine de sagesse, et très souvent, elle permet de « décoder » beaucoup de choses…
              Au risque de te décevoir, j’ai appris à la manier en français mais je chéris mes racines, tout en me considérant « une citoyenne du monde »
              Nous sommes, en même temps, tous unis et chacun unique… cela fait nos richesses.
              J’espère bien que nous continuerons nos discussions, sous tous les horizons 🙂
              Merci à toi, la joie de ces échanges est pleinement partagée

              J'aime

  9. Juste un témoignage de sympathie pour la belle personne que tu es. Je me suis procurée le tarot de Marseille et j’avoue que ce n’est pas chose facile que de se familiariser avec les arcanes, mais je comprends la démarche qui consiste à interroger l’intuition et à se tourner vers l’autre dans un acte de générosité. Cela ne m’étonne pas de toi.

    J'aime

    • Tu es adorable, Gaïa, et tes paroles me touchent… Il y a tant de façons d’aborder le Tarot, et si pour le pratiquer j’ai suivi un long apprentissage, à présent, lors des consultations, c’est surtout l’intuition et l’échange avec l’autre qui comptent.
      Je suis certaine que les Lames te parleront, d’une manière ou d’une autre…

      J'aime

  10. Bonsoir Élisabeth,
    Je souris j’arrive enfin… J’ai lu quelques pages et j’ai saisi alors quelques petites choses qui me parlent comme les émotions larvées, sublimées, la voie (chacun la sienne il faut trouver…) la numérologie et l’astrologie, l’altruisme, l’empathie et le blog en est le reflet magique et surtout logique 😉 Le tarot sans en avoir, moi, fait usage, remarque d’un mage, il y a peu, me concernant mais ma vie n’est pas finie et pourtant ce tarot des imagiers est présent dans ma vie depuis plus de trente ans sans m’en servir pour autant…étrange !
    Douces pensées, Marie de ♥

    J'aime

    • Pourquoi enfin ? Tu viens mieux faire connaissance et c’est une telle joie. Gratitude pour tes appréciations, et quant au Tarot, que je considère comme des Archétypes sacrés, il est présent en chacun de nous et nous parle à sa façon. Dans ta grande sensibilité, tu reçois ses messages et puis, comme tu dis à chacun de trouver sa voie.
      Merci de tout cœur, Marie de ❤

      J'aime

      • Tu n’imagines pas ce terme que personnellement je vois peu usité et qui me parle tant : « gratitude » ! Ce que j’ai ressenti à le lire… Les mots seront toujours de trop en pareil cas ils sont pauvres nos mots pour dire ce que le ♥ vit en l’instant, merci Élisabeth.

        J'aime

        • Ne me remercie pas, Marie de cœur, remercions plutôt la Vie qui nous a mises en lien. Apprécions ces beaux mots, comme gratitude, partage, reliance… Je suis heureuse d’avoir découvert ton beau blog et tes mots qui me vont droit au cœur. Même, s’ils ne peuvent pas exprimer toutes nos émotions, le cadeau de cette belle rencontre est là et je rends grâce…

          J'aime

  11. Finalement, je me rend compte que je ne suis pas sortie de mon ignorance et de mes préjugés… j’ai toujours cru que le tarot tenait du charlatanisme, je l’avoue ! Finalement, je n’en ai plus l’impression!

    J'aime

  12. Toute chose en cet univers étant « unie » par la même trame, tout mouvement est le reflet d’une action proche ou éloignée, tant dans le temps que dans l’espace, et « ressentie » par toutes autres choses. Le taro peut aussi bien servir à la « divination » qu’un cailloux dans un ruisseau…je ne vous apprend rien ! Le taro dont vous présentez les arcanes est avant toute chose un taro « alchimique » et la mort devrait être l’arcane première, puisqu’en la pourriture et l’obscurité naissent toutes les choses. Comme le foetus dans le ventre de sa génitrice… aucune génération ne se fait à la « lumière » du jour ou de l’ âme, rien ne se crée au « grand jour » Je suis donc un « adorateur » des ténnèbres, origine première de toutes les lumières . Qui ne connait la nuit et ses méandres subtils, que sait-il des jours… et que sait-il de la « Lumière » ?

