Jean-Yves Leloup : Espérance

Et voici que s’ouvre une autre interrogation : qu’est-ce qu’espérer ?
Qui espère et en quoi, en qui espère-t-on ? Car bien souvent derrière le mot « espérance » nous ne mettons pas tous la même réalité. Le sens habituel du mot espérance, confondu avec celui d’espoir, concerne en effet l’avenir, l’attente de quelque chose qui n’est pas encore là et qui d’une certaine façon « déréalise » ce qui est présent.

C’est en ce sens que certains parlent de l’espérance. Or ce n’est pas de l’espérance qu’il s’agit, mais de l’espoir…et les critiques à ce propos restent tout à fait pertinentes : Que peut-on attendre du monde, de l’homme, de l’univers, de tous ces « êtres pour la mort » ?…

Jésus lui-même n’avait aucun espoir, c’est-à-dire aucune illusion sur l’homme. « Il allait passant son chemin…car Il savait ce qu’il y a dans l’homme ».

Dans la pensée sémite, espérer n’est pas attendre quelque chose à venir, espérer c’est se confier en quelqu’un. Cette espérance est fondée sur la foi. La foi naît d’une rencontre, l’espérance naît d’une promesse…
…Dès lors, notre question sera : « Quel est l’objet de l’espérance ? ».
…Serait-ce alors le Messie ? Celui qui rétablira la paix et la justice entre les mondes ? Certains encore aujourd’hui l’espèrent…D’autres affirment que le Messie est venu… Ils attendent son retour en gloire, et ce retour glorieux est l’objet de leur espérance…

…Au temps de Jésus, un jeune homme riche posait déjà des questions différentes : « Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? » …
…L’objet de l’espérance ne porte plus désormais sur aucun bien créé, ou réalisation spatio-temporelle…
L’objet de l’espérance, c’est la Vie – avec une majuscule – la Vie qui ne meurt pas : la Vie véritable, celle qui reste quand il ne reste plus rien, la Vie Éternelle…

Christ Pancrator

…Or, il ne s’agit pas « d’avoir la Vie Éternelle », mais d’être vivant, d’être Un avec « Celui qui Est » : la Vie en nous ; et pour cela, d’être libre à l’égard de tous nos avoirs, que ceux-ci soient matériels, affectifs, intellectuels, et même spirituels. La Vie on ne « l’aura pas », on est ou n’est pas avec elle…

…L’objet véritable de l’espérance, c’est la vision de YHWH, la vision de l’Être tel qu’Il Est, ou tel que le vivait Ieschoua, dans son intimité avec Lui. Espérer voir… « Nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu’Il Est »
Cette espérance n’est pas propre aux juifs ou aux chrétiens, mais aussi aux bouddhistes. N’est-il pas question chez eux de « voir clair », « d’entrer dans la claire lumière » ? N’y a-t-il pas une espérance de l’Eveil ? C’est bien là l’unique espérance pour laquelle le Bouddha renonce à tous les autres désirs…

En Orient comme en Occident l’espérance commence là où finit l’espoir. Espérance de la Vision, espérance de l’Eveil… Mais qui aujourd’hui est habité par une telle espérance ?
Inquiets et satisfaits à la fois, ne sommes-nous pas comblés de tous nos petits espoirs ? De quoi manger, de quoi aimer, vieillir sans trop de douleurs et mourir sans le savoir… N’est-ce pas assez de bonheur pour nos « machines désirantes », ou nos organismes de babouins évolués ?…

Pourtant il faut bien avouer que certains d’entre nous sont habités par une espérance libre de tout espoir ; sans doute parce qu’une fois leurs yeux ce sont fermés et ils ont vu, là où il n’y avait rien à voir… Sans doute parce qu’ils ont failli s’endormir pour de bon, et qu’à la frontière ils ont contemplé mieux que la lumière promise.

L’espérance est alors vraiment fondée sur l’expérience, l’expérience du sans limites, au cœur même de nos limites ; l’expérience du non-temps au cœur même du temps. Expérience de ce qu’en d’autres siècles on appelait « la vie éternelle » au cœur même de ce qu’on appelle aujourd’hui la vie mortelle.

