2015 dans la vibration du Nombre 8

Année universelle 8Après le « voyage intérieur » de l’année 7, il est temps de trier et de mettre de côté tout ce que l’année 8 va balayer car elle nous invitera à concrétiser tout ce qui a pu être pensé l’année précédente et propulsera la transformation au premier plan. Il est bon de faire en sorte qu’elle soit réussie.

La vibration du 8 est très énergétique, le revers de la médaille étant qu’elle accentue autant la réussite que les échecs.

En fait, la leçon du 8 est ambigüe. À l’image de son graphisme, elle est double et nécessite une maîtrise aussi bien spirituelle que matérielle.

La 8 nous rappelle que le monde concret, la réussite sociale, l’ambition et l’exercice du pouvoir n’ont d’avenir que si l’esprit sous-jacent garde comme finalité l’expansion, l’aisance, la croissance… de tous et pas seulement de ses intérêts personnels.

Ainsi, il est impératif de concilier le cœur et l’esprit car l’équilibre ne peut jaillir que de cet accord.

C’est le temps de la moisson où tout ce qui a été semé au cours des années précédentes portera ses fruits et préparera le 9, la fin du cycle. Comme celui de la libération de la puissance intérieure, et du vécu de l’expérience de la mutation.

C’est un des Nombres les plus sacrés puisqu’il réunit les deux mondes, le physique et le spirituel dans une circulation spiralée. Couché, il devient lemniscate, symbole de l’infini.

Au cœur de nos cellules, la structure de la molécule d’ADN représente deux hélices entrelacées. Ainsi, le même mouvement est présent dans le microcosme (notre corps) et dans le macrocosme (l’infini de l’espace).

Symbole d’équilibre et d’éternité, le Nombre 8 incarne aussi la Terre.
Pour Pythagore il était avant tout symbole d’harmonie.

Par extension, les Pythagoriciens en ont fait celui de l’amour et de l’amitié, de la sagesse et de la réflexion.
Dans l’Égypte antique, il était le nombre de l’ordre cosmique car par son aspect totalisateur, il est celui de l’équilibre, des quatre points cardinaux et des quatre directions. Cette fonction est d’ailleurs reprise par un grand nombre de cultures.

Chez les bouddhistes, il existe huit chemins menant au Nirvana, cette philosophie étant également basée sur huit règles de conduite ; par ailleurs il y a huit degrés pour les moines qui prononcent huit vœux.

En Chine, on trouve les 8 pétales du lotus, les 8 sentiers du Tao, les 8 piliers du Ming-Tang. Le fait de se trouver à huit à table est un heureux présage.
En Inde, le Dieu Shiva a 8 formes, le Dieux Vishnou 8 bras.
En Afrique le chiffre 8 est symbole de création.
Dans l’Islam, on notera les 8 portes du paradis.
Les chrétiens reconnaissent 8 anges porteurs du trône céleste, les 8 catégories de bienheureux et ce Nombre est associé au Christ ressuscité comme un symbole de complétude, de renaissance et de résurrection.

Du symbole représentant l’infini, aux quatre boucles des deux serpents enroulés du caducée d’Hermès qui se font face, les symboles associés au 8 renvoient à l’idée de cycle, d’éternité, de force et de dualité.

Il nous aide à transmuter ce qui nous plombe en or, suggère de recycler, dépolluer, et nettoyer.

Nombre de l’infini, symbolisant l’équilibre cosmique, il invite à harmoniser la circulation des énergies pour mieux ressentir la puissance globale de l’être ; il communique l’alternance des polarités, comme la danse incessante du Yin et du Yang, qui s’attirent et se repoussent pour créer une énergie androgyne d’une puissance phénoménale.

Le Maître Nombre 888 est assimilé à l’énergie christique, conçue comme celle de la Grande Vie, contenue dans tous les atomes de notre corps. Si elle s’offre librement, c’est à nous de voir quel usage nous en ferons.

C’est donc l’éternité qui circule en nous, pour signifier que tout départ revient à sa source et que tout mouvement porte en lui sa cause et son effet, d’où la loi du retour, ainsi l’on parle du 8 comme du Nombre karmique ou comme des héritages familiaux  et transgénérationnels de la lignée. 

La balance est aussi un symbole percutant qui entraîne avec lui sa part de dosage dans l’équilibre humain puisque l’énergie cosmique ne supporte pas le « trop » ni le « pas assez ».

Ces éléments renvoient à la Lame de la Justice dans le Tarot dont les deux plateaux appellent à équilibrer la raison et l’intuition, le cerveau droit et gauche, et, tenant le fléau de la balance au niveau du cœur, la vérité ne peut sortir qu’ainsi.

En parlant de cet Arcane, j’évoque d’ailleurs davantage la justesse intérieure, que nous sommes appelés à trouver, que l’équilibre nécessaire entre la justice et la miséricorde. La Lame symbolise d’ailleurs cette Justice Cosmique, immanente, bien supérieure à celle des hommes.

Son épée signifie l’exigence, d’abord envers soi, du courage de se regarder en face et de ne pas se mentir.

Je vous recommande la lecture de la description de cette Lame car les deux Archétypes se complètent et s’enrichissent :

https://tarotpsychologique.wordpress.com/2012/03/06/la-justice/

Comme la Justice, le 8 nous invite à voir clair dans les profondeurs, là où se cachent nos défis profonds, nos besoins fondamentaux et bien sûr, nos ombres.