    Pardonnez cette disgression inutile, je vous souhaite bonne continuation.

    J'aime

    • Bonsoir TheBorderlined
      Je n’ai rien à vous pardonner, au contraire, je trouve votre commentaire fort intéressant, je vous en remercie et vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je vois que vous considérez le Tarot surtout dans sa dimension alchimique. Approche bien intéressante et oui, vu ainsi l’Arcane Sans Nom commencerait l’initiation, comme la materia prima dans le processus alchimique.
      Sans être une adoratrice des ténèbres, je les considère comme un passage inévitable, pour chacun qui veut émerger à la Lumière véritable.
      Oui, je connais bien la nuit et ses méandres subtils, elles sont indissociables de la Lumière, comme le yin ne peut exister sans le yang dans leur danse éternelle.
      Merci pour cette intervention d’une rare profondeur.

      J'aime

      • Merci pour votre bon accueil… bien que je ne fasse que passer.
        Ô, je ne considère pas le Taro(t) seulement par son origine alchimique…. j’essaye autant que possible de ne pas isoler les choses, de les considérer toutes dans leur globalité, sans diviser ni subdiviser… partie d’une chose n’est pas la chose… mais son mensonge.
        Une seule chose éclairera les hommes…. et ce jour seulement, j’écrirai leur nom d’un H majuscule. Mais ce qui les intéressent, ce n’est pas l’heure qu’il dans l’univers, mais celle qu’ils ont à leur porte ! L’ Heure Universelle n’est pas pour demain.
        Tant qu’existera le « bien » il aura le « mal » pour jumeau… je leur préfère la justesse ! L’Absolu leur est si génétiquement effrayant qu’ils ne peuvent entendre que le relatif…. hommes malsains dans une âme malsaine !

        J'aime

        • Nota bene: Quand je dis « ils » je ne me différencie pas d’eux, ni ne me place au dessus de la nasse, je ne suis pas différent… mais juqu’ici, aucun d’entre « eux » n’a réussit à m’identifier à « lui » mais le contraire m’ est si facile !

          J'aime

        • Passez donc, autant qu’il vous plaira. Je suis d’accord que tout est lié et UN, en quelque sorte.
          Mais nous sommes humains et la dualité fait partie inhérente de notre nature…alors autant l’accepter et vivre au mieux avec. Pour moi, cela est notre justesse.
          Vous êtes soit un grand idéaliste, soit un homme désabusé. N’y voyez aucune critique, je m’efforce à ne pas porter de jugement sur mes congénères et tente de les accepter tels qu’ils sont, tout en essayant d’être un facteur de changement. Et tout changement commence par soi.
          La quête d’Absolu, bien que louable, peut parfois être un grand piège. Il nous est inaccessible, telle la notion de l’Infini, impossible à appréhender avec notre esprit limité.
          Qu’est-ce donc cette Heure Universelle et la chose qui éclairera les hommes ?

          J'aime

          • Accepter l’ impossible comme une réalité rend tout impossible. Nous avons été tellement « éduqué » selon ce principe que la limitation est notre seule perspective: Il est si commode d’accepter l’enseignement dispensé, plutôt que de chercher soi même sans en suivre aucun . « Ils ne savaient pas que c’était impossible… et ils l’ ont fait » : Disait je ne sais plus qui . Vous me pardonnerez de n’accepter pour vrai ce qu’ un autre homme à démontré… sans en vérifier la justesse. Toujours ce besoin d’un « berger » pour guider les troupeaux de brebis…à la tonte ou à l’abattoir . On est pas sortit de l’auberge! Je ne suis en rien désabusé, mais je le serais si je devais prendre mes congénères comme modèle !

            Salutations

            J'aime

            • Très justes vos remarques, certes, la plupart des gens vivent ainsi, vous souvenez vous de ce que écrivait Dostoïevski dans Les Frères Karamazov (la nouvelles d’Ivan sur Jésus et l’inquisiteur), la liberté est bien trop lourde à porter, il est tellement plus facile d’être un mouton obéissant.
              En sommes nous tous pour autant ? Rien n’empêche de jeter son éducation aux orties et vivre selon son cœur, son âme et ses propres valeurs.
              Et pour citer un autre grand sage, à qui je porte une estime énorme « Accepter l’inacceptable » est le premier pas vers une vie en Conscience.
              Karlfried Graf Dürckheim L’Expérience de la Transcendance »
              J’ai mis un article sur lui sur ce blog.
              Rien ne vous oblige de prendre vos congénères pour modèle, les gens qui vivent en Conscience et cherchent toute leur vie durant, sont de plus en plus nombreux.
              Mes amitiés

              J'aime

              • Comme vous l’avez très bien dit dans un autre billet avec d’autres mots, il est facile de ne pas être compris sur internet, oui, ça l’est déjà tellement autrement.