Évidemment, libre à chacun d’adhérer à cette expérience et d’en tirer des conséquences, logiques ou folles, en matière d’espérance…
…L’espérance est la vertu humaine par excellence, celle qui s’enracine dans le manque accepté de notre condition « d’homo viator », d’homme en devenir.
L’homme n’est pas un être, mais un « peut être ». C’est ce « peut » (et ce peu) qui fonde son espérance, mais aussi sa liberté.

Eveil

L’homme est un être à qui l’Être manque. De ce manque, il peut faire désespoir ou Espérance…
…Ce manque, qui est notre condition mortelle, est aussi le lieu où peut s’éveiller l’inaliénable désir (encore un autre nom pour l’espérance) : l’ouverture à un être non mortel, à Autre que soi et que le monde ; l’ouverture du moi à un « au-delà du moi », pour parler le langage de la psychologie transpersonnelle.

…L’espérance dépend donc d’une certaine qualité d’ouverture de cœur et de l’intelligence : demeurer dans l’Ouvert, là où nous pourrions nous renfermer sur nous-même ou nous arrêter dans ce que nous appelons : notre grande douleur ou notre folle jouissance, notre incurable ignorance ou notre merveilleux savoir, notre terrible impuissance ou notre terrifiant pouvoir…

…L’espérance c’est ce qui garde l’homme dans l’Ouvert, le désir non arrêté par ses jouissances, ses savoirs, ses pouvoirs. Cela ne va pas sans difficultés, mais cela va sans tristesse…
…Mais espérer ou ne pas espérer, là est la question ! Là aussi est notre liberté : nous attrister de ce qui est ou nous en réjouir…
…L’espérance est le propre de l’homme libre, le désespoir, celui de l’homme soumis aux pesanteurs et aux délabrements de son histoire, l’homme esclave d’un univers qu’il réduit à son « fatum »…

…L’espérance est bien un acte de volonté, une vertu, c’est-à-dire une force. La force qui parfois nous manque, et que toute prière célèbre ou appelle…
…La liberté de l’homme s’inscrit aussi dans sa volonté d’interpréter positivement ou négativement les événements qui jalonnent sa vie…
…Le bonheur d’un homme libre ne dépend pas des circonstances, mais de ce qu’il fait des circonstances en y introduisant de la conscience et de l’amour…

L’espérance se fonde sur une expérience qui peut nous permettre d’appréhender le Réel moins tristement. Cette appréhension n’est pas sans courage, elle suppose… un désir d’être, subsistant au cœur même de nos lucidités les plus rigoureuses…

Espérer ou ne pas espérer ? disions-nous…
Oui là est bien la question. Mais une fois la question explorée nous vient l’essentiel :
Espérer ou ne pas espérer, là est notre choix.

Un art de l’attention, Éditions du Relié, 2000, Albin Michel, 2002

Site officiel : http://www.jeanyvesleloup.com/

A lire aussi dans ce blog : https://tarotpsychologique.wordpress.com/2013/02/05/inconscient-prophetisme-et-channeling-qui-parle/

https://tarotpsychologique.wordpress.com/2012/02/19/jean-yves-leloup/

 

 

56 réflexions sur “Jean-Yves Leloup : Espérance

  1. Je crois que j’ai réussi à comprendre la différence ce qui n’était pas gagné … Cette espérance me guidait je crois … puis je l’ai perdue, peut être qu’elle était un peu trop accompagnée d’espoir alors …

    J'aime

    • Jean-Yves Leloup est un esprit très large et tolérant, Orepuk, il évoque aussi le bouddhisme, qui n’est pas une religion mais une philosophie.
      Et le passage : « …L’espérance est la vertu humaine par excellence, celle qui s’enracine dans le manque accepté de notre condition « d’homo viator », d’homme en devenir. L’homme n’est pas un être, mais un « peut être ». C’est ce « peut » (et ce peu) qui fonde son espérance, mais aussi sa liberté » concerne à mon avis tout un chacun qui a un désir de donner un sens à sa vie, sans forcément l’appuyer sur une croyance.
      Et le Dalaï –Lama dit : « il n’est pas important que l’homme soit croyant, il suffit qu’il soit bon »

