« L’homme est un animal arrivé, voilà tout »

Eléphant

Un homme se présente à la pharmacie :
– Je voudrais un médicament à base d’acide acétylsalicylique, ayant des propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires
– Heu… vous voulez dire de l’aspirine ?
– Ben oui, j’ai toujours eu de la difficulté à me rappeler le nom

Un médecin et une sage-femme s’occupent de l’accouchement d’une femme qui attend des jumeaux. Le premier bébé sort, c’est un superbe garçon : une petite tape sur les fesses, et le nouveau-né pousse un cri vigoureux. Mais le deuxième tarde à vouloir sortir. Une heure passe, puis deux heures… Le médecin dit à la sage-femme qu’il part dîner, et qu’il faut l’appeler quand il y aura du nouveau. Dès qu’il est parti, elle entend une petite voix qui semble venir du bas-ventre de la femme :
– Psssst…
– Hein ? dit la sage-femme
– Psssssst !
Elle distingue une petite main qui lui fait signe de s’approcher et intriguée, elle se penche et voit une petite tête qui pointe à l’orifice, et dit :
– Il est parti, le monsieur qui donne les fessées ?

Cela se passe avant la guerre, dans la campagne. Une sage-femme arrive dans une ferme et rentre dans la chambre de la future maman, laissant le père dehors. Cinq minutes passent, quand elle ressort, et demande :
– Auriez-vous une tenaille ?
Le père, passablement inquiet, va chercher l’outil. La sage-femme le prend et referme la porte sans laisser au père le loisir de regarder ce qui s’y passe. Cinq minutes passent encore, et elle ressort, en sueur.
– Vous n’auriez pas plutôt une scie à métaux ?
Le père s’en va chercher la scie demandée, franchement blanc cette fois-ci, et la ramène à la sage-femme, qui rentre illico dans la chambre avec. Cinq autres minutes plus tard, elle ressort, l’air abattu. L’homme demande alors, d’une voix au comble de l’inquiétude :
– Il y a un problème ? Mais que se passe-t-il ?
– Il va falloir appeler une autre sage-femme… Je n’arrive pas à ouvrir ma sacoche…

Un cambrioleur vient de s’introduire dans une belle villa, et commence à récupérer les objets de valeur qu’il y trouve. Soudain il entend une voix qui dit :
– Rôô Jésus va te punir, rôô Jésus va te punir !
Le voleur allume sa lampe de poche et demande :
– Qui parle ?
– Rôô c’est moi, le perroquet ! Rôô Jésus va te punir !
– Ah bon, dit le voleur soulagé, et comment t’appelles-tu ?
– Rôô Coco ! Attention rôô Jésus va te punir !
– Coco ! Mais c’est vraiment trop banal comme nom pour un perroquet !
– Rôô peut-être, mais Jésus c’est pas banal pour un pitbull !

Un énorme camionneur est assis dans un bar quand un petit gars tout freluquet entre et demande à qui appartient le pitbull qui est dehors. Le géant hurle :
– C’est mon chien ! Ça te pose un problème ?
Le gars répond :
– Non, mais je crois que mon chien vient de tuer le vôtre… Le camionneur se lève d’un coup :
– Quoi ! Mais qu’avez-vous donc comme chien ?
– Un caniche nain
– Un caniche ! hurle de nouveau le camionneur, mais comment un caniche peut-il tuer un pitbull ?
– Eh bien, répond le type, je crois qu’il s’est étouffé avec…

Un type vient d’acheter un perroquet. D’un côté, il a de la chance, parce que l’oiseau est très prolixe, d’un autre, il est vraiment embêté, car tous les mots qui sortent de son bec ne sont que jurons et vulgarités. Un jour, l’homme en a plus qu’assez. Il attrape son perroquet à la gorge, le secoue très fort et lui hurle :
– Arrête avec tes jurons !
Malheureusement, cela ne fait qu’exciter le perroquet qui se met à jurer de plus belle. Alors le gars prend l’oiseau et l’enferme dans un placard. Mais là encore, ça ne fait qu’énerver son perroquet qui lui balance un monceau d’insanités à travers la porte. Le type est tellement hors de lui qu’il prend la bestiole et l’enferme dans le frigo. Et là comme par miracle, le perroquet se calme… Au bout de quelques minutes, il le ressort. Calmement, le perroquet monte sur son bras et dit :
– Je suis terriblement désolé pour tous les désagréments que je vous ai causés. Le gars n’en revient pas. Son animal est totalement transformé… Et à ce moment-là le perroquet ajoute :
– Juste pour savoir, qu’est-ce que le poulet avait fait ?

Un motard fonçait sur une route déserte, quand au détour d’un virage, il se trouve nez-à-nez avec un petit moineau qui volète au milieu de la route. Il fait tout ce qu’il peut pour éviter le malheureux oiseau, mais rien à faire, la collision est inévitable. Il voit dans le rétroviseur la malheureuse petite bête faire des pirouettes sur le bitume, puis tomber sur le dos, ailes étendues. Pris de remords, il s’arrête et s’aperçoit que la bestiole n’est qu’inconsciente. Il ramasse le moineau, achète une petite cage, et il l’y installe douillettement, avec un peu de pain et une soucoupe d’eau pour quand il se réveillera. Le lendemain, l’oiseau ouvre les yeux, voit les barreaux de la cage, se prend la tête entre les ailes et s’exclame :
– Aaah mais quelle histoire ! J’ai tué le motard et me voilà en prison !

Deux sardines nagent tranquillement dans la Méditerranée, soudain l’une d’elles voit un sous-marin et demande à sa copine :
– Mais qu’est-ce que c’est que ça ?
L’autre répond :
– Ne t’inquiète pas, ce sont des hommes en conserve.

– Chef, chef ! Il y a eu un vol cette nuit au supermarché ! On a volé 2000 cartouches de cigarettes et 1500 laitues !
– Ah zut, et vous avez des soupçons ?
– Ben oui, on recherche un lapin qui tousse !

En plein Paris, un fou pulvérise un produit. Un passant l’interpelle :
– Que faites-vous là ?
– Je viens d’inventer un produit pour éloigner les éléphants.
– Mais c’est stupide, il n’y a pas d’éléphant par ici !
– Alors, vous voyez bien : mon produit est efficace

A la campagne, un vieux couple va fêter ses noces d’or.
– Et si on tuait le cochon, pour l’occasion ? suggère le mari.
– Et pourquoi donc, répond la femme, il n’y est pour rien !

Deux escargots se baladent et le premier demande :
– Si on allait manger des cerises ?
L’autre :
– Mais on est en hiver ?!
– Ben oui, le temps qu’on arrive…

Une colonie de fourmis se faisait régulièrement marcher dessus par un troupeau d’éléphants. Un jour, elles décident de se faire justice. Alors que passe le troupeau, l’un des leurs est resté en arrière. Les fourmis passent à l’attaque, grimpent sur l’éléphant isolé et le piquent de toute part. Se sentant chatouillé, l’éléphant se secoue violemment et les fourmis se retrouvent toutes à terre. Toutes sauf une, vaillamment accrochée au cou du mastodonte pour ne pas tomber.
À terre, les autres fourmis lui crient alors à tue-tête :
– Vas-y ! Étrangle-le ! Étrangle-le !

 

Publicités

16 réflexions sur “« L’homme est un animal arrivé, voilà tout »

  1. Bonjour Elisabeth,
    J’ai adoré, quel délice ces petites blagues bien mignonnes 😉
    Celle que je préfère est celle de l’accouchement, elle est attendrissante 🙂
    Je te souhaite une très bonne soirée et une douce nuit avec mes tendres bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s