Le garçon et le chiot

Un gérant d’une boutique cloua une pancarte au-dessus de sa porte où l’on pouvait lire « Chiots
à vendre ».

Bientôt un petit garçon fut attiré par l’annonce, et demanda : « A quel prix vendez-vous
ces chiots ? ». Le propriétaire du magasin répondit : “Autour de 30 euros – 50 euros ».  Le petit garçon chercha dans sa poche et sortit de la monnaie… « J’ai 5 euros, est-ce que je peux les regarder ? »

Le propriétaire du magasin sourit et siffla. Sa chienne, courut hors du chenil, vers l’allée de son magasin, suivie par cinq petits chiots. Mais un des petits restait loin derrière…

Immédiatement, le petit garçon choisit le chiot boiteux resté en arrière. Il demanda : « De quoi souffre ce petit chien ? ». L’homme expliqua qu’à sa naissance, le vétérinaire lui avait annoncé que le chiot avait une malformation de la hanche qui le ferait boiter pour le restant de sa vie.

Le petit garçon devint vraiment enthousiaste et dit : « C’est le chiot que je veux acheter. » L’homme répondit : « Non, tu ne peux pas acheter ce petit chien, si tu le veux vraiment, je le donne ! »

garçon chiot

Le petit garçon devint bouleversé. Il regarda l’homme droit dans les yeux et dit : « Je ne veux pas que vous me le donniez. Il vaut tout autant que les autres chiens, et je vous paierai le plein prix. En fait, je vous donnerai 5 euros maintenant et 50 centimes chaque mois jusqu’à ce que j’aie fini de le payer. »

L’homme contrecarra : « Tu ne peux pas acheter ce chiot, vraiment ! Il ne sera jamais capable de courir, de sauter, et de jouer. Aime d’autres chiens ! »

Alors le petit garçon se baissa, puis il enroula le bas de son pantalon et montra une jambe malade, tordue, estropiée, supportée par une grande tige de métal. Il regarda l’homme et dit : « Je ne cours pas très bien, et le petit chiot aura besoin de quelqu’un qui le comprenne. »

A ce moment, l’homme mordit sa lèvre inférieure. Des larmes lui piquaient les yeux…
Il sourit et dit : « Mon garçon, j’espère et je prie pour que chacun de ces chiots ait un propriétaire tel que toi. »

 

40 réflexions sur “Le garçon et le chiot

  1. Bonjour Elisabeth ce matin je me donne temps libre 3 jours de glisses raquettes et autres remontés oufff !! le ski mais j’adore
    ce matin relax , bonne connection au Gîte ,
    super trés simple correct et chaleureux tout prés des piste d’Huez ,
    cette APM moi et mon fils descendons a Grenoble
    voir un peu cette ville auquel je suis plus aller depuis au moins 20 ans
    resto et balade , ce soir ce sera ciné :demain nous serons de nouveau en piste avec des ami-es du Gîte de bonnes rencontres Allemande et comme Stéph parle bien cette langue , belote et rebelote le soir !bonne ambiance
    Gold est comme un tit fou dans la neige , de bons moments relax pour nous aprés des turbulence sur le blog !
    que j’essai d’oublier mais cela sera dur !
    bisous mon amie passe une bonne journée et comme toujours un trés bel écrit qui tire les larme !

    J'aime

    • Bonjour, Étoile, ravie que les vacances se passent bien et effectivement, vous avez l’air de bien vous amuser.
      Profite en, oublie tes soucis, cela ne vaut pas la peine de te prendre la tête avec…
      Tu vis des moments privilégiés, alors cela serait trop dommage de les gâcher.

      J'aime

  2. Vraiment touchant …!
    J’ai toujours été émerveillée de voir comment se comporte les jeunes enfants avec les chiens …et vice-versa …Ils ont ce petit quelque chose en commun ..une onde qui passe entre eux …!
    Comme si l’un et l’autre communiquaient directement de l’Âme …!
    La photo est craquante …!

    Bonne semaine Elisabeth …
    Tendresse
    Manouchka

    J'aime

    • J’en suis certaine, Manouchka, la communication avec les animaux est un vaste sujet, de plus en plus étudié. Il y a aussi beaucoup d’adultes qui ont gardé cette capacité mais tu as raison, chez les enfants, cela se passe naturellement car ils ont encore gardé une connexion que nous perdons au fil du temps.
      Belle semaine à toi et toute ma tendresse.

      J'aime

  3. Bonjour c’est une magnifique histoire, merci.
    Cette histoire démontre que les êtres « différents » ont autant de valeur que les autres. Ce petit garçon, qui doit surement souffrir de sa « différence », est rempli d’humanité. Son attitude vis à vis du petit chien est magnifique.
    Quelle belle leçon de vie!
    Une lectrice
    L…………………

    J'aime

  4. Elle est belle cette histoire et en même temps elle est dure, car je ressens la souffrance du petit garçon d’être différent, son besoin d’être accepté tel qu’il est et surtout l’incompréhension des autres. Paradoxalement, il y a un grand manque d’amour dans ce récit…Cela m’interpelle aussi sur l’effet miroir de l’autre…
    Merci Elisabeth pour la réflexion…

    J'aime

    • Bien sûr, Marylaure, le garçon souffre beaucoup de son handicap, c’est la raison pour laquelle il veut payer son vrai prix pour le chiot, refusant ainsi qu’il soit traité comme inférieur aux autres. Et il s’identifie entièrement avec le chien car leur souffrance est semblable.
      Pour le manque d’amour, je ne suis pas tellement d’accord car ceux deux là vont s’en donner plein.
      Merci à toi pour cet éclairage.

      J'aime

      • En effet, ii n’y a pas de manque d’amour entre le petit garçon et le chiot, et ils vont s’en donner et beaucoup en recevoir l’un l’autre, mais c’est le manque d’amour sous-jacent que ce petit garçon n’a pas reçu qui a pris le dessus pour moi dans cette histoire…
        Bonne fin de journée, Elisabeth.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s