      J'aime

  2. Coucou Eliza,

    L’espérance….. est souvent associée aux problèmes…. ! Je considère l’espérance plutôt comme une soumission, une sorte de serf envers son Seigneur et Maître ! Bref, tu l’auras compris, je ne fréquente pas l’espérance…. !

    Bon week-end bien au chaud, mon Eliza, le froid et la neige reviennent…. grrrrr !

    Plein des bisous – Lili

    J'aime

    • Bonsoir, Lili,
      Tu fréquentes qui tu as envie, chacun est libre de ses choix et opinions, l’essentiel est de rester fidèle à ses valeurs.
      Et je sais que les tiennes sont belles.
      Le froid est glacial mais la neige, encore… Bon, vive le printemps et j’irai me consoler sur ta page.
      Excellent week-end à toi, porte toi au mieux, gros bisous.

      J'aime

  3. Merci Elisabeth
    Déja de ton soutient de tes mots qui aide a refaire surface quand on se noie dans les immondices
    et ce billet éspoir !! moi l’éspoir je me pose la question si on peut avoir quelques éspoirs surtout de paix je vois a ton com , que toi aussi cela a été dificile et l’est encore !alors ESPOIR est tu la ?
    ton écrit devrait étre lu par beaucoup , de personnes mais je me rend compte aujourd’hui que les meilleurs choses interresses personne ou trés peu bien dommage car ton espace vaut le détour et le lire donne un retour a un peu de confiance , merci pour cela !
    pour l’ateier si tu as envie , de le faire pas préssé nous rentrons le 16 avec mon fils et merci de ce souhait de bonnes vacances mise a part une jambe ou bras cassés lol !! elles seront bonnes bisous mon amie bon week end a toi aussi !

    J'aime

    • Chère Étoile,
      Évidemment, j’étais très triste, quand j’ai vu que ton beau blog a aussi été victime des malfaisant et des jaloux.
      D’autant, après constatation que personne n’était épargné. Nous voulons donner le meilleur, partager, échanger dans le respect et l’amitié mais c’est à croire que cela dérange quelques uns.
      L’espoir est plus que jamais là car, justement, continuer son chemin dans l’adversité est la preuve de notre courage et de notre persévérance.
      Baisser les bras, serait admettre que la bassesse peut nous atteindre, ainsi que demeurer dans une conviction naïve que tout le monde et beau et gentil. Il ne l’est pas, c’est ainsi, alors, comme dit le proverbe : « les chiens aboient, la caravane passe ».
      Et quand tu vois le nombre d’amis, des témoignages merveilleux, que signifient quelques attaques, même immondes.
      Tu as lu l’histoire des oiseaux blanc et noirs, alors tu sais que ce mal leur reviendra et multiplié.
      Je te remercie pour tes commentaires si gentils sur mon blog mais tu sais, cela ne me dérange pas, ainsi, il n’y a que des personnes qui sont sur la même longueur d’ondes qui viennent (bon à part les nuisibles :D), elles sont tout de même nombreuses et nous avons des beaux échanges.
      Et que les autres choisissent la facilité ? Le monde va ainsi, depuis toujours…
      Pour l’atelier, je laisse cela aux plus doués que moi, à chacun son domaine mais je viendrai toujours vous lire avec joie.
      Alors, si tu peux, oublie tout cela, passe d’excellentes vacances avec ton fils et profite de ce repos bien mérité. Et rien de cassé😀
      Je t’embrasse avec tendresse et pense qu’à des belles choses…