                Mon allusion aux « brebis » ne se voulaient pas exclusivement d’ordre religieux ou spirituel.
                N’étant en rien idéaliste,( l’idéal étant la source de bien des aveuglements et autres débordements souvent fanatiques) je me voulait plus généraliste.
                Je ne puis en vingt lignes résumer une vie d’expériences et en partager les résultats, ceux-ci étant subordonnés à l’experimentations elle même. Pour la partager, il faudrait avoir parcour le même chemin, et si cela se trouvait être le cas…. toute parolle deviendrait inutile… et sans grand intérêt pour vos lecteurs, même si en partie je suis en accord avec vos propos.

                Le partage vrai selon moi, c’est quand il n’y a plus rien à dire.

                Amicalement

                Adrian

                J'aime

                • Bonsoir Adrian,
                  Merci d’avoir mis votre prénom, cela rend l’échange moins impersonnel. Certes, il est difficile d’être compris, dans ce genre d’échanges mais j’ai fait les efforts pour être au plus près de votre pensée.
                  J’ai bien saisi que votre allusion aux brebis ou moutons était à prendre dans le sens large, et si j’ai cité Dostoïevski, c’était uniquement pour dire que la liberté est lourde à porter et que les gens aiment à ce que l’on leur désigne un chemin le plus facile car ainsi, il n’ont pas à penser et à choisir par eux-mêmes.
                  L’idéal bien compris ne mène en rien au fanatisme ou à l’aveuglement, pour moi il s’associe à la tolérance, au dialogue et à l’ouverture à l’Autre. Ainsi, les parcours différents peuvent être un enrichissement mutuel, comme les opinions divergentes.
                  Et il me paraît impossible d’avoir parcouru le même chemin, nous sommes uniques et nos trajectoires, même semblables n’aboutissent jamais aux mêmes résultats.
                  Une belle phrase sur le partage qui se fait sans les mots mais là, je vous trouve vraiment idéaliste… S’il existe une personne sur terre avec laquelle nous puissions atteindre cet état, cela touche à la vraie gémellité…
                  Même avec des gens les plus proches, nous échangeons et je trouve que cela nous enrichit. Et quel intérêt à trouver quelqu’un qui pense exactement comme nous ? Un monde uniforme, contre lequel vous vous révoltiez ?
                  A moins que j’ai mal saisi le sens de vos propos…
                  En tout cas, nous échangeons et je trouve cela enrichissant.
                  Mes amitiés…

                  J'aime

                • En réponse à TheBorderlined Adrian.
                  Si cela est le vrai partage, je suggère de fermer internet, de tout arrêter et d’éventuellement regarder le paysage, se mirer les uns les autres.
                  Je vais vite trouver cela ennuyeux..

                  J'aime

      • Moi non plus, je ne suis pas un « adorateur » des ténèbres. Je préfère parler d’un processus de maîtrise et d’équilibre entre la lumière et l’absence de lumière.

        J'aime

        • Bonsoir Elisabeth, merci à toi. Oui pour le sens figuré j’avais bien compris aussi 🙂 Le débat entre les ténèbres et la lumière pourrait s’allonger, suite à ce que Borderlined a écrit. Je pense que si au commence il y a eu les ténèbres, ils sont venus de la lumière. Mais cela c’est moi qui le pense. Même philosophiquement parlant ou de manière scientifique, ma pensée rejoint les deux.

          J'aime

  13. Elisabeth,
    Je ne connais pas grand chose au tarot et je crois que j’aurais besoin de quelques éclaircissements. S’agissant de la numérologie, les connaissances que j’ai se limitent à celles que l’on trouve sur Internet et à la lecture d’un ou deux livres sur le sujet. Mais, j’en apprendrai certainement plus avec votre Blog.