La maîtrise des règles du jeu de la vie permet de créer l’abondance. Le 8 nous apprend à explorer et utiliser toutes nos capacités et à passer des paroles aux actes. Il nous propose de nous reconnecter à notre nature véritable, à respecter nos valeurs et nos engagements.

Ainsi, la Vie qui croît grâce à la Lumière Divine en chacun de nous, constamment nourrie par l’effervescence de l’Amour et de l’Harmonie, demande en retour le respect des Lois Cosmiques, dont la première est de préserver la Vie.

Le corps connaît cette Loi des énergies qui vont et viennent à l’infini dans ce mouvement représenté par la lemniscate. Tout ce qui fait obstacle à cette transformation est contraire à la Vie, en changement perpétuel. Si nous ne la favorisons pas, nous sommes contre.

Le 8 est la magie alchimique au cœur de nos cellules.

C’est donc plus que jamais une Année de l’énergie, de la puissance intérieure, du pardon, de l’expérience et de la transformation.

Il est recommandé de ne pas se figer dans un cadre, ne pas succomber à l’illusion de la sécurité (2×4), pour éviter le danger d’immobiliser l’Esprit.

Transformation, adaptation, ajustement (refaire du juste, modifier, corriger), dans un éternel renouvellement, sont les mots clé.

Lemniscate

La Force, l’Énergie s’incarnent dans la matière, ainsi le potentiel infini est cadré dans une forme, dans l’espace et le temps.

Le 8 est un Archétype complet, tous les Nombres peuvent s’y inscrire, comme sur les cadrans électroniques.

Il offre ainsi l’opportunité de concrétiser nos désirs, en nous proposant un travail de transformation, dont voici quelques pistes :

  • changer les modes de pensées et les schémas dont nous avons hérité qui nous alourdissent et nous égarent, puisqu’ils ne nous appartiennent pas; même si cela nous fait perdre nos repères sécurisants
  • modifier la façon de voir et d’interpréter les épreuves, passées ou actuelles, sortir du cadre 
  • oser d’autres comportements, de façons de vivre, entreprendre des nouvelles expériences 
  • relever des défis, se lancer dans de nouvelles aventures, même au risque d’être déstabilisé car, ne l’oublions pas, c’est uniquement en sortant de notre « zone de confort » que nous pouvons progresser 
  • rester souple et adaptable vis-à-vis des évènements extérieurs, comme admettre que nous les avons attirés ou que ce sont les leçons, voire les « recadrages » de la Vie 
  • apprendre à gérer nos émotions, en les acceptant, les accueillant, les exprimant, afin qu’elles ne nous nuisent pas et ne blessent pas l’autre 
  • aborder des questionnements inattendus pour nous rapprocher de votre nature véritable 
  • oser affronter les vagues de la vie, en gardant les yeux fixés sur l’Étoile de la justesse intérieure et « surfer » sur les eaux mouvantes sans se laisser dérouter 
  • même s’il faut se « mouiller » un peu, l’équilibre ne s’acquiert qu’à force de réajustements constants 
  • créer notre vie, toujours en accord avec notre justesse, en puisant dans l’infini potentiel que l’Univers met à notre disposition sans se préoccuper des opinions des autres ;
  • conquérir davantage notre liberté (le Nombre 5) : celle de penser, de créer, d’évoluer dans nos relations et dans les actes que nous poserons pour nous affirmer davantage ;
  • laisser cette énergie de l’Infini nous traverser, voire nous bouleverser, et surtout nous surprendre 
  • accepter ce qui peut ressortir de sombre car c’est la traversée de nos « ténèbres » qui nous révèle à notre véritable Lumière et fait émerger les pépites d’or, cachées sous les peurs, les doutes et les auto-sabotages 
  • faire une révolution intérieure, en somme, un « grand 8 » afin de laisser tomber ce qui bloque, freine, empêche, tels les schémas obsolètes ou habitudes sclérosantes ;
  • rejoindre notre pouvoir intérieur, afin de réaliser nos rêves, nous engager sur notre voie véritable, et conquérir des espaces inconnus en nous 
  • accepter cette invitation à devenir nous-même, dans la transformation réussie, d’autant que l’année 9 sera celle de la clôture du cycle

N’oubliez pas que si l’année universelle nous influence tous, les vibrations des années personnelles s’y rajoutent et y donnent une coloration spéciale. Si vous êtes doublement dans l’année 8, alors ses énergies seront encore plus insistantes. Mais les Nombres proposent,… à vous de disposer.

Dans l’étude complète, les années personnelles et universelles sont à analyser dans l’ensemble, avec le chemin de vie, la vibration de vos prénoms et noms, vos cycles de vie et autres, que j’ai  mentionnés dans l’onglet « Numérologie ».

Un petit jeu amusant et instructif

Dans le dessin du 8, l’Énergie s’incarne pour devenir matière. La boucle du haut symbolise l’invisible, l’intangible, le sans forme, l’inaccompli, le mystère… appelons le l’Esprit.

Celle du bas, évoque le niveau physique la forme, le tangible, l’espace-temps, la matière.

Le passage, le sas est très important car il nous fait prendre conscience du changement de forme, pour correspondre à l’Esprit. Celui-là ne peut se réaliser qu’à travers cette matière dans laquelle il descend pour faire ses expériences.