      J'aime

  4. Bonjour,
    Un article qui ne doit pas passer inaperçu surtout pour ceux que le Devenir ne cesse de séduire et d’emporter à longueur de leur vie et qd il leur arrive de s’en sentir fatigués et « désirent » (encore !) cesser de courir inlassablement derrière, ils se jettent corps et âmes dans la religion « classique » de l’Homme pour en finir avec l’espoir et le désespoir qui les ont tant agités sans réceptivité aucune à la vie réelle mais bcp d’espérances dans l’au-delà promises par Dieu que l’Homme a personnalisé .
    Autre culture autre regard, dira t’on peut être !
    Dans la 1ère vidéo, la pierre est en effet une présence…seulement je ne pense pas qu’elle ressemble à la présence de Dieu tel que personnalisé par l’Homme. La pierre change et évolue avec le temps et les intempéries en harmonie avec le changement de la nature. Peut être comme Dieu par sa tendance continue à l’équilibre dans l’ici et le maintenant, mais pas le Dieu qui a une forme statique, qui ne change pas ; patron soit il.
    Merci pour le partage

    J'aime

    • Bonsoir Hassan,
      Autre culture autre regard, certainement, ravie de vos interventions car les différences ne peuvent que nous enrichir mutuellement, juste je crains par moment de mal saisir le fond de votre pensée.
      L’espérance dont il est question ici, n’est pas à projeter dans l’après notre mort mais à vivre au quotidien, justement en y puisant des forces pour affronter ces espoirs et désespoirs, qui sont notre lot quotidien. Et il ne sert à rien de les fuir dans un au-delà mais à les accepter et les pacifier.
      Rien n’est statique et tout est justement dans la recherche de l’équilibre dans l’ici et le maintenant.
      Merci pour votre partage.

      J'aime

      • Jean-Yves Leloup évoque certe le Boudihsme qui n’est pas une religion, mais j’ai l’impression que dans son discours, y a une sorte d’appel à croire en Dieu (celui personnalisé par l’Homme). C’est pourquoi j’ai vu l’espérance dont il est question comme celle des croyants de mon environnement (dans l’au delà)
        Suis athée, d’une culture où ce n’est pas permis de l’être, d’où l’usage de mi mots et méandres, et donc la difficulté au lecteur de bien saisir le fond de ma pensée.
        Mes excuses pour la gymnastique causée

        J'aime

        • Ne vous excusez pas, Hassan, je suis juste triste, que vous disiez qu’il ne vous est pas permis d’être athée et exprimer clairement vos pensées.
          Je connais beaucoup de musulmans qui le sont et cela ne pose de problèmes à personne.
          Quant à la réponse, si vous voulez bien lire celle que j’ai faite à Orepuk, elle convient parfaitement.

          J'aime

    • Ah, je savais, Cat, que ton œil exercé à voir et transmettre tant de beauté s’arrêterai sûrement sue celle-là.
      Merveilleux, ce Christ du Jugement dernier, peint dans le baptistère de Saint-Jean de Florence.
      Si jamais tu as envie de te pencher dessus dans un de tes articles, j’en serai ravie…

      J'aime

      • Je n’ai pas encore regardé ce qu’il y avait sur Florence. Pour l’instant, j’aimerais bien finir Rome que je me réjouis quand-même de mettre derrière moi, car il me reste les quatre grandes basiliques et cela va me prendre un temps fou, quelques sites sportifs dont je me contrefiche🙂🙂🙂, et je ne sais pas combien de sites romains. Bref, une fois Rome terminé, il me semble que je vais respirer🙂