    J'aime

    • Mais vous connaissez tant de choses sur le développement personnel, Yveline…
      Le Tarot psychologique et la numérologie en sont des outils fabuleux. Heureuse que vous ayez envie d’apprendre, comme moi, je suis ravie d’avoir trouvé tant de sagesse sur votre blog.

      J'aime

        • Ce que j’ai bien compris en parcourant votre blog. Vous savez, les seules choses que nous ayons vraiment assimilées sont celles qui proviennent du vécu, de l’esprit ouvert et curieux et quand l’intuition s’y joint, alors…
          Rien que le titre de votre blog et une magnifique devise de quelqu’un qui veut aller de l’avant.
          A bientôt, ravie de nouer cet échange…

          J'aime

  14. à vous lire toutes les deux, j’ai l’impression que vous pouvez faire un tirage rien que pour vous.
    avec moi, ça ne marche pas : je n’y arrive pas, je ne lis que ce que je voudrais y lire, impossible d’avoir du recul, sans compter le nombre de fois où les cartes ne veulent pas me parler…
    quant aux tirages faits par ordinateur, je suis d’accord avec Geneviève, je n’y crois pas un seul instant, et je pense que c’était le hasard, c’est tout (euh, oui, le vrai hasard ce coup-là ! quelque chose d’aléatoire, quoi ! sourire)

    J'aime

    • Je peux faire le tirage pour moi mais tu sais à quel point je suis opposée à toute interprétation divinatoire. Je ne vois que les énergies en présence, les obstacles, les solutions, ce que je dois activer, le travail à faire. D’ailleurs, je ne le fais quasiment jamais car je sais ce que je dois travailler.
      Quant à Geneviève, je respecte son point de vue, même si ce n’est pas le mien car il ne m’appartient pas de porter un jugement.
      C’est à elle de ressentir dans la justesse de son cœur…
      J’ai bien ris avec ton « vrai hasard » 😀
      La machine ne remplacera jamais l’Homme car il est guidé par son intuition et pour bien faire il se met au service du « plus grand que soi »

      J'aime

  15. Les cartes je ne les fais plus que rarement et ne font bien souvent que confirmer ce que je sais déjà. Les cartes et moi- même un rapport étrange fait d’intuitions, d’instincts. Il paraît que j’aurais un léger don de médium. Cela s’avère exact dans des circonstances d vie de tous les jours. Et je dois dire que cette chose sur laquelle je ne puis donner de nom me donne parfois des informations dont je me passerais. Je parle là de la vie réelle. L’écriture est aussi un grand révélateur de ce qu’une personne dit ou pas sur internet.

    En ce qui me concerne j’en dit de trop. Tant pis, je suis une personne responsable. Toutefois sur internet je modère mes propos. Ils peuvent chez moi comme chez d’autres tomber rapidement dans de l’incompréhension. Expérience difficile de l’ère dite de la communication.

    J'aime

    • Tu as raison, certaines choses ne sont pas à dire à n’importe qui. Comme la Papesse qui ne lève le voile que devant ceux qui sont prêts à voir.
      Expérience difficile tout court, comme tu le dis, tu te passerais bien parfois des informations que tu reçois.
      Mais c’est un don et je suis convaincue que tu l’utilises avec discernement.

      J'aime

  16. J’ai un tirage du Tarot de Marseille sur ma tablette. Ce n’est qu’un ordinateur et toutefois je suis interpellée, car à deux reprises avant mon opération, elles me parlent d’intervention clinique. Loin de moi à ce moment là de savoir s’il en pouvait être le cas. Comme d’habitude devant ce genre d’information, surtout ainsi, je ris et j’envoie dans ma tête tout balader. Et puis les évènements qui s’en mêlent et une hospitalisation le premier mars. Et là c’est une tablette, un ordinateur. Je n’y crois absolument pas et je dois juste constater. Hasard ? Peut être. Depuis lors ces informations ne sont plus ressorties.
    Pour moi ce tirage n’a aucune valeur, vu qu’il ne vient pas d’un être humain, mais d’une sortie aléatoire, à un moment « x » dans le temps.
    Je préfère mon petit Lenormand. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s