Je vous en propose une, amusante mais instructive.

Tracez votre 8, en regardant si le haut et le bas sont d’une grandeur semblable, s’il est équilibré et surtout par où vous le commencez.

A la lumière de ce qui est dit sur le dessin du Nombre, tirez vos conclusions, et surtout, sans jugement.

Ensuite, un autre petit jeu : je vous demande de le faire sans regarder le dessin. Tâchez de tracer une suite des 8, sans lever le crayon et si vous n’y parvenez pas… la solution est de commencer en haut de la boucle, là, où l’Énergie fait sa descente.

L'infini des 8

Et ne vous découragez pas, il m’a fallu pas mal de temps pour y arriver… personne n’est parfait… juste perfectible.

Belle et douce Année de transformation à vous

 

 

88 réflexions sur “2015 dans la vibration du Nombre 8

  1. re-moi Elisabeth,
    Je souhaitais venir lire cet article aussi🙂
    J’ai relevé ceci :
    – changer les modes de pensées et les schémas dont nous avons hérité qui nous alourdissent et nous égarent, puisqu’ils ne nous appartiennent pas; même si cela nous fait perdre nos repères sécurisants

    – relever des défis, se lancer dans de nouvelles aventures, même au risque d’être déstabilisé car, ne l’oublions pas, c’est uniquement en sortant de notre « zone de confort » que nous pouvons progresser

    – apprendre à gérer nos émotions, en les acceptant, les accueillant, les exprimant, afin qu’elles ne nous nuisent pas et ne blessent pas l’autre

    – même s’il faut se « mouiller » un peu, l’équilibre ne s’acquiert qu’à force de réajustements constants

    – accepter ce qui peut ressortir de sombre car c’est la traversée de nos « ténèbres » qui nous révèle à notre véritable Lumière et fait émerger les pépites d’or, cachées sous les peurs, les doutes et les auto-sabotages

    Là où je me retrouve en ce moment dans ces éléments là. Ton article est magique comme les images que tu as trouvées ainsi que les explications qui les accompagnent.

    A propos, j’ai fait l’exercice, et j’ai éclaté de rire. Non pas parce que c’est mal écrit, non🙂 mais parce que au début les huit sont tous accolés jusqu’au bout, vraiment collés l’un contre l’autre, presque égaux au début, puis deviennent de plus en plus petit. Et cela m’a vraiment fait rire sur moi-même et sur ce que j’ai découvert dans le dessin. Ce que cela veut dire, je n’en sais rien🙂 Merci pour cet exercice amusant🙂
    Un article une fois de plus bien intéressant Elisabeth. Merci à toi.
    Bisous
    Geneviève

    J'aime

    • Très touchée, Geneviève, que tu te retrouves dans ces quelques conseils pour bien profiter des énergies de l’année 8, que je te souhaite pleine de transformations réussies. L’exercice du dessin est très parlant, et l’analyse n’est pas toujours aisée mais elle dit beaucoup sur nous, y compris sur ce qui est dit dans les commentaires.
      Merci d’avoir qualifié l’article de « magique »… la plus belle est quand l’âme agit. Bisous tendres à toi

      Aimé par 1 personne

      • « L’âme agit », c’est beau comme mots et interaction avec « la magie »🙂 Merci à toi je n’avais pas réalisé. La personne en Belgique avec qui je faisais ce travail sur moi-même adorait faire ce genre de choses et cela me faisait bien sourire. Non pas me moquer. Jeux de mots qui en disent long sur notre inconscient🙂 Bisous d’amitiés et de tendresse à toi aussi. Merci d’exister.

        Aimé par 1 personne

        • Tu as une belle réaction, et cette personne était précieuse car au fait, elle utilisait ce que l’on nomme La Langue des Oiseaux, qui est une manière très particulière de donner du sens aux lettres, aux mots ou aux phrases, en nous aidant à capter la puissance symbolique du langage et d’entendre différemment, afin de faire émerger le message secret.
          Également appelée Langue de Dieu, Langue des Anges (Dante), Langue Verte (Fulcanelli), Dive Bouteille (Rabelais), Gay Savoir ou Gay Science, la Langue des Oiseaux a été employée par les troubadours et utilisée par des auteurs comme François Villon, Rabelais ou Edmond Rostand.
          Comme il est admis depuis Freud, Jung et Lacan, les jeux des sonorités reflètent le langage codé de l’inconscient. Que celui-ci se manifeste dans une discussion ou qu’il se traduise par des lapsus, il livre l’essentiel de ses messages, comme il donne de nombreuses pistes d’interprétation, que nous pouvons utiliser à bon escient.
          Voilà qui devrait te plaire🙂 Bisous tendresse, et merci à toi, Geneviève

          Aimé par 2 people

          • Merci Elisabeth pour cette belle et longue réponse. Quel bel hommage tu lui rends par ces mots et combien ils me touchent par elle. Elle avait tant d’humour, d’intelligence, et de doigté, même si c’était son métier pour faire travailler les neurones et toucher le coeur. Une grande humaniste et un grand docteur. Merci pour elle et ceci de tout mon coeur. Oui en effet cela me plaît beaucoup, mais non seulement m’apprend quel joli nom à cette manière d’interprétation.🙂 Je te souhaite une belle journée et t’embrasse affectueusement.
            Geneviève