        J'aime

  5. Merci Elisabeth je ne connaissais pas Jean -Yves leloup je le découvre et j’ai eu envie de lire plus de ses écrits ,
    J’ai visité sont site et certain que je vais suivre et lire ses écrits.
    Il y a lettre a un athée : écho, écho qu’elle fait en moi .j’aurais pu avoir écrit ces mots,même si l’expérience est différente .
    ses textes ressonnent si fort en moi.mon cheminement vers la foi et l’espérance et l’amour , je l’ai souvent partagé dans mes écrits …
    J’aurais tellement a écrire sur ce qui touche la foi , l’espoir , L’espérance .
    Un jour ou j’étais prête a tout perdre , juste pour avoir la paix intérieure , tant je l’avais perdue profondément .j’ai priez mon Dieu.
    Je N’ai rien perdu de ce que j’avais mais une paix est venue.
    mais je sais que mon bonheur n’est pas dans les choses que je posséde.
    Ici je mélange peut-être l’article sur l’espérance , la vidéo wow ! tant de chaleur coulait dans ces mots et ces autres textes .
    Quand j’ai entendu si un jour tu as aimé peu importe ce que l’autre puisse avoir fait , c’est que tu a connue une des couleurs de Dieu,
    Moi je l’appelle Dieu mais je peux aussi l’appeller maître , lumière, guide , conseiller ,la vie , l’univers , la source , père , je ne crois pas que le nom lui importe , mais pour moi il est tout ca ,
    merci pour le partage .
    Jeanne

    J'aime

    • Bonsoir Jeanne,
      Tes commentaires sont aussi touchants que tes écris et à chaque fois, ils réveillent une résonance très forte en moi.
      Je crois, que notre parcours intérieur, toujours sur le fil du rasoir y est pour beaucoup.
      Alors pas étonnée que tu aies aimé Jean-Yves Leloup car sa pensée, toute en nuances et profondeur, correspond bien aux esprit en questionnement permanent, sur le chemin de la quête de Soi.
      Et tu l’as appréhendé de l’intérieur, si je puis dire car ses mots, tu pourrais les faire tiens.
      D’ailleurs, à te lire sur ton blog, je retrouve toujours les mêmes sujets, ceux qui abordent l’essentiel de notre vie.
      Et cette phrase : « Je N’ai rien perdu de ce que j’avais mais une paix est venue » m’émeut profondément car elle décrit un moment de grâce, dans la connexion à ce plus grand que nous, et peu importe le nom que nous lui donnons, nous touchons une part d’indicible.
      Merci à toi pour cet instant de l’émotion intense, que tu éveilles toujours en moi, elle est si belle.
      PS. Si tu es sur Facebook, deux pages sont consacrées à son enseignement et j’y ai trouvé des merveilles aussi.

      J'aime

      • Merci je le visiterai certainement sur facebook.
        j’ai même regarder pour trouver certains de ses ses livres , quand je partage mes expériences vécues avec cette force plus grande que la mienne et la relation que j’ai établie c’est certain que je deviens intense .
        Merci encore je suis heureuse d’avoir découvert ton blog d,avoir fait un clic sur le lien .
        il m’enrichit vraiment .

        J'aime

  6. Pingback: Mercure en #Poissons du 5 Février au 13 Avril 2013 vers des #rêves imagés … « L'actualité de Lunesoleil

  7. Oui nous sommes toujours en attente…
    Nous demandons sans cesse, nous sommes inquiets de l’avenir, nous espérons…que tout se déroule bien… nous prions,
    et chanceux sommes-nous
    si nous avons de l’espoir et de l’espérance.

    J'aime

  8. Heureusement qu’il y a l’Espérance…

    La lune hilarre montre sa gorge
    Ensorcelle la plage de rires silencieux
    La lune laisse tomber ses rêves
    Dans la nuit triste l’onde s’anime
    Quelque-part où l’âme est libre
    J’ose m’y promener
    Au fil des nuits d’ébène
    Magie de l’espérance
    Magie du silence
    Murmurant de vies
    Le vent médite
    Le sable est d’or
    Mauve est la pluie
    Quelque-chose palpite
    Et le coeur en délire
    Debout sur l’or
    Mon visage tendu
    Je rend à la lune hilarre
    Ses grimaces cyniques

    Myriam

    J'aime

  9. wow …..La video :  » Voir Dieu comme une personne  »…..
    M A G N I F I Q U E ……J’ai enfin entendu quelque chose de plausible…intelligent …
    Comme il dit c’est un sujet difficile …mais il y répond d’une façon que j’achète ….
    Je vais garder précieusement cette video dans mes dossiers …je pourrai enfin répondre à beaucoup de questions …..
    Merci Elisabeth ….Je vais suivre de près Jean Leloup …
    xxx

    J'aime

    • Oui, elle est magnifique, je l’ai déjà visionnée à plusieurs reprises et à chaque fois une lumière nouvelle surgit.
      Ne me remercie pas, tu sais qu’il n’y a pas de hasard😀
      Tu as juste été prête à faire cette rencontre avec… Toi, par l’intermédiaire de cet homme si sage et si humble..
      Tendresses, chère Amie

      J'aime

  10.  » L’espérance se fonde sur une expérience qui peut nous permettre d’appréhender le Réel moins tristement. Cette appréhension n’est pas sans courage, elle suppose… un désir d’être, subsistant au cœur même de nos lucidités les plus rigoureuses… » …..
    Suite à une expérience mystique, qui a changé ma Foi, et l’a propulsée au-delà de tous doutes, mon espérance profonde se situe à ce désir d’ÊTRE ….de + en + …de + en + éveillée….de + en + Lumière… Le Christ est mon guide ….depuis toujours …
    J’utilise beaucoup le mot  » Espérance  » …dans mes écrits …Je crois profondément à cette Lumière dans l’Homme…ce Royaume intérieur qui est déjà là …comme si je  » savais  »…qu’un jour ….etc….
    Malgré les malgré ….
    J’écris aussi sur l’Espérance, en tant que désir personnel ; que l’Homme et la Femme, se rencontrent enfin…deviennent un  » tandem  » et non des adversaires …

    Finalement, quand je regarde tout ça Elisabeth ….
    Je pourrais résumer en une seule Espérance : L’AMOUR …..ce feu de l’Âme…Que tous se laissent saisir…par cette flamme d’AMOUR…..pour qu’elle devienne un FEU UNIVERSEL …qui embrase tout …lave tout….élève tout …

    Bonne soirée amie …
    Tendresse

    Manouchka

    J'aime

    • Chère Manouchka
      Rajouter quoi que ce soit à ton billet, serait comme corriger tes magnifiques poèmes, cela ne pourrait que les déformer.
      Alors, je m’incline juste humblement, devant la sagesse et la beauté de cet écrit, inspiré par ton Ange, je me réchauffe dans le feu de ton Âme et partage la même Espérance.
      Tendresses particulières à toi, belle âme aux aspirations si élevés.

      J'aime

  11. Pingback: Etre ou ne pas Etre ? « Espace perso d' ANTINEA

  12. Pourtant l’espoir est le fait d’espérer.. ce qui amène à espérance..
    Une des trois vertus théologales, celle par laquelle les chrétiens espèrent posséder Dieu, par les mérites de Jésus-Christ.

    et si l’on va voir un peu plus, c’est compter sur quelqu’un d’autre, prendre appui sur des promesses et son sur ses forces..

    J’en revient à espérer posséder Dieu… en voilà une belle affaire, car posséder c’est tromper..

    et Jésus a démontré qu’il faut déjà croire en soi même avant d’espérer quoi que ce soit des autres, il a passé son chemin.. il ne se faisait pas d’illusion.

    J'aime

  13. Il y a maintenant quelque temps que j’ai fait une croix sur l’espoir. Exactement quand j’ai compris ce qui est écrit ici. L’espoir nous maintient en dehors de ce qui est, dans une projection perpétuelle et nous ôte toute responsabilité de nos vies. Pour ce qui est de l’espérance…

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire, Maria. Effectivement, nourrir les espoirs équivaut, dans son sens profond, à demeurer dans la passivité ou dans l’attente, que les choses adviennent, sans que nous soyons les créateurs de nos vies.
      Alors que pour moi, l’espérance est liée à un travail conscient et profond, pour réaliser les véritables désirs de mon âme, accompagné par la conviction d’être aidée par ce quelque chose « au-delà du moi » ou plus grand que moi. Et ce mot est toujours soutenu par la foi, en soi, en la Vie et en sa Source

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s