            J'aime

            • Le métier seul ne suffit pas, être un bon thérapeute, c’est surtout travailler avec son cœur… et je rends volontiers hommage à cette femme que tu as eu la joie de côtoyer. Continue donc à « jouer » avec les mots, en conscience🙂
              Bisous, Geneviève et doux week-end à toi

              J'aime

  2. Superbe le symbolisme du numéro huit!… J’ ai bien aimé de lire ton billet
    Et les extraits dans lequels tu faisais référence à la liaison entre le numéro huit et
    la Justice m’ ont paru simplement captivants , cette « invitation à voir clair dans les profondeurs, là où se cachent nos défis profonds et, nos ombres:, comme tu disais.
    Merci, Elisabeth, pour ce beau post. Bisous et bon week-end!~ Aquileana😀

    J'aime

    • J’en suis ravie, chère Aquileana car je sais combien les symboles te sont chers, et tu évoques si souvent dans tes posts ces « mondes inférieurs » qui nous révèlent à nous-mêmes. Les mythes de Hadès, de Perséphone, le chien des Enfers… d’ailleurs, tous les autres ont leur part obscure.
      Bisous et doux week-end à toi

      J'aime

  3. For intéressant j’adore cet article, il me parle tellement profondément…
    Suis en année 2 comme si ma vie commence à zéro une énième fois, avec la curieuse impression d’avoir au moins des millénaires d’existence dans cette même présente vie… peut-être suis-je une vieille âme d’où les épreuves « dépassant tout entendement » que je traverse depuis avant même d’avoir posé le bout de l’orteil sur cette merveilleuse terre dont on va enfin prendre soin comme de nous-mêmes?
    Tendresse et douce soirée Elisa

    J'aime

    • Tu le sais bien, Lunaya, que rien n’arrive par hasard et que toutes ces épreuves, aussi dures soient elles, ton âme les a choisi et que tu as en toi la force de les surmonter, même si c’est loin d’être facile à accepter et surtout à vivre.
      Que cette année 2 soit une belle rencontre avec Toi, dans le soin et l’amour que tu donneras.
      Je t’embrasse avec tendresse

      J'aime

      • Merci Elisa, oui rien n’advient par hasard et j’en connais un rayon🙂
        Je ne sais pas si mon âme a choisis volontairement ? Peut-être que c’est précisément là ou le « je souffrant terrestre » buche quant à l’acceptation de tout ce vécu « sordide et si dense ». Je me fais rire toute seule… mais je sais la force immense et vulnérabilité salutaire qui m’habitent pour traverser et accompagner la transformation de mon être à chaque instant de vie depuis mon plus jeune âge, d’ailleurs tu le sais. Ce qui fait que je me connais et me connaitrai encore d’avantage, comme personne au monde ne peut me connaître véritablement (exceptée la lumière Divine); un miracle en soi, n’est-il pas vrai?
        Tendrement🙂

        J'aime

        • Quand nous passons nos vies à subir des épreuves aussi dures, il est en effet difficile de reconnaître que nous les ayons choisies. Je dis parfois, que l’on m’a poussé pour descendre🙂 comme toi, tu évoques cet humour qui te sauve car à quoi bon se lamenter ?
          L’important est cette force immense et vulnérabilité salutaire qui t’aident à avancer, et ce miracle de la Lumière qui nous accompagne toujours.
          Tendresses à toi

          Aimé par 1 personne

          • J’aime beaucoup cette dernière phrase, chère Elisabeth. Elle te caractérise,

            « L’important est cette force immense et vulnérabilité salutaire qui t’aident à avancer, et ce miracle de la Lumière qui nous accompagne toujours. »

            La vulnérabilité est un concept que j’ai découvert aux Etats-Unis et, personnellement, je ne sais trop quoi en faire…ce qui ne veut pas dire que je ne sois pas vulnérable, juste que cela a du mal à entrer dans ma vision du monde humain….peut-être un jour….Très belles amitiés, Gilles

            Aimé par 1 personne

            • La vulnérabilité n’a pas bonne presse, Gilles🙂 surtout chez les hommes, et certains la confondent avec la faiblesse, alors que pour moi, elle est acceptation de notre humanité et surtout une ouverture vers plus de compassion et tolérance, ainsi que comme le chante Cohen :
              Forget your perfect offering
              There is a crack in everything
              That’s how the light gets in

              J’ai posté une série d’articles sur ce sujet, récemment, peut-être ils t’intéresseront, sinon, tu trouveras un moyen de l’apprivoiser et en faire une richesse supplémentaire… je te fais confiance. Amitiés

              Aimé par 1 personne

              • Merci chère Elisabeth, pour ces quelques mots.

                Je pense que la vulnérabilité possède bien son genre en français!

                Elle me fait quant à moi penser à la sincérité, l’honnêteté, l’ouverture, oui, et par-dessus tout le courage. Il n’est pas toujours évident de se rendre vulnérable, de se « découvrir, » et je pense que nos interlocuteurs réagissent en conséquence—enfin, ceux qui sont saint d’esprit !

                Merci pour les quelques mots de Leonard Cohen. Ils m’inspirent fortement alors que je me prépare pour ma troisième émission. Elle devrait aborder le thème de l’amour de soi, qui n’est pas un domaine évident à appréhender.

                Toutes mes amitiés et un très beau weekend!

                J'aime

                • Tu as raison, Gilles, il faut du courage pour se découvrir, se montrer tel que l’on est mais avec discernement tout de même car les « saints d’esprit » ne sont pas si nombreux.
                  Il y a une magnifique citation de Cesare Pavese : « Tu seras aimé, le jour où tu pourras montrer ta faiblesse sans que l’autre s’en serve pour affirmer sa force »
                  En effet, tu vas aborder un sujet bien délicat, je tâcherai d’être au rendez-vous.
                  Amitiés et bon week-end

                  J'aime

  4. wow merci du fond du coeur pour cet article éclairant… je pense que je vais y revenir à différentes reprises, il est si riche❤
    Cette année, on m'a donnée de nouvelles responsabilités au travail, un challenge énorme, donc ça me parle… J'espère ne pas me tromper, j'espère être à la hauteur du défi de cette année 8 et surtout, réussir à placer mon coeur au 1er plan pour obtenir le courage et la justesse nécessaire dans mes actes.🙂
    Je te souhaite à nouveau le meilleur, et je me permets de partager cet article de la douce lulumineuse en complément, que j'ai trouvé aussi magnifique : http://www.lulumineuse.com/pages/articles-lulu/l-annee-2015.html
    Avec tout ça "ya plus qu'à!!"😉
    Des bisous

    J'aime

  5. Bonjour Elisabeth,
    Très enrichissant !
    Bien évidemment j’ai fais ton petit exercice. Par d’harmonie entre la boucle du haut et celle du bas, car celle-ci est un peu plus haute et grosse. Je commence mon 8 en bas à droite de la boucle du haut. Je ne m’étais jamais poser la question face à ce chiffre🙂
    Quand à la série de 8, elle est en harmonie dans sa forme, une égalité des deux boucles et coller les uns aux autres, sans être entremêler😉
    Merci à toi pour tant de partage Elisabeth, bon week-end !
    Bisous doux🙂

    J'aime

    • C’est que tu es bien ancrée dans la matière mais tu n’oublies pas les choses de l’Esprit. Et tu commences par le sas, là où les deux se rejoignent, ce qui permet également de tracer la série, dans laquelle tu rejoins l’équilibre.
      Contente que tu aies aimé ce petit jeu, qui en plus est un très bon moyen de réunir les deux hémisphères du cerveau, ce que j’ai oublié de mettre dans le texte mais que j’évoque dans les commentaires.
      Doux bisous, Fanfan et excellent week-end à toi

      J'aime

  6. petite question d’Eric sur mon blog (au cas où tu ne la verrais pas🙂 hum hum je te laisse démêler cela si tu veux bien !!!🙂 gros bisous Elisabeth , douce nuit à toi🙂

    J’avoue, voici quelques années, avoir été bluffé par la numérologie.
    Je ne vais pas entrer dans les détails, mais je me suis rendu compte que, aussi curieux que ça puisse paraître, les chiffres étaient « porteurs de quelque chose ».
    Pourquoi « aussi curieux que ça puisse paraître » ? Parce que, quand on y pense bien, nous n’avons pas tous les mêmes chiffres…
    Exemple : les musulmans sont, depuis trois mois, en 1436. Donc, en année « 5 ».
    Les bouddhistes sont en 2558 (année « 2 »).
    Les Chinois sont officiellement en 2015 (ça fait un petit siècle qu’ils ont adopté – officiellement – notre calendrier) mais la culture populaire continue à utiliser le vieux calendrier, soit presque 27 siècles en plus. Ils sont donc, selon les différentes écoles, soit en 4712 ou en 4713 (années « 5 » ou « 6 »).
    En Inde, c’est encore pire : ils ont l’année « zéro » de leur calendrier qui commence le 23 janvier 3102 avant JC, mais comme c’est un calendrier basé sur les cycles lunaires ET les cycles solaires, et qu’en plus le début de l’année se passe, soit à la Pleine Lune, soit à la Nouvelle Lune, selon que c’est dans l’Inde du sud ou du nord, et qu’en plus, avec cette année « zéro », ils ne comptent pas l’année en cours mais l’année écoulée, j’vous dis pô l’bazar !
    Et chez les Hébreux, l’an « un » correspond à … la création du monde le sept octobre 3761 AVJC (l’heure de création n’est pas précisée mais c’est au soir, d’où l’habitude de commencer leurs fêtes le soir, et pas le matin ou à minuit) et comme les années durent 353, 354 ou 355 jours, bonne chance pour savoir en quelle année ils sont… heureusement qu’il existe des convertisseurs : ils sont en 5775, donc année « 6 »…
    Je me demande comment un numérologue travaille avec des gens qui vivent selon ces calendriers…

    Aimé par 1 personne

    • Merci, Sasha, de transmettre et à Éric pour ces riches explorations.
      La chose principale que j’ai apprise, est que nous avons, en permanence, TOUS les Nombres à notre disposition, et que si officiellement, c’est une année 8 dans notre calendrier, elle ne fait que se rajouter à nos Nombres personnels, qui sont bien plus importants.
      Une petite anecdote, qui n’a rien à voir avec ledit calendrier mais éclaire bien la façon dont la Numérologie peut être interprétée.
      Quand je l’ai rencontrée (par hasard, bien évidemment) j’ai poussé un gros cri de révolte : « ce sont des conneries tout ça)… et oui🙂
      Puisque j’avais mon prénom et nom polonais, plus ceux, français, cela ne pouvait pas « marcher ». Et à ce jour, je suis émerveillée car tout le parcours de ma vie est résumé par leurs vibrations.
      Pour revenir à ce qui nous touche dans l’actualité, et avec tout le respect pour les musulmans (sauf les intégristes), cette année 1436 correspond, en gros, à notre Moyen-Age, avec ses guerres de religions, et la vibration du 5 mal-vécu peut entrainer ce désir des expériences plus qu’extrêmes, voire des révoltes sanglantes. Je ne m’étendrais pas là-dessus. Le 2 des bouddhistes : le lien, les rencontres, l’attention à l’autre.
      Je passe sur les autres, trop long à expliquer et je tiens surtout à souligner, que dans ma pratique, je me concentre sur la personne, ses Nombres, la façon dont ils l’influencent et surtout, comment elle le vit.
      Donc, si un Chinois ou un Hindou viennent me voir, je m’intéresserai à leurs noms, prénoms et date de naissance, qui leur sont personnels.
      Et pour finir, les Nombres sont « porteurs de quelque chose », puisque ce sont des Archétypes, communs à toute l’humanité, après, c’est une question de nuances et d’interprétation.

      Aimé par 2 people

  7. Merci chere Elisabeth, pour ce tres bel article. Il m’a fait penser a une vision que j’ai eue mardi lors d’une seance avec mon « energy coach; » celle d’un sablier, et notamment de ce sas dont tu parles. Interessant. Il semblerait que l’annee 2015 soit bel et bien celle de l’activation. Amour & Lumiere, my dear

    J'aime

    • Essentiel, le sas car si le passage des énergies ne se fait pas d’une manière fluide, soit nous restons collés à la matière, soit nous « décollons » au plafond🙂 Tu es très intuitif, Gilles, et le sablier, outre ses significations différentes, est aussi un beau symbole du 8.
      Vis le à son plus haut potentiel… amitiés

      J'aime

          • Normal, chere Elisabeth, mais tout le monde ne le fait pas! J’ai jete un coup d’oeil dans un livre sur la Numerologie aujourd’hui et cela m’a rendu fort curieux. Il y a semble t-il des nombres pour notre personalite, notre ame et notre soi….il faut que j’approfondisse la question. Tres beau dimanche a toi! Ma chere soeur sur le chemin.

            J'aime

            • Chacun fait comme il le sent🙂 La numérologie est un art très complet, d’ailleurs, j’ai encore ton étude, je ne me souviens plus si nous avons eu le temps d’en parler mais la vibration de ton prénom, donc le projet de ton âme est le 1, ça tombe bien, non ?
              Belle et douce soirée, compagnon du chemin

              J'aime

              • Merci, chère compagne, pour ta douce réponse.

                Le livre que j’ai potassé aujourd’hui m’a donné une réponse différente. Peux-tu me préciser de ton coté comment tu obtiens 1 pour mon prénom? De côté-ci de l’Atlantique (sourire!), Gilles = 7+9+3+3+1 = 23 = 5. Pour ce qui est de ma date de naissance complète, oui, je suis en nombre 1.

                Aussi, la mémoire du jeune homme de 53 ans que je suis défaille quelque peu. Comment obtiens-je le nombre de mon année, stp? Je sais que je suis en année 1 (j’étais en année 9 l’an dernier!) mais je ne sais plus comment on le calcule…Douces amitiés & un très bon dimanche! Merci d’avance pour ta réponse.

                J'aime

                • N’aurais tu pas oublié le E de Gilles ? Il existe aussi de l’autre côté de l’Atlantique🙂
                  Sa valeur numérique est 5 donc : 7+9+3+3+5+1= 28= 10=1
                  Quant à ta date de naissance, elle donne en effet le chemin de vie 1, via le Soleil dans le Tarot, avec une année d’ensemencement 1981.
                  La façon de calculer son année personnelle est expliquée dans l’article qui y est consacré, on additionne le jour de naissance + le mois de naissance + le nombre de l’année universelle (donc le 8 pour 2015). Et, en effet, pour toi cela donne le 1, par le 28 encore.
                  Amitiés et bon dimanche à toi

                  J'aime

                  • Merci chere Elisabeth,

                    Tu as tout a fait raison! Le missing « e » doit venir du fait qu’on ecrit Atlantique « Aatlantic » ici! Ces nombres 28 qui se repetent commencent a m’intriguer…Tres belle semaine a toi!

                    J'aime

                    • Le missing « e » vibre le 5, donc la liberté, à ne pas oublier🙂
                      Le 28 est ce que l’on nomme le nombre caché, et il donne une « coloration » spéciale au final. Le 8, tu en as la description détaillée, le 2 signifie le lien, la rencontre et le deux, dans les grandes lignes désignent une nécessité de transformer le rapport à soi et à l’autre, pour atteindre ce « je suis ».
                      Et le 0 du 10 contient tous les défis mais tous les possibles également.
                      Voilà, cher Gilles, amitiés sincères et douce semaine

                      J'aime

  8. Merci pour ce partage de cette année 8. Année 8 aussi pour moi…
    Très amusant la chaîne de 8, les miens étaient tous collés les uns aux autres!!
    J’ai pensé en te lisant à la kinésiologie et le 8 couché pour stimuler le passage entre les 2 hémisphères du cerveau. A un enfant en difficulté d’apprentissage de lecture, en le faisant suivre un doigt qui dessine le 8 couché, face à lui, tu vois son oeil sauter car le lien ne se fait pas avec fluidité entre les 2 hémisphères. Comme tu le dis, c’est très puissant pour stimuler la circulation entre hémisphère droit et hémisphère gauche.
    Belle journée.

    Aimé par 1 personne

    • Alors, ils vont danser, tes 8 collées, Marylaure🙂 et tu feras de cette double vibration une magnifique année de transmutation.
      Merci pour le rajout sur la kinésiologie, j’ai complétement oublié que je voulais le mettre dans le texte.
      En effet, ces exercices sont très puissants, je le fais aussi en dessinant la lemniscate avec les yeux, les paupières fermées, et dans les deux sens.
      Et s’il en a toujours un qui est plus difficile, ça va de mieux en mieux…
      Tendresses et doux week-end à toi

      J'aime

      • Tu m’interpelles, Elisabeth : les yeux fermés dans les deux sens? Un oeil après l’autre comme une main ou l’autre? Car il me semble que le 8 couché, se trace, en partant du centre vers la droite dans le sens des aiguilles d’une montre et vers la gauche, sens inverse, ou dit autrement :  » en montant ».
        Heureuse que mes 8 collés dansent : très belle interprétation, ça me fait chaud au ♥
        Bon dimanche à toi.

        J'aime

        • Difficile à expliquer, et je crois, Marylaure que nous parlons de la même chose, tracer la lemniscate, les yeux fermés, et les deux ensemble, d’abord dans le sens de l’aiguille d’une montre, et ensuite dans l’autre. J’ai essayé de trouver un dessin mais je n’ai pas réussi.
          Bien sûr que tes 8 dansent, la vie et la grande transformation permanente.
          Toute ma tendresse

          J'aime

  9. Je m’intéresse à la symbolique du miroir, celle de la connaissance et de la reconnaissance par analogie. D’ailleurs on aime ce dans quoi on se reconnait, d’où l’intérêt de chercher le strict essentiel de la vie afin de se reconnaitre en toute chose. Mais je me méfie aussi du miroir trompeur… Alors le 8… clairement un chiffre que ne me laisse pas insensible!

    Aimé par 1 personne

    • Tes réflexions sont toujours si profondes, Anna, et j’adore aussi cette symbolique du miroir. Bien sûr, trouver cette reconnaissance est gratifiant mais les reflets déformants nous apprennent aussi tant sur nous.
      Mais ce que je préfère est ta phrase : « d’où l’intérêt de chercher le strict essentiel de la vie afin de se reconnaitre en toute chose » car n’est-ce pas le but de notre quête, faire Un avec l’infini ?

      Aimé par 1 personne

  10. Bonjour Elisabeth,
    Une bien triste année qui commence. L’abominable constat que les gens se rassemblent autour de la mort alors qu’il serait plus sympa de se rassembler dans des moments heureux.
    Je ne parle pas que de Charlie Hebdo. Mon ex-belle mère est DCD hier et les réactions sont étonnantes de ceux qui ne lui parlaient plus depuis des années : morte elle devient la meilleur des femmes.
    Toute la récupération autour de Charlie me file la gerbe. Tout est prétexte à organiser un rassemblement pour se montrer. A quoi ça sert dis moi?
    J’aurais voulu arrêter le temps le we passé. J’étais avec mes amis, j’étais bien.
    Pas de conflit, juste de la musique et de bonnes crises de fou rire.
    Je suis écoeurée par les hommes. Je vais me cacher dans ma bulle, loin de tout ça.
    Je t’embrasse.

    J'aime

    • Personne ne se rassemble autour de la mort, juste pour défendre toutes les valeurs qui ont été bafouées, notre liberté étant la première.
      Et dans cette société individualiste, indifférente et endormie, les chocs sont parfois nécessaires, et si je déplore cette tragédie, je trouve des élans de solidarité, de compassion et surtout cette sorte d’union très beaux.
      Bien sûr, j’aurais préféré que cela se fasse dans d’autres circonstances mais c’est tout de même mieux que de se lamenter.
      Quant à ton ex-belle-mère, les anciens disaient déjà De mortuis nihil nisi bonum et trouverais tu normal que les gens se mettent à l’insulter lors des obsèques ?
      C’est touchant aussi de voir que ceux qui ne la fréquentaient plus, soient tout de même venu lui rendre un dernier hommage… du moins, je le vois ainsi.
      La mort, comme les tragédies font partie de la vie et il est préférable de les accepter car tu ne les éviteras pas, tu en es consciente.
      Et si nous préférons tous vivre des bons moments, ce sont les difficiles qui nous font avancer. S’il y a une leçon de la Vie, et du 8 en prime, c’est que tout est changement perpétuel, et tenter de le bloquer, est non seulement illusoire mais c’est aussi s’opposer à la transformation.
      Cela fait longtemps que nous savons que notre société va droit dans un mur mais quand ça arrive, nombreux sont ceux qui refusent encore.
      Bien sûr, je respecte ton choix mais je te dirai : ça sert, à se réveiller, à agir, à rester solidaire, à apporter notre contribution au changement.
      Et je ne compte pas rester dans ma bulle, sûrement pas…
      Bisous, Annawenn

      Aimé par 1 personne

      • Si je peux me permettre Elisabeth, je vais mettre un petit bémol a ta réponse.
        Effectivement il ne sert à rien d’injurier face à la mort.
        En ce cas, je préfère m’abstenir au lieu de dire des choses que je ne pense pas. Je trouve vraiment très idiot, pas franc du tout cette attitude qui veut de donner des qualités aux personnes qui sont décédé. De son vivant comme à sa mort je vois toujours la personne telle qu’elle est.
        Belle journée à tous avec le soleil au coeur

        J'aime

        • Tu peux toujours tout te permettre, Fanfan, tu le sais bien…
          Et bien évidemment, je déteste l’hypocrisie et je m’abstiendrai aussi des commentaires, face à la personne que je n’apprécie pas. Ma réponse était juste un peu a contrario des affirmations qui me semblaient noircir un peu trop le tableau. Toute personne, possède des qualités, et il est parfois bon d’en faire état, surtout pour l’accompagner dans son dernier voyage… sincèrement, bien sûr🙂
          Bisous et douce journée à toi

          J'aime

    • L’équilibre, nous le recherchons notre vie durant mais cette année favorise la transition vers une forme de conscience plus élevée, comme elle appelle à plus de justesse dans nos vies.
      Contente que tu aies aimé le jeu des 8, et comme je répondais à Yveline, j’ai complétement oublié de mentionner que les dessiner, surtout la lemniscate, relie le cerveau droit et gauche, et apporte d’autres bénéfices car ce sont les exercices de kinésiologie très puissants. Je vais le rajouter dans le texte.
      Amitiés à toi, Kleaude et belle année de transformation

      J'aime

  11. Je prends tout. Pourquoi prendre ? Prendre, refermer sa main sur (quelque chose) et le déplacer vers soi, avec soi… Très bel article Elisabeth. J’aime beaucoup aussi le passage qui propose quelques pistes. Clin d’oeil au 5 et « faire une révolution intérieure, en somme, un « grand 8 » afin de laisser tomber ce qui bloque, freine, empêche, tels les schémas obsolètes ou habitudes sclérosantes ». Bien entendu, je dessine également ma série de 8.

    Bisous. Très bonne soirée.

    J'aime

    • Se l’approprier, faire sien, passer de la théorie au vécu personnel… n’est-ce pas la seule manière de rendre les paroles agissantes.
      Nous avons tout à notre disposition, alors, pourquoi s’en priver ?
      Et le 5 et le 8 vont fort bien ensemble, alors, beau grand huit, tu n’auras pas le vertige…
      Quant au dessin, j’ai complétement oublié de mentionner que dessiner le 8, surtout la lemniscate, relie le cerveau droit et gauche, on peut le faire avec les mains, voire avec les yeux fermés, ce sont les exercices de kinésiologie très puissants, il faudra que je le rajoute dans le texte.
      Bisous, Yveline

      J'aime

  12. bonsoir et merci pour ce bel article
    je combine à l’année universelle 8 mon année personnelle 4
    je suis dans la paix et l’amour, le service et l’aide aux personnes qui sont en souffrance et qui ont besoin d’aide – mon bonheur passe par celui de ceux que j’aime
    une belle année pour retrouver l’amour je le souhaite de tout coeur et pour laisser derrière ce qui n’a plus lieu d’être
    résolument optimiste et positive❤
    bisous et douce nuit

    J'aime

  13. Bonsoir Elisabeth, je suis en année 8 !🙂 je pense que cela démarre réellement a l’anniversaire ? ou non?
    Pour ma part j’ai l’impression que je me prépare à cette année depuis 2/3 année déjà🙂
    On verra bien ce que cela donne .
    Mes 8 sont assez semblables aux tiens , peut être un plus allongés vers le haut ,heu ? oui carrément plus allongés vers le haut !!! ( Je sais, j’y travaille !! MDR🙂 )
    Très gros bisous Elisabeth
    .Merci de ta belle présence et encore , des brassées de bonheur et d’amour tout au long de cette année 2015

    J'aime

    • Alors, ça promet, une énergie double, super ! Les années, aussi bien personnelles qu’universelles, démarrent au premier janvier car imagine que quelqu’un soit né en novembre.
      Cela dit, puisque ce sont les vibrations, elles ne se préoccupent pas du calendrier, et les passages sont flous et peuvent se faire sentir bien avant.
      D’ailleurs, comme l’année 8 c’est presque la fin du cycle, on la prépare tout le long des 7 précédentes, comme je l’ai dit dans l’article sur les années personnelles.
      Et si ces « propositions » sont valables pour tous, seule l’étude personnalisée permet de relier tous nos Nombres car ils s’influencent et dépendent du vécu de chacun.
      Nous ne vivrions dons jamais deux année 8 semblables, d’autant qu’il y a aussi nos cycles et réalisations, en fonction de nos chemins de vie.
      Pas très fière de mes 8, je les ai faits rapidement mais bon, c’est moi, à l’instant. A travailler, comme toi🙂
      Merci pour tes vœux, ton amitié, ta présence, ton blog si riche, et une magnifique et épanouissante Année de transformation, Sashah